Suisse
Chirurgie

Injections de Botox: alerte aux arnaques en Suisse romande

Injections de Botox: alerte aux arnaques en Suisse romande
Les injections illégales de botox se multiplient, exposant la clientèle à des risques. Image: Shutterstock

Injections de botox: alerte aux arnaques en Suisse romande

«Russian lips», «full face»: les injections de botox ou d'acide hyaluronique séduisent une clientèle toujours plus jeune en Suisse. Cependant, plusieurs plaintes pénales ont déjà été déposées en Suisse romande, révèle la RTS ce lundi.
27.03.2023, 09:2627.03.2023, 11:00
Plus de «Suisse»

Les injections de botox ou d'acide hyaluronique ont le vent en poupe et attirent une clientèle toujours plus jeune, selon la RTS. Problème: ces pratiques vantées sur les réseaux sociaux se concrétisent par des offres «souvent illégales et dangereuses».

En effet, certains instituts de beauté n'hésitent pas à casser agressivement les prix du marché, en proposant des tarifs «deux à trois fois moins chers que dans des cliniques classiques où des médecins exercent», précise encore la RTS. Le problème: ils n'ont parfois pas les diplômes requis. Certains se risquent à employer des produits de mauvaise qualité, ou à utiliser de faux certificats de conformité. Si les gestes ne sont pas exécutés par des professionnels, les clients s'exposent à des risques non négligeables:

«Une injection ratée d'acide hyaluronique dans le nez peut provoquer une souffrance du tissu, qui peut rapidement se transformer en nécrose importante»
La RTS, relayant les propos de Luigi Schiraldi, chirurgien plasticien du CHUV

Victimes d'effets indésirables, plusieurs clients ont déjà déposé des plaintes pénales en Suisse romande. Alors que plusieurs cabinets sont dans le collimateur de la justice, le Parlement suisse a de son côté «refusé début mars de renforcer la loi contre ces injections de botox et à l'acide hyaluronique». Le législateur fédéral estime que le dossier est du ressort des cantons, lesquels doivent «renforcer les contrôles et mieux faire appliquer les lois existantes.»

(jod)

A propos: voici comment Maeva Ghennam boit à la bouteille

Vidéo: youtube

Madonna, la série de photos censurées

1 / 13
Madonna, la série de photos censurées
Instagram n'a pas aimé cette image de Madonna.
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vetropack reporte les premiers licenciements
La fermeture de l'usine de St-Prex du géant de l'emballage Vetropack doit entraîner la suppression d'environ 180 postes. Les employés ont obtenu ce lundi un accord sur l'une de leurs revendications.

Les premiers licenciements sont reportés d'un mois chez Vetropack à St-Prex (VD), de la fin mai à la fin juin. La tension reste toutefois de mise et la grève se poursuit, même si les employés ont partiellement repris le travail.

L’article