DE | FR
Umgestuerzte Baeume und abgebrochene Aeste haben nach dem schweren Unwetter auf dem Kaeferberg in Zuerich am Dienstag, 13. Juli 2021, Autos begraben und stark beschaedigt. Kraeftige Gewitter mit Starkregen, Hagelschlag und Sturmboeen sind in der Nacht auf Dienstag ueber die Schweiz hinweggezogen. Betroffen war zunaechst der Jura. Spaeter sorgte ein Gewittersturm ueber dem Kanton Zuerich für grosse Schaeden. (KEYSTONE/Ennio Leanza).

Image: sda

Le déluge, c'est pour aujourd'hui. Voilà ce qu'il faut savoir sur «Bernd»💦

La dépression «Bernd» va s'abattre sur la Suisse ces prochaines 36 heures. Les régions des Alpes, Préalpes ainsi que la chaîne du Jura doivent s'attendre à des précipitations extrêmement importantes. Soyez prudents!



Quel sera le niveau de pluie ces prochaines heures?

Météosuisse annonce un avis de degré 3 valable jusqu'à vendredi 6h00 du matin. En clair:

Ces prochaines 36 heures, il va pleuvoir entre 50 et 90mm sur les Alpes, les Préalpes et la chaîne du Jura. Soit de la région du Chablais jusqu'au Säntis.

Pour vous donner un ordre de grandeur: en temps normal, il pleut environ 78mm durant un mois à Genève. Il pleuvra donc l'équivalent d'un mois en moins de 36 heures. Cette situation est totalement exceptionnelle.

«Ce qui est particulier cette année, c’est que cela fait depuis le 20 juin que nous avons une pluviométrie importante et de nombreux orages. Nous nous approchons même peut-être d'un record»

Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Est-ce que les lacs suisses vont déborder?

«Nous sommes très clairement en phase dangereuse. Le niveau d’alerte des crues est de 3 ou 4 pour de nombreuses rivières et les lacs, et cela va durer encore quelques jours»

Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Les Lacs des Quatre-Cantons, de Thoune et celui de Bienne, sont au niveau maximum d'alerte (5) ce mercredi. Cela peut amener à des perturbations majeures du trafic ainsi qu’à des dégâts généralisés si on en croit le site de la Confédération.

Dangers de crues actuels en Suisse

Concernant les lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat, leur niveau d’eau est contrôlé par un barrage de régulation à Bienne. Depuis mardi après-midi, l'écoulement d'eau qui se fait normalement dans le sens de Neuchâtel à Bienne a été inversé pour tenter de contrôler le niveau des eaux. Le lac de Neuchâtel va donc voir son niveau d'eau grimper sur les prochains jours.

«Dans le canton de Neuchâtel, le port du Landeron a déjà les pieds dans l’eau et on sait que le niveau va encore augmenter»

Nicolas Merlotti, ingénieur cantonal au service des ponts et des chaussées, canton de Neuchâtel

Un banc est entoure par l'eau du lac de Bienne-Biel le mercredi 14 juillet 2021 a Nidau. Le niveau du lac de Bienne n'a cesse de monter durant la nuit pour n'etre mercredi matin qu'a quelques centimetres du seuil de crue. La navigation y est interdite depuis 07h00. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le lac de Bienne, mercredi 14 juillet. Image: sda

Concrètement, on risque quoi?

En plus des glissements de terrain et des débordements que les sols gorgés d'eau peuvent provoquer, il y a aussi un risque de contamination de l'eau.

Ces derniers peuvent causer des dommages considérables en peu de temps, car les torrents qui sortent de leur lit s’écoulent à une vitesse très élevée.

C'est ce qu'il s'est passé récemment à Cressier, dans le canton de Neuchâtel après une violente coulée de boue.

Les stations d'épurations sont également sur le qui-vive, car face à une montée des eaux importante, elles seraient dans l'obligation d'interrompre leur système de traitement des eaux usées.

«On court le risque de devoir arrêter le système de traitement des eaux, et donc de voir les eaux usées se déverser dans le lac et le polluer. S'il y a une contamination, cela peut devenir un problème de santé publique»

Nicolas Merlotti, ingénieur cantonal au service des ponts et des chaussées, canton de Neuchâtel

Quand est-ce que cette pluie s'arrête?

Bonne nouvelle: le retour du soleil est annoncé pour samedi. Tout va se calmer pendant le week-end: les précipitations vont s'arrêter, même s'il y aura toujours un risque d'averses isolées. Par contre le danger de crues sera encore très élevé samedi, selon Marianne Giroud Gaillard.

«La dépression d’altitude stagne sur les Alpes, elle est toujours active, et cela jusqu’à vendredi mi-journée»

Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Quand la pluie cesse est-ce que le danger disparaît?

Non. Quand une intempérie est passée, les risques de crues diminuent, mais le danger est encore présent, précise Raphaël Mayoraz, chef de la section dangers naturels pour le canton du Valais. Le danger peut durer plusieurs heures, voir plusieurs jours à cause des sols qui ont de la peine à sécher sans soleil.

«Pour les instabilités de terrain comme les laves torrentielles ou les glissements de terrains, cela peut prendre plus de temps. On va dire que le risque diminue d’heure en heure»

Raphaël Mayoraz, chef de la section dangers naturels pour le canton du Valais.

Comment éviter le danger?

Que faire en cas d'inondations?

La Confédération recommande:

De son côté, l'assureur Helvetia donne les conseils suivants:

Chez Yann Berger, l’une des victimes des inondations à Cressier (NE)

Vidéo: watson

Les intempéries en Suisse

1 / 18
Les intempéries en Suisse
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur la météo

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Orages, grêle, le ciel est-il en train de nous tomber sur la tête?

Link zum Artikel

Une tornade tue et ravage plusieurs villes et villages tchèques

Link zum Artikel

Il a tellement plu en Suisse qu'on aurait pu remplir près de trois lacs!

Link zum Artikel

Les orages de grêle ont fait un mort et plus de 10 blessés en Suisse

Link zum Artikel

Cette fois, c'est au tour du Tessin de se prendre le ciel sur la tête

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La ZAD de la colline du Mormont n'est pas une «vaudoiserie»

Les heures sont comptées pour la première zone à défendre «ZAD» de Suisse. Les défenseurs de la colline du Mormont seront prochainement évacués par la police: une échéance qui mobilise les militants à l'échelle nationale, voire parfois internationale.

Née en octobre dernier, la ZAD de la colline du Mormont sera évacuée d'ici la fin du mois de mars. Si les médias lémaniques couvrent régulièrement l'occupation militante dans la commune d'Eclépens, notre rédaction s'est demandé pourquoi les appels de soutien se multiplient dans d'autres cantons. En cherchant la réponse, il en ressort qu'une partie de la jeunesse romande se sent profondément touchée par ce qui se passe dans le canton de Vaud.

Ils s'appellent Alexandre, Lou (nom d'emprunt) et …

Lire l’article
Link zum Artikel