ciel couvert
DE | FR
Société
Netflix

«Dahmer» de Netflix: polaroïds, mannequin... voici le vrai/faux

«Dahmer» de Netflix: voici ce qui est vrai et ce qui est faux
A gauche, l'acteur Evan Peters, à droite, le serial killer Jeffrey Dahmer.netflix/keystone

La série «Dahmer»: voici ce qui est vrai et ce qui est faux

Dahmer raconte l'histoire du serial killer et cannibale Jeffrey Dahmer. Voici ce qui relève de la fiction et de la réalité.
01.10.2022, 11:5404.10.2022, 11:28

La série à succès Dahmer sur Netflix retrace la vie du tueur en série de Milwaukee (une ville au nord de Chicago) Jeffrey Dahmer, qui a tué 17 personnes au cours d'une décennie et demie.

Notre avis sur la série

Comme toute série basée sur une histoire vraie, on se demande toujours en la regardant ce qui relève de la réalité et ce qui relève de la fiction. Grâce au documentaire The Jeffrey Dahmer files, à un témoignage vidéo du tueur en personne ainsi qu'à différents articles, notamment du journal local Milwaukee journal sentinel, voici plusieurs éléments de réponse.

Dahmer a volé un mannequin dans un magasin: vrai

C'était au Boston Store - une chaîne de magasins de Milwaukee, aujourd'hui disparue.

La police a trouvé des morceaux humains dans son frigo: vrai

Tête décapitée dans le réfrigérateur, organes et organes génitaux dans le congélateur, oui, la police a fait des découvertes macabres.

Lorsque les forces de l'ordre ont fouillé l'appartement de Dahmer, elle a aussi trouvé un album de polaroïds rempli de clichés de corps et de parties démembrés. Ils ont également découvert des crânes blanchis, des barils d'acide chlorhydrique que Dahmer utilisait pour dissoudre les corps, et des preuves qu'il avait mangé certaines parties des cadavres.

Tracy Edwards a failli être la dernière victime de Dahmer: vrai

Au début du premier épisode, on a un aperçu de la méthode utilisée par Dahmer pour piéger ses victimes. Il se bourrait la gueule, allait dans des clubs gay, puis invitait quelqu'un chez lui - généralement en l'appâtant avec de l'argent et de l'alcool. La première personne que nous voyons entrer dans l'appartement de Dahmer (mais la dernière chronologiquement) est Tracy Edwards, un homosexuel afro-américain. Tracy a bel et bien existé. Il a été salué comme un héros pour avoir échappé aux griffes de Dahmer, l'avoir dénoncé à la police et l'avoir fait arrêter.

Image
Image: DAHMER_S1_E1_00_11_08_21

Le premier meurtre de Dahmer est l'auto-stoppeur: vrai

Dans l'épisode 3, Dahmer tue sa première victime, l'auto-stoppeur Steven Hicks. Lui proposant de le déposer à un concert, Dahmer le convainc de boire quelques bières chez lui avant. Lorsque Dahmer tente d'embrasser Hicks, ce dernier recule et tente de partir. Dahmer le frappe alors avec un haltère puis l'achève en l'étranglant. Il se débarrasse ensuite du corps en le découpant, en le dissolvant dans de l'acide, en pulvérisant les os avec un marteau et en jetant les cendres dans le jardin de ses parents.

Les grandes lignes sont exactes, mais la série a sauté une étape, car après avoir démembré le corps, Jeffrey l'a enterré dans le jardin familial pendant plusieurs semaines avant de le déterrer à nouveau pour le dissoudre.

La police l'arrête en voiture alors qu'il transporte des restes de corps humain: vrai

Dans la série, après son premier meurtre, Dahmer roule de nuit avec des sacs poubelles sur la banquette arrière de sa voiture contenant le corps démembré de l'auto-stoppeur. Des flics l'arrêtent, mais le laissent repartir.

En effet, Dahmer a révélé qu'en 1978, après avoir tué sa première victime à l'âge de 18 ans (Steven Hicks), il a été arrêté près de sa ville natale de l'Ohio avec les fameux sacs poubelles. Il était 3 heures du matin, Dahmer a convaincu les agents de le laisser partir.

Image
Image: DAHMER_S1_E5_00_18_25_05R

Il a failli attaquer un joggeur avec une batte de baseball: vrai-faux

Dans la série, Dahmer traque un joggeur et l'approche agressivement avec une batte, puis le ramène chez lui pour boire un verre - une interaction qui s'avère être un fantasme.

Dans la vraie vie, Dahmer a dit qu'il était fasciné par un joggeur du quartier et qu'il avait pensé à l'attaquer avec une batte de baseball. Il ne l'a pour autant jamais fait car il n'en a pas eu l'occasion, le joggeur n'est jamais revenu.

Dahmer a posé avec la Honor society pour la photo annuelle de son lycée: vrai

Dans la série, on le voit s'incruster discrètement sur la photo annuelle de la Honor society de son école, les élèves les plus brillants. Il est vrai que Dahmer a posé une fois sur la photo, même s'il n'appartenait pas à l'organisation. Son visage a été noirci, tout comme cela est représenté dans la série.

Dahmer a bu des poches de sang venant du Milwaukee blood plasma center: faux

Dans une scène de la série, on voit Dahmer obtenir un emploi au Milwaukee blood plasma center et ramener une poche de sang à la maison pour la boire avec délectation.

En réalité, ce qu'il a décrit aux forces de l'ordre était moins gore et plus audacieux. Il a déclaré avoir essayé une fiole de sang pour en connaître le goût et l'avoir bu sur le toit du centre. Il a dit avoir craché le sang tout de suite après.

Image
Image: DAHMER_S1_E1_00_22_01_11R

La police a rendu l'enfant à Dahmer, pensant que c'était son petit ami: vrai

Dans la série, Konerak Sinthasomphone, quatorze ans, réussit à s'échapper de l'appartement de Dahmer alors qu'il a été complètement drogué à son insu. Trois femmes trouvent Konerak dans la rue, désorienté et incapable de parler, et appellent le 911. Lorsque la police arrive, Dahmer les croise en revenant du magasin d'alcool, les convainc que le garçon est majeur et qu'il est son petit ami, et il est autorisé à ramener le garçon dans son appartement, où il le tue et le démembre par la suite.

Image
Image: DAHMER_Season1_Episode5_00_50_12_18R

Tragiquement, tout est vrai, et la façon dont les deux officiers ont géré la situation a suscité d'importantes retombées médiatiques.

Le juge William Gardner a été très clément avec Dahmer lors de sa première condamnation: vrai

Dans la série, Dahmer est jugé pour agression sexuelle sur mineur et pourtant, le juge le condamne à une peine ridicule: un an de prison en semi-liberté.

Dans la réalité, c'est pire. L'assistante du procureur voulait qu'il soit condamné à une peine de 5 ans minimum. Le juge l'a condamné à une mise à l'épreuve de 5 ans et 1 an et demi dans une maison de correction en semi-liberté. Donna Chester, une agente de probation qui n'apparaît pas dans la série, avait des rendez-vous réguliers avec Dahmer pendant sa folie meurtrière, elle n'a jamais pris conscience de ses meurtres.

Il a été déclaré coupable le 30 janvier 1989, pourtant, il est resté libre jusqu'à ce que la sentence officielle soit prononcée, le 23 mai. Entre-temps, il a assassiné Anthony Sears.

Image
Image: MONSTER_SB_108_072221_0566

Les deux officiers ont réintégré la police: vrai

Dans la série, les agents en question, John Balcerzak et Joseph Gabrish, ont été suspendus. On les voit rapidement réintégrer la police. En réalité, ils ont été licenciés et réintégrés par un juge deux ans plus tard, c'est-à-dire en 1994. Ils ont poursuivi une longue carrière dans les forces de l'ordre.

Glenda Cleveland était sa voisine de palier: faux

Dans la série, Glenda Cleveland est la voisine de palier de Jeffrey Dahmer. Ils partagent une bouche d'aération, ce qui fait que l'appartement de Glenda sent la chair humaine en putréfaction et qu'elle entend tout ce qu'il s'y passe.

Image
Image: DAHMER_S1_E7_00_37_05_15R

Glenda Cleveland a bel et bien existé, mais elle n'habitait pas à côté de Dahmer. Elle vivait dans un immeuble adjacent. La vraie voisine s'appelait Pamela Bass. C'est elle qui a compris ce que faisait Dahmer, entendant des cris et des bruits de scie et d'os brisés dans la nuit tout en supportant l'horrible odeur de la chair en putréfaction.

Cette odeur a envahi tout l'immeuble, qui a été rasé, et ses locataires ont été déplacés peu après l'incarcération de Dahmer.

Le sandwich au «porc braisé»: vrai

Dans la série, on voit Dahmer offrir un sandwich «à la viande» à sa voisine Glenda. Très méfiante à son égard, elle ne le mangera pas. La vraie voisine de Dahmer, Pamela Bass a déclaré que Dahmer était poli et avait tendance à faire des sandwichs pour les gens de l'immeuble.

Pamela Bass a déclaré dans le documentaire datant de 2013, The Jeffrey Dahmer files, que Dahmer lui avait offert un sandwich qu'elle avait accepté et mangé. Bien qu'elle n'ait pas commenté le goût du sandwich, Bass a déclaré: «J'ai probablement mangé une partie du corps de quelqu'un».

Image
netflix

Pour rester dans la glauquerie, voici une interview de Dahmer en 1993:

Dahmer, la bande-annonce

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«D'où vient votre peuple?» La marraine du prince William accusée de racisme
L'une des amies les plus proches de la reine Elizabeth et accessoirement marraine du prince William, Lady Susan a quitté de ses fonctions royales suite à ses propos «inacceptables et profondément regrettables» auprès d'une invitée noire.

Sa visite de Buckingham Palace lui aura laissé un souvenir «mitigé» - et pas seulement à cause de la gastronomie britannique. Mercredi, Ngozi Fulani, directrice d'une association caritative pour les femmes noires victimes de violence domestique, a relaté l'incident survenu mardi sur Twitter.

L’article