DE | FR
Vous avez vraiment cru que Yann Sommer était le plus grand palmarès du football suisse?
Vous avez vraiment cru que Yann Sommer était le plus grand palmarès du football suisse?AP Images

Le plus grand palmarès du foot suisse prend sa retraite

A 35 ans, Lara Dickenmann a annoncé sa volonté de quitter les terrains l'été prochain. Hommage à celle qui a connu une carrière XXL avec 28 titres collectifs, un record hommes et femmes confondus.
28.02.2021, 16:1402.03.2021, 18:08
Suivez-moi

Lara Dickenmann prend sa retraite. Non, vous n'avez pas compris: Lara Dickenmann prend sa retraite! Le plus grand palmarès du football suisse. Six finales de Ligue des Champions, dont deux victoires, quinze couronnes nationales – en Suisse, en France et en Allemagne – et onze coupes glanées au passage. Les chiffres ont de quoi faire tourner la tête.

Au total, la native de Kriens (LU) a remporté 28 titres dans sa carrière. Pour vous donner une idée, Xherdan Shaqiri, le footballeur helvétique le plus décoré collectivement, n'affiche «que» 19 trophées dans sa vitrine. Sans oublier de préciser que Lara Dickenmann est la plus sélectionnée en équipe de Suisse, hommes et femmes confondus, avec 135 capes.

A 35 ans, l'ancienne joueuse du SC Kriens, du FC Zurich, de l'Olympique Lyonnais et du Vfl Wolfsburg a donc choisi de mettre un terme à sa carrière l'été prochain. Evoluant depuis cinq ans en Allemagne, la milieu de terrain a été gênée par de nombreuses blessures ces dernières saisons et a fini par perdre sa place de titulaire.

«Le feu pour le football brûle toujours en moi. Malgré tout, je sens que c’est le bon moment pour mettre un terme à ma carrière», a-t-elle déclaré jeudi à la SRF (en allemand). Merci et bravo.

Plus d'articles sur le thème «Sport»

Le cérémonial des JO de Tokyo aura lieu, mais il faudra se taire

Link zum Artikel

Y'a pas que le sport: cette star du saut à ski en a assez de l'hiver

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Relégué, Bordeaux a vécu une soirée horrible à cause de ses ultras
Gaz lacrymogènes, lance à eau, banderoles insultantes, papier toilette: le dernier match de la saison à domicile des Girondins – à 99,9% relégués – a été a l'image de leur saison. Chaotique. Les fautifs? Certains fans, furax contre leur équipe.

Vladimir Petkovic doit être très heureux d'avoir échappé à ça. Samedi soir, les Girondins de Bordeaux – coachés par l'ex-sélectionneur de la Nati jusqu'en février – ont vécu l'une des pires soirées de leur longue existence.

L’article