DE | FR
Le ministre de la Santé Alain Berset.
Le ministre de la Santé Alain Berset.
Image: sda

Alain Berset aurait utilisé une limousine de fonction pour un usage (très) privé

Nouvelles révélations autour de la liaison extra-conjugale qu'a entretenue Alain Berset. Après la Weltwoche, c'est au tour de la NZZ am Sonntag de s'interroger sur l'usage du véhicule de fonction avec chauffeuse après un week-end très privé en Allemagne.
19.09.2021, 15:3024.09.2021, 17:58

Qu'est-ce qui est reproché à Alain Berset?

Au cours de la relation extra-conjugale qu'il a entretenue entre 2012 et 2013, le conseiller fédéral Alain Berset aurait fait appel à une limousine de fonction alors qu'il se trouvait Allemagne après une rencontre avec sa maîtresse, avance la NZZ am Sonntag.

Quelles règles pour l'usage des voitures officielles?

Selon le journal alémanique, les conseillers fédéraux ont à disposition deux voitures:

  • Une officielle pour les déplacements quotidiens et privés.
  • Un véhicule de représentation avec chauffeur.

En gros, le conseiller fédéral prend place dans une voiture officielle quand il se déplace dans le cadre de sa fonction ou si l'usage d'un tel véhicule est «indispensable et proportionnel», selon l'ordonnance du 23 février 2005.

Qu'est-ce qui serait reproché à Alain Berset?

Selon le règlement, la voiture de représentation est prévue pour les déplacements officiels. Or, après un week-end privé à Fribourg-en-Brisgau, le conseiller fédéral aurait demandé à sa chauffeuse de venir le chercher en Allemagne pour qu'il puisse assister à une conférence de presse en Suisse.

Selon le journal, Berset aurait passé plusieurs week-ends de ce genre en Forêt-Noire et la limousine aurait été utilisée plus d'une fois. Interrogé par le journal, le porte-parole d'Alain Berset n'a pas commenté les circonstances des trajets en limousine.

Si les allégations concernant ces voyages et rapportées par la NZZ am Sonntag devaient s'avérer exactes, c'est précisément l'usage de ce véhicule de représentation avec chauffeuse à des fins privées qui pourrait poser problème au conseiller fédéral.

Et maintenant?

Selon la SonntagsZeitung, de plus en plus d'élus fédéraux veulent des éclaircissements sur le déroulement de la liaison de l'actuel ministre de la Santé et de la tentative de chantage qui s’est ensuivi. Parmi eux figurent le chef du groupe parlementaire du Centre Philipp Bregy et le conseiller national Matthias Jauslin (PLR/ AG). (jah avec ats)

En parlant de relations amoureuses, un peu de détente 👇

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

L’Angleterre, choquée, pleure la mort d’un député violemment poignardé

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le rapport accusant Bolsonaro de «crime contre l'humanité» approuvé

Une commission du sénat brésilien a accepté un dossier accusant le gouvernement d'avoir «délibérément exposé» les Brésiliens à «une contamination de masse».

La commission d'enquête parlementaire (CPI) sur la pandémie au Brésil a approuvé tard mardi le rapport accablant de ses six mois d'enquête. Il recommande l'inculpation du président Jair Bolsonaro pour neuf crimes, dont «crime contre l'humanité». Le président est, selon le rapport, responsable - via sa politique - de la mort de plus de 300 000 Brésiliens, soit la moitié du nombre de décès dus au Covid dans le pays;

A l'issue de dizaines d'auditions, souvent poignantes, la CPI a accusé le …

Lire l’article
Link zum Artikel