assez ensoleillé12°
DE | FR
Société
International

8 idées reçues démystifiées sur le soleil en été

Lorsqu'une personne bronze, une peau tannée est un signe de réaction à une agression.
Lorsqu'une personne bronze, une peau tannée est un signe de réaction à une agression.image: watson

Peut-on bronzer derrière une vitre? 8 légendes (démystifiés) sur le soleil

Pas besoin de s'envoler «sous le soleil des tropiiiiiques» ou de s'enduire de monoï avant de rôtir sur une plage de Corse pour afficher un teint hâlé. Toutefois, avant de commettre un impair avec votre précieux épiderme, on lève le voile sur quelques légendes urbaines.
17.07.2022, 11:34
Suivez-moi
Plus de «Société»
Bon, pour commencer... pourquoi on bronze?
Il faut savoir que si le bronzage est de bon ton en société, synonyme de vacances à la plage, de farniente et de bonne humeur... d'un point de vue dermatologique, c'est moins heureux. Le bronzage est un mécanisme naturel que la peau met en place pour se protéger contre les agressions. Cette teinte est obtenue grâce à la mélanine, un pigment naturel sécrété par nos cellules, qui remonte à la surface de l'épiderme afin d'absorber les ultraviolets. Ce faisant, elle le colore. Une peau tanée est donc un signe de réaction à une agression.

Peut-on bronzer à travers une fenêtre?

La réponse est oui. Cependant, ne nous emballons pas: le bronzage sera léger. Et il prendra du temps.

(Attention, c'est le moment où le cours sur le bronzage se mue en cours de physique.👇)

Seules les longueurs d'onde entre 400 et 800 nanomètres peuvent passer à travers une vitre - alors que celles de 300 nanomètres sont stoppées tout net. Or, les rayons UV qui nous font bronzer ont une longueur d'onde qui se situe en général entre 10 et 400 nanomètres.

Donc oui, il est donc possible de bronzer en voiture. Par ailleurs, dans une étude publiée dans la revue JAMA en 2016, un ophtalmologiste américain a conclu que les pare-brises ont un niveau de protection plus élevé que les vitres latérales. D'où la peau un peu plus colorée sur les avants-bras, après un long trajet en voiture.

Peut-on bronzer sous l'eau?

Affirmatif. Bien qu'agréable et rafraîchissante, l'eau n'offre aucune protection contre les rayons ultraviolets (UV). Bien au contraire, elle réfléchit 10 à 30% du rayonnement UV. Les rayons nous heurtent donc par effet de ricochet.

Si vous êtes adepte des eaux peu profondes, la partie supérieure de votre corps sera pleinement exposée non seulement aux rayons du soleil, mais également à la réflexion des rayons ultraviolets sur la surface. Un demi-mètre d'eau laisse passer environ 40% des rayons UV. Pis, la fraîcheur de l'eau fait en sorte que vous serez moins conscient des effets du soleil. Teinte homard garantie.

Au fait, pourquoi mon copain bronze plus que moi?
Vous restez désespérément blanc alors que votre partenaire de plage affiche une mine d'un doré insolent au bout de littéralement 30 secondes d'exposition? Sachez que c'est faute à pas de chance (mais surtout, à vos gènes). Certaines personnes produisent en effet plus de mélanine que d'autres. Ce qui, de surcroît, leur assure une meilleure protection face aux agressions du soleil. (Si si, la vie est injuste.)
Nous disposons chacun de ce que l'on appelle un «capital solaire», c'est-à-dire un temps d'exposition maximal autorisé. Une fois ce temps dépassé, la peau perd sa capacité à se défendre. D'où le risque accru de mélanome, responsable du cancer de la peau.
Une étude publiée dans la revue scientifique Nature Communications met également en évidence que le patrimoine génétique qui favorise les coups de soleil est aussi celui qui expose au risque de cancer. Elle révèle que ce sont les personnes aux cheveux roux qui portent le plus souvent les gènes faisant courir le plus grand risque de cancer de la peau.

Est-ce qu'on bronze mieux à la mer qu'en Suisse?

On ne vous apprendra pas que le soleil est le même partout. On bronze donc tout aussi bien en Suisse qu'en Californie. Toutefois, une plage de sable blanc devant une vaste étendue d'eau coche toutes les cases de la réverbération: 15 à 20% des rayons sont réfléchis sur le sable, et 10 à 30% sur l’eau.

Mais rassurez-vous si vous ne partez pas à la playa cet été: une pelouse réfléchit entre à 5 à 15% des rayons - largement suffisant pour prendre quelques couleurs en restant au pays.

Peut-on bronzer à la montagne?

Si vous n'êtes pas tellement du genre à vous dorer la pilule sur un transat' pendant des heures mais que vous êtes plutôt adepte des randos dans les Alpes bernoises, sachez que les UV ont une intensité aussi élevée à la montagne qu'à la mer. Le rayonnement UV est même quasiment intensifié par deux, car la neige réfléchit les rayons entre 40 à 90%. L'intensité augmente même d’environ 10% par tranche de 1000 mètres d’altitude. D'où le fameux bronzage de skieur douteux en plein mois de février.

Peut-on bronzer à l'ombre ou sous les nuages?

Même lorsque le ciel est partiellement couvert, plus de 80% des rayons peuvent encore traverser les nuages et avoir le même effet sur la peau que par un ciel découvert. Donc même lorsqu'il fait gris, n'hésitez pas à user (et abuser) de la crème solaire.

Peut-on bronzer avec de la crème IP 50?

En parlant de crème solaire! Est-il vrai que certains indices nous empêchent de bronzer? Pas du tout: même un SPF 50+ ne bloque pas l’intégralité des UV et le phénomène de bronzage se met en marche.

Petit cours pour commencer: l'IP (indice de protection) indique le pourcentage d'ultraviolets B (les fameux méchants rayons qui sont responsables de nos coups de soleil) bloqués par la crème. Par exemple, un indice 30 multiplie par 30 la dose d’UVB que peut recevoir la peau avant l’apparition du coup de soleil. En théorie, la peau peut donc être exposée 30 fois plus longtemps que la peau non protégée.

En Suisse, on trouve principalement des SPF 10, 15, 20, 25, 30 et 50, mais il existe aussi des indices de protection s’échelonnant de 8 à 90! Notez que «l’écran total» n’existe pas. Même le plus fort indice de protection laissera toujours passer une partie des rayons UV. Le fait d’opter pour un indice de protection élevé permet de protéger les personnes qui ne bronzent pas et de réduire le vieillissement cutané prématuré.

Crème ou spray, il faut choisir.
En principe, le fait qu’il s’agisse d’une lotion, d’un gel ou d’un spray ne change pas grand-chose à la protection offerte. Toutefois, à choisir, préférez une crème au spray, dont une grande partie du contenu s'évapore dans la nature lorsqu'on les pulvérise. De plus, pour bien protéger, le produit doit tout de même être étalé à la main sur la peau. Et n'oubliez pas: il est important d'appliquer votre protection solaire de façon uniforme et minutieuse, et de renouveler cette application toutes les deux heures.

Peut-on bronzer quand on est vieux?

A propos de vieillissement, est-ce que prendre de l'âge ralentit le bronzage? Malheureusement, la réponse est oui. A l'âge adulte, notre production de mélanine baisse. Cela s'expliquerait par la perte de souplesse de la peau avec la disparition progressive du collagène. Résultat: une mauvaise dispersion des pigments de mélanine. C'est ce même phénomène qui serait responsable des taches d’hyperpigmentation sur certaines peaux âgées.

Peut-on avoir un coup de soleil quand on a peau mate ou noire?

Il est généralement admis qu’une peau déjà bronzée est «auto-équipée» d’un indice de protection de 3 ou 4 - c’est-à-dire que la peau peut rester exposée 3 ou 4 fois plus qu’une peau non bronzée pour les mêmes effets. Comme elles contiennent une plus grande quantité de mélanine, les peaux foncées sont naturellement mieux protégées.

Toutefois, même si les peaux noires et métisses résistent mieux aux UV que les peaux claires, cette tolérance n'est pas illimitée. Vieillissement cutané, taches, coups de soleil ou cancers (même s'ils sont rares) peuvent aussi affecter ces types de peaux.

En conclusion: cet été, on ne le répétera jamais assez... dégainez la crème et soyez prudents!

GIF animéJouer au GIF
Et viva la playa!
Les maillots de bain les plus improbables de l'été
1 / 24
Les maillots de bain les plus improbables de l'été
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
Nos meilleures anecdotes de festival
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La complice de Jeffrey Epstein vit sa meilleure vie en prison
Tout va pour le mieux pour la détenue la plus tristement célèbre d'Amérique. La preuve: selon l'avocat de Ghislaine Maxwell, l'ancienne femme de main du prédateur sexuel Jeffrey Epstein est venue à bout du semi-marathon organisé dans sa prison de Floride.

Certains détenus entrent en religion, d'autres courent. Ghislaine Maxwell, elle, a choisi son camp. Entre deux cours de yoga et d'étiquette à ses 846 co-détenues, l'ancienne mondaine la plus fit et la plus sinistrement connue des Etats-Unis a participé à la course de 21,1 kilomètres dans son pénitencier de Tallahassee, en Floride.

L’article