Suisse
CFF

Les CFF veulent économiser de l'électricité avec un petit écran

Comment les CFF comptent économiser beaucoup d'électricité avec ce petit écran

Les CFF veulent améliorer leur ponctualité et réduire leur consommation d'énergie grâce à un petit outil très pratique et innovant.
29.06.2023, 12:5129.06.2023, 17:36
Plus de «Suisse»

Les conducteurs et conductrices de locomotive des CFF disposent d'un nouvel affichage dans leur cabine pour améliorer la ponctualité des trains. Ce système permet aussi d'économiser de l'énergie.

Le nouvel instrument installé dans les locomotives permet aux pilotes de voir à la seconde près l'écart de leur train par rapport à l'horaire, ont indiqué jeudi les CFF lors d'une conférence de presse à Zurich. Actuellement, environ 93 trains sur 100 arrivent à destination à l'heure ou avec un retard de trois minutes au maximum.

L'indicateur de ponctualité a été intégré à l'assistant électronique de l'équipage de la locomotive (en bas à droite).
L'indicateur de ponctualité a été intégré à l'assistant électronique.Image: CFF

Le nouvel affichage a été introduit en avril. «Il est encore trop tôt pour une évaluation globale, mais les premières mesures montrent une nette tendance à l'amélioration de la ponctualité», soulignent les CFF. Les expériences du personnel des locomotives sont positives.

Comment ça marche

Grâce à un algorithme, le système calcule un profil de conduite optimal pour chaque train. Les conducteurs et conductrices peuvent ainsi choisir environ une heure avant le départ la stratégie de conduite afin de s'insérer sans conflit dans le trafic ferroviaire. Pendant le trajet, l'affichage fournit des indications à la seconde près.

Le système s'actualise toutes les 30 à 40 secondes. Le pilote de la locomotive peut ainsi réagir rapidement, a expliqué Roland Aeschbacher, responsable du projet «Efficacité énergétique».

Pourquoi c'est économe en courant

Un train qui est à l'heure roule de manière plus efficace sur le plan énergétique. De plus, il ne bloque pas les autres trains qui peuvent ainsi circuler sur le réseau sans freinage et sans accélération inutiles. Roland Aeschbacher souligne:

«Plus les valeurs de ponctualité sont élevées, plus la quantité absolue de courant injectée dans le système électrique ferroviaire est faible.»

Combien ça coûte

Le développement du nouveau système d'affichage a coûté environ 400 000 francs. Ces coûts devraient être comblés en six mois grâce aux économies d'énergie, estiment les CFF.

Les CFF optimisent leur système depuis des années

En 2015, les CFF ont introduit le système dit de régulation adaptative (ADL) qu'ils qualifient d'«onde verte». En cas d'arrêt imminent devant un signal, le mécanicien de la locomotive est averti à l'avance et une recommandation de vitesse plus lente lui est donnée, ce qui permet d'éviter un arrêt inutile et un redémarrage qui consomme beaucoup d'énergie.

Depuis 2012, les CFF ont mis en oeuvre plus de 250 mesures pour réduire leur consommation d'énergie. Elles concernent le matériel roulant, l'exploitation, les installations techniques et les bâtiments.

Aujourd'hui, les trains consomment environ 4% d'énergie en moins qu'en 2010, bien qu'il y ait environ 15% de trains en plus. D'ici 2030, les CFF veulent augmenter leur efficacité énergétique de 30%. (jah/ats)

Voici comment les voleurs des bornes CFF opèrent
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les projets des CFF sont «particulièrement incompréhensibles»
L'extension en cours du réseau ferroviaire permet certes d'augmenter les capacités, mais les trains entre la Suisse et l'Autriche ou en Suisse romande ont des temps de parcours plus longs. Cela vaut à l'office fédéral compétent d'être sévèrement critiqué.

Il y a un an, la Communauté d'intérêts pour les transports publics en Suisse (Citrap) lâchait une bombe lors de son assemblée générale. Elle publiait les premiers projets de l'Office fédéral des transports (OFT) pour l'offre horaire après l'achèvement de l'extension du réseau ferroviaire actuellement en cours. On s'y attend au plus tôt à partir du milieu des années 2030.

L’article