DE | FR

Le bug des nouveaux certificats Covid pour les guéris a été réparé

Les nouveaux certificats de guérison délivrés sur la base d'un test rapide d'antigène positif ne sont valables qu'en Suisse - à partir du 11e jour après le test positif. Ils expirent 270 jours après le test positif.
Les nouveaux certificats de guérison délivrés sur la base d'un test rapide d'antigène positif ne sont valables qu'en Suisse - à partir du 11e jour après le test positif. Ils expirent 270 jours après le test positif.Image: sda
Ce lundi, la Confédération ne pouvait pas délivrer les nouveaux certificats Covid aux personnes guéries sur la base de tests antigéniques à cause d'un problème technique. Celui-ci a été résolu.
24.01.2022, 15:2924.01.2022, 16:23

Il est dès maintenant possible d'établir des certificats Covid sur la base d'un résultat positif d'un test rapide antigénique, a twitté ce lundi après-midi l'Office fédéral de l'informatique et de la télécommunication (OFIT). La panne survenue plus tôt dans la journée a été résolue.

Ces certificats d'un nouveau genre devaient être délivrés à partir de lundi. La Confédération avait décidé de les introduire comme solution temporaire, en raison de la pénurie de tests PCR due à la vague d'infections au variant Omicron.

Uniquement valables en Suisse

Jusqu'à présent, les personnes concernées devaient présenter un test PCR positif pour obtenir un certificat attestant de leur guérison du Covid-19. Alternativement, elles pouvaient obtenir un certificat sur la base d'un test d'anticorps valable uniquement en Suisse.

Les nouveaux certificats de guérison délivrés sur la base d'un test rapide d'antigène positif ne sont également valables qu'en Suisse - à partir du 11e jour après le test positif. Ils expirent 270 jours après le test positif.

Pour l'instant, très peu de personnes devraient être concernées par le problème, car seuls les tests rapides d'antigènes effectués le 24 janvier ou plus tard donnent droit à un tel certificat. (ats/asi)

Pass sanitaire dans les restaurants, Jour 1: le verdict

Plus d'articles sur le certificat Covid, par ici!

Tant d'arnaqueurs aimeraient vous vendre un faux certificat Covid

Link zum Artikel

Sans certificat Covid, les billets ne seront pas remboursés

Link zum Artikel

La gauche (aussi) en a marre du certificat Covid. Va-t-il bientôt disparaître?

Link zum Artikel

8 questions sur le nouveau certificat Covid pour les personnes guéries

Link zum Artikel

Le certificat Covid bientôt obligatoire pour entrer au Palais fédéral

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette UDC veut limiter le statut S, mais que disent cantons et communes?
D'ici l'automne, la Confédération s'attend à accueillir 120 000 réfugiés ukrainiens. Actuellement, il y a encore environ 60 000 places libres. L'UDC met en garde contre les coûts à venir. Et voici ce qu'en pensent les cantons et les communes.

La conseillère nationale UDC argovienne, Martina Bircher, suggère de restreindre le statut de protection S. Selon elle, il faudrait réfléchir à ne l'accorder qu'aux Ukrainiens originaires de régions où se déroulent des combats. Actuellement, l'essentiel des affrontements s'est déplacé vers l'Est. Bircher ne remet pas en cause l'aide aux réfugiés, mais les conséquences financières «énormes» pour la Suisse, que ce soit pour la Confédération, les cantons ou les communes.

L’article