en partie ensoleillé
DE | FR
Sport
Coupe du monde 2022

Coupe du monde 2022: les talibans ont empoché des millions

epa10253985 Photo taken on 09 September 2022 shows the Lusail stadium, Lusail, Qatar. The 80,000-seater venue will host 6 group stage matches, one round of 16, one quarter final, one semi final and th ...
Le Lusail stadium au Qatar.Image: EPA

Comment les talibans ont empoché des millions grâce à la Coupe du monde

Les talibans ont apparemment fourni des machines de construction pour les stades au Qatar. C'est ce que rapporte «The Telegraph», qui évoque des montants considérables.
29.11.2022, 09:15

Comme l'a révélé une source au Bureau des talibans à Doha, de hauts responsables talibans ont acheté et reloué de la machinerie lourde pour la construction des infrastructures au Mondial.

Une grande partie de ces dirigeants vivent à Doha depuis 2013, où ils ont participé à de longs pourparlers de paix avec les États-Unis et l'ONU. Ce sont les revenus tirés de cette activité qu'ils auraient investis dans des machines.

«Les talibans se sont beaucoup impliqués dans les constructions de la Coupe du monde et ce tournoi a été pour eux une affaire en or. Ils ont reçu des millions», a affirmé cette source qui résidait également à Doha avant la prise de contrôle de l'Afghanistan par les talibans en 2021.

«Certains dirigeants talibans possédaient chacun six à dix machines lourdes à Doha et gagnaient jusqu'à 10'000 livres par machine et par mois.»

Deux sources talibanes «de haut rang» ont expliqué comment les fonctionnaires recevaient des «défraiements» élevés pendant les négociations de paix, argent qui était ensuite investi dans des engins de construction lourds.

Les autorités qataries auraient versé aux membres du Politburo des talibans à Doha plusieurs milliers de dollars par mois, avec l'approbation des États-Unis et de l'ONU, pour faciliter les pourparlers de paix avec l'Occident. Les officiels en visite auraient également reçu des SUV de luxe, des soins médicaux gratuits et des livraisons régulières de nourriture.

Les talibans sont de retour au pouvoir en Afghanistan.
Les talibans sont de retour au pouvoir en Afghanistan.

Selon The Telegraph, l'argent a d'abord été versé en espèces, puis transféré directement sur les comptes bancaires des représentants talibans, ce qui a compliqué la tâche des autorités américaines et qataries pour tracer les mouvements financiers.

Les Qataris affirment que les paiements mensuels ont été «surveillés» en coopération avec les États-Unis, «y compris les montants totaux et la question de savoir comment et où ils étaient dépensés».

Il n'y aurait aucun signe de mauvaise conduite ou d'implication des autorités qataries dans les projets de construction des talibans.

Un secret de polichinelle

«A l'ambassade d'Afghanistan à Doha, c'était un secret de polichinelle que le bureau politique des talibans était bien payé par le régime qatari et que les talibans investissaient ces montants dans des matériaux de construction pour la Coupe du monde de football», a déclaré un ancien diplomate afghan de haut rang à Doha.

Les liens présumés des talibans avec la construction des stades ne sont certes pas inappropriés ou illégaux, mais ils soulèvent d'autres questions sur un tournoi marqué par des controverses liées aux conditions de travail.

Selon différents rapports, plus de 6000 migrants sont morts sur des stades et autres infrastructures du Mondial, ce que le gouvernement national dément. Il affirme au contraire que seuls trois ouvriers ont perdu la vie au cours des 12 années de construction.

La présence des talibans au Qatar remonte à plus d'une décennie. Au début des années 2010, de nombreux hauts responsables ont quitté l'Afghanistan pour le Qatar, où les combattants ont été accueillis par l'émir de l'époque, Hamad bin Khalifa al Thani.

Le Qatar, riche en pétrole et peuplé de moins de trois millions d'habitants, était devenu l'un des pays les plus riches du monde et était ouvert aux investissements du monde entier. Mais ce que Doha n'avait pas encore, c'était un poids géopolitique.

L'attribution de la Coupe du monde de football a été un début. Les Qataris ont vu une autre occasion d'accroître leur prestige international en intervenant après l'échec d'un premier cycle de négociations de paix entre les États-Unis et les talibans en 2013.

Le Qatar a démenti les allégations selon lesquelles plus de 6000 travailleurs migrants, la plupart originaires d'Asie du Sud-Est, seraient morts en travaillant sur des stades et des infrastructures.
Le Qatar a démenti les allégations selon lesquelles plus de 6000 travailleurs migrants, la plupart originaires d'Asie du Sud-Est, seraient morts en travaillant sur des stades et des infrastructures..

Depuis leur retour au pouvoir en août 2021, les talibans doivent se battre sur le plan politique, car une grande partie de l'aide internationale leur a été retirée au pays et l'économie afghane est à l'agonie.

Des personnalités de premier plan se disputent sur le degré d'adhésion à la charia et, ces dernières semaines, le régime a commencé à évincer les médias internationaux.

Deux représentants talibans, qui ont donné des détails sur la participation de leur organisation à la Coupe du monde de football, ont contacté le Telegraph indépendamment après avoir été frustrés de voir les dirigeants afghans mettre en œuvre une politique conservatrice alors que d'autres mènent un train de vie luxueux au Qatar.

La semaine dernière, les talibans ont annoncé le retour des châtiments brutaux de la charia en Afghanistan, notamment la lapidation et la flagellation.

Les filles n'ont plus le droit de fréquenter l'école secondaire et les femmes n'ont pas le droit de travailler ni même d'utiliser de nombreux équipements publics tels que les parcs, les parcs d'attraction et les salles de sport.

Dans une réponse à The Telegraph, un porte-parole des talibans a déclaré:

«Nous rejetons l'affirmation selon laquelle l'Émirat islamique d'Afghanistan fournit à l'État du Qatar des engins de construction pour la Coupe du monde de football 2022»

Et d'ajouter: «Aucun fonctionnaire de l'Émirat islamique n'a investi une quelconque allocation/bourse « lucrative » pour des machines lourdes et/ou sous-traité de telles machines à des entreprises qataries.» (bal)

Les villages de supporters au Qatar

Video: twitter
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Van Aert ⚡ Van Der Poel: l'éternel duel des gladiateurs de la boue
Le champion du monde de cyclo-cross sera désigné ce dimanche aux Pays-Bas (départ de la course à 15h). Des dizaines de milliers de fans sur le parcours s'attendent à une explication musclée entre les deux stars de la discipline.

Lorsque ce duo est au départ, il ne reste en général que des miettes aux autres. Ils ont 28 ans, l'un est Néerlandais, l'autre Belge. Mathieu van der Poel et Wout van Aert sont les deux ogres du cyclo-cross. Dans la terre, le sable et la boue, les titres de champion du monde ont presque toujours été remportés par l'un des deux depuis 2015: Van der Poel à quatre reprises (2015, 2019, 2020 et 2021), Van Aert à trois (2016, 2017 et 2018). Lors des Championnats du monde de l'année dernière, ils ont renoncé à se rendre aux États-Unis et c'est le Britannique Thomas Pidcock qui s'est emparé du maillot arc-en-ciel.

L’article