larges éclaircies
DE | FR
Sport
Rugby

Rugby: scène lunaire lors d'Italie-Uruguay au Mondial (vidéo)

Vidéo: twitter

Scène lunaire au Mondial de rugby

Un remplaçant italien étourdi, planté au beau milieu du terrain, a empêché un coéquipier d'aller marquer un essai, mercredi face à l'Uruguay.
22.09.2023, 09:5022.09.2023, 11:07
Plus de «Sport»

Giovanni Pettinelli ne pourra pas dire à son coach qu'il était en train d'effectuer un échauffement intense à la 16e minute du match Italie-Uruguay mercredi à Nice. Tout le public et des millions de téléspectateurs en sont témoins: le natif de Venise avait la tête en l'air à ce moment-là.

Au figuré, et même au propre. Les yeux rivés sur l'écran géant accroché dans la tribune, comme le souligne La Dépêche, le Transalpin – remplaçant et censé s'échauffer dans la zone dévolue – n'a pas remarqué qu'il était au beau milieu du terrain. Pire: il a empêché son coéquipier Ange Capuozzo, au coude à coude avec un adversaire, d'aller marquer un essai en faisant obstruction. Ce n'est que lorsque son compatriote l'a heurté que l'étourdi s'est rendu compte de son placement pour le moins problématique.

La scène en vidéo 📺

Vidéo: twitter

On se demande encore comment le distrait rugbyman a pu rester si longtemps planté au milieu de la pelouse au point de perturber une action.

En football ou en hockey sur glace, par exemple, ce genre de scène semble impossible. Les arbitres, les juges de ligne ou les spectateurs remarquent généralement tout de suite un surnombre. Ceux qui sont déjà allés voir un match de hockey ne pourront pas dire le contraire: à peine un joueur surnuméraire a posé le patin sur la glace que les officiels sifflent une pénalité.

Heureusement pour Giovanni Pettinelli, l'Italie l'a emporté (38-17), de quoi lui éviter de prendre un savon par le sélectionneur. En deux parties, les Transalpins sont invaincus et affronteront la Nouvelle-Zélande vendredi 29 septembre. (yog)

Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
1 / 9
Ces inventions «révolutionnaires» déjà vintage
source: shutterstock
partager sur Facebookpartager sur X
Cette artiste dessine avec ses mains et ses pieds
Video: watson
Plus d'articles sur le sport
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«J'espère que l'engouement pour le hockey féminin n'est pas qu'une hype»
Sinja Leemann est actuellement la PostFinance Top Scorer des ZSC Lions. L'attaquante de 22 ans, véritable passionnée, nous parle de l'état du hockey sur glace féminin en Suisse et de ses rêves.

Les ambitions des hockeyeuses des ZSC Lions sont grandes. Cette année, les Zurichoises veulent défendre leur titre en PostFinance Women's League, l'élite du hockey sur glace féminin suisse. Elles sont sur la bonne voie, après avoir terminé la saison régulière à la deuxième place, quatre points derrière le CP Berne. Un bon classement auquel a largement contribué la top scoreuse des Lionnes, Sinja Leemann, avec 22 buts et 26 assists.

L’article