Suisse
Armée

L'armée a récupéré les débris de l'avion de chasse abîmé

L'armée a récupéré les débris de l'avion de chasse abîmé

Die Schweizer Armee fliegt am Samstag, 29. Mai 2021 Truemmerteile des Tiger Kampfjets von der Melchsee Frutt auf die Stoeckalp im Melchtal im Kanton Obwalden, nachdem am letzten Mittwoch ein Flugzeug  ...
Image: sda
Les débris du Tiger-F5 qui s'est écrasé mercredi matin ont été transportés samedi jusqu'à la base de Buochs. En raison du danger d'avalanche, l'opération a dû commencer à l'aube.
29.05.2021, 13:3730.05.2021, 09:43
Plus de «Suisse»

L'épave a d'abord dû être découpée en trois parties, qui ont été amenées à Buochs en hélicoptère et en camion. Un Superpuma a fait le premier vol vers 10h30 sur le Stöckalp, au-dessus du lieu de l'accident . Au total, trois vols en hélicoptère ont été nécessaires.

Les parties avant et arrière ont été transportées jusqu'à la station inférieure du téléphérique, où elles ont été chargées sur des camions qui les ont conduites à l'aérodrome de Buochs.

Hélico Kamov

Le fuselage a été acheminé directement de Melchsee-Frutt à Buochs par un hélicoptère Kamov. Cet appareil de la compagnie Heliswiss peut soulever des poids allant jusqu'à cinq tonnes.

Le Kamov d'Heliswiss.
Le Kamov d'Heliswiss.Image: Heliswiss

Sur place se trouvaient des assistants de vol de l'armée suisse, des membres du personnel d'Heliswiss et des représentants de la police militaire, a précisé M. Reist. Les travaux préparatoires tels que le découpage de l'épave et le pompage du kérosène avaient déjà été effectués vendredi. En raison du danger d'avalanche dans la zone de l'accident, les travaux ont dû commencer tôt samedi, afin d'être terminés avant 14h00. (ats)

L'armée récupère les débris du Tiger abîmé
1 / 10
L'armée récupère les débris du Tiger abîmé
Une partie du Tiger, qui s'est écrasé sur le Stöckalp, dans le Melchtal obwaldien.
source: sda / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur X
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le toit s'est effondré»: ces Suisses ont vécu l'enfer à Dubaï
Routes fermées, maisons inondées, insalubrité... Plusieurs expatriés racontent comment ils ont vécu cette journée du 16 avril et quelle est la situation actuelle.

Au lendemain de la tempête à Dubaï, il fait grand beau et le ciel bleu donne cette impression que la veille n'était qu'un cauchemar pour ses habitants. Mais en regardant l'état des routes et de certains bâtiments, on réalise la vulnérabilité de cette ville si high-tech face aux catastrophes naturelles. Il a plu en 24 heures l'équivalent d'une année de précipitations. Les Emirats arabes unis n'avaient pas enregistré de telles pluies depuis 75 ans.

L’article