DE | FR

Enquête ouverte contre le Youtubeur «Papacito» pour «provocation» au meurtre

Le Youtubeur d'extrême droite a été officiellement attaqué en justice par le parti de Jean-Luc Mélenchon. Il affirme être irréprochable.
09.06.2021, 12:4309.06.2021, 16:36

Une enquête a été ouverte mercredi pour «provocation publique non suivie d'effet à la commission d'atteintes à la vie» visant le Youtubeur d'extrême droite «Papacito», auteur d'une vidéo simulant le meurtre d'un électeur LFI, a annoncé le parquet de Paris, sollicité par l'AFP.

Dans cette vidéo publiée dimanche sur YouTube, depuis retirée, le vidéaste «Papacito» déclare: «Il y a 6% de gens qui votent pour le parti de Jean-Luc Mélenchon dans ce pays, peut-être qu'ils seront démunis s'il se passe quelque chose de pas prévu dans les années prochaines.»

«Qu'est-ce qu'on peut faire pour ces gens-là?», ironise le vidéaste affublé d'un treillis militaire, avant de tirer, accompagné d'un ami, avec des armes à feu, sur le mannequin représentant l'électeur LFI, ensuite lardé de coups de couteau.

«Alors bien sûr le but de cette vidéo n'est pas de vous engager à produire de la violence, elle est purement expérimentale»
Papacito

Cette vidéo avait été vivement dénoncée par le candidat La France insoumise (LFI) à la présidentielle Jean-Luc Mélenchon, qui avait annoncé lundi le dépôt d'une plainte. Fabien Roussel (PCF), autre candidat à la présidentielle, avait également annoncé «saisir le procureur» parce que les communistes y étaient aussi désignés comme cibles. (ats/afp)

Réponse de l'incriminé:

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Covid-19: six nouveaux décès suspects «de fièvre» en Corée du Nord
Le bilan du Covid s'alourdit en Corée du Nord: quelques jours après avoir reconnu être frappé par l'épidémie de Covid-19, le pays a annoncé mardi avoir enregistré six nouveaux morts «de fièvre». On compte désormais 56 décès.

Malgré des confinements à grande échelle, le bilan s'établissait lundi soir à 56 morts, plus de 1,4 millions de cas de «fièvre» et 663 910 personnes sous traitement, selon l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Laquelle a encore précisé que l'armée avait «déployé en urgence ses forces dans toutes les pharmacies de Pyongyang et commencé à approvisionner en médicaments».

L’article