DE | FR
Image: sda

Le déluge, c'est pour aujourd'hui. Voilà ce qu'il faut savoir sur «Bernd»💦

La dépression «Bernd» va s'abattre sur la Suisse ces prochaines 36 heures. Les régions des Alpes, Préalpes ainsi que la chaîne du Jura doivent s'attendre à des précipitations extrêmement importantes. Soyez prudents!
14.07.2021, 19:3415.07.2021, 15:16
Suivez-moi

Quel sera le niveau de pluie ces prochaines heures?

Météosuisse annonce un avis de degré 3 valable jusqu'à vendredi 6h00 du matin. En clair:

Ces prochaines 36 heures, il va pleuvoir entre 50 et 90mm sur les Alpes, les Préalpes et la chaîne du Jura. Soit de la région du Chablais jusqu'au Säntis.

Pour vous donner un ordre de grandeur: en temps normal, il pleut environ 78mm durant un mois à Genève. Il pleuvra donc l'équivalent d'un mois en moins de 36 heures. Cette situation est totalement exceptionnelle.

«Ce qui est particulier cette année, c’est que cela fait depuis le 20 juin que nous avons une pluviométrie importante et de nombreux orages. Nous nous approchons même peut-être d'un record»
Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Est-ce que les lacs suisses vont déborder?

«Nous sommes très clairement en phase dangereuse. Le niveau d’alerte des crues est de 3 ou 4 pour de nombreuses rivières et les lacs, et cela va durer encore quelques jours»
Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Les Lacs des Quatre-Cantons, de Thoune et celui de Bienne, sont au niveau maximum d'alerte (5) ce mercredi. Cela peut amener à des perturbations majeures du trafic ainsi qu’à des dégâts généralisés si on en croit le site de la Confédération.

Concernant les lacs de Bienne, Neuchâtel et Morat, leur niveau d’eau est contrôlé par un barrage de régulation à Bienne. Depuis mardi après-midi, l'écoulement d'eau qui se fait normalement dans le sens de Neuchâtel à Bienne a été inversé pour tenter de contrôler le niveau des eaux. Le lac de Neuchâtel va donc voir son niveau d'eau grimper sur les prochains jours.

«Dans le canton de Neuchâtel, le port du Landeron a déjà les pieds dans l’eau et on sait que le niveau va encore augmenter»
Nicolas Merlotti, ingénieur cantonal au service des ponts et des chaussées, canton de Neuchâtel
Le lac de Bienne, mercredi 14 juillet.
Le lac de Bienne, mercredi 14 juillet.Image: sda

Concrètement, on risque quoi?

En plus des glissements de terrain et des débordements que les sols gorgés d'eau peuvent provoquer, il y a aussi un risque de contamination de l'eau.

Ces derniers peuvent causer des dommages considérables en peu de temps, car les torrents qui sortent de leur lit s’écoulent à une vitesse très élevée.

C'est ce qu'il s'est passé récemment à Cressier, dans le canton de Neuchâtel après une violente coulée de boue.

Les stations d'épurations sont également sur le qui-vive, car face à une montée des eaux importante, elles seraient dans l'obligation d'interrompre leur système de traitement des eaux usées.

«On court le risque de devoir arrêter le système de traitement des eaux, et donc de voir les eaux usées se déverser dans le lac et le polluer. S'il y a une contamination, cela peut devenir un problème de santé publique»
Nicolas Merlotti, ingénieur cantonal au service des ponts et des chaussées, canton de Neuchâtel

Quand est-ce que cette pluie s'arrête?

Bonne nouvelle: le retour du soleil est annoncé pour samedi. Tout va se calmer pendant le week-end: les précipitations vont s'arrêter, même s'il y aura toujours un risque d'averses isolées. Par contre le danger de crues sera encore très élevé samedi, selon Marianne Giroud Gaillard.

«La dépression d’altitude stagne sur les Alpes, elle est toujours active, et cela jusqu’à vendredi mi-journée»
Marianne Giroud Gaillard, météorologue à MétéoSuisse

Quand la pluie cesse est-ce que le danger disparaît?

Non. Quand une intempérie est passée, les risques de crues diminuent, mais le danger est encore présent, précise Raphaël Mayoraz, chef de la section dangers naturels pour le canton du Valais. Le danger peut durer plusieurs heures, voir plusieurs jours à cause des sols qui ont de la peine à sécher sans soleil.

«Pour les instabilités de terrain comme les laves torrentielles ou les glissements de terrains, cela peut prendre plus de temps. On va dire que le risque diminue d’heure en heure»
Raphaël Mayoraz, chef de la section dangers naturels pour le canton du Valais.

Comment éviter le danger?

  • S'éloigner des cours d'eau qui sont extrêmement dangereux. Donc non, pas de balade ou de course à pied au bord du lac, ni en forêt.
  • Suivre l'évolution de la situation et prendre des mesures de protection nécessaires. Le portail des dangers naturels de la Confédération informe en continu sur la situation concernant les crues.
  • L'Office Fédéral de la Protection de la Population (OFPP) a également mis à disposition l'application AlertSwiss qui tient à jour les recommandations et les comportements à adopter.

Que faire en cas d'inondations?

La Confédération recommande:

  • De ne pas rétablir le courant électrique et le gaz avant qu'un spécialiste ait contrôlé les installations.
  • De rincer les canalisations d’eau potable et, en cas de doute, de faire bouillir l’eau.
  • Avant de jeter les objets endommagés, attendre que l'assurance ait fait une évaluation
  • De ne pas vider l'eau de votre cave tout de suite, mais attendre que le niveau d'eau redescende.

De son côté, l'assureur Helvetia donne les conseils suivants:

  • Fermez les parties ouvertes du bâtiment et les fenêtres. Ne vous mettez toutefois pas en danger!
  • Protégez les objets menacés puis emmenez-les dans des pièces sûres.
  • Evacuez l’eau et les grêlons de la maison.
  • Signalez le sinistre à votre compagnie d'assurance.
  • Dressez une liste de tous les objets endommagés et notez leur valeur.
  • Prenez également des photos claires des objets et de la situation sur place.
  • Documentez la charge de travail nécessaire pour le nettoyage.
  • Transmettez-nous le devis d’une entreprise de votre région pour les réparations, y compris une première estimation des coûts.

Chez Yann Berger, l’une des victimes des inondations à Cressier (NE)

Vidéo: watson

Les intempéries en Suisse

1 / 18
Les intempéries en Suisse
source: sda / salvatore di nolfi
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La police investira les écoles genevoises dès la rentrée scolaire
La présence visible et dissuasive durant plusieurs jours des autorités genevoises visera à assurer la sécurité des enfants. Parents et automobilistes seront appelés à faire attention à ces derniers.

Comme chaque année, la rentrée des classes des enfants se verra accompagnée d'une campagne de sensibilisation organisée par la police. La ville de Genève a indiqué mercredi qu'elle redoublera d'attention aux abords des écoles pendant une semaine dès le lundi 22 août. Des contrôles de vitesse et des contrôles de véhicules seront effectués. Les forces de l'ordre mettront aussi l'accent sur les stationnements illicites ou dangereux.

L’article