DE | FR

L'UDC et le PLR se clashent sur Twitter au sujet des restrictions

Le président de l'UDC Marco Chiesa (à gauche) et les conseillers fédéraux PLR qu'il a rappelés à l'ordre: Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis.
Le président de l'UDC Marco Chiesa (à gauche) et les conseillers fédéraux PLR qu'il a rappelés à l'ordre: Karin Keller-Sutter et Ignazio Cassis.Image: Keystone/Shutterstock
Dans une vidéo publiée sur Twitter, l'UDC Marco Chiesa rappelle à l'ordre les conseillers fédéraux PLR. La réponse des libéraux-radicaux n'a pas tardé.
11.04.2021, 11:0414.04.2021, 17:46

Le 14 avril, le Conseil fédéral se prononce sur les prochaines restrictions. Dans une vidéo publiée sur Twitter, le président de l'UDC Marco Chiesa appelle à mettre fin à ces «mesures disproportionnées».

Au vu de la situation dans les hôpitaux, déclare-t-il, il n'est «plus justifiable que des secteurs entiers de l'économie et la majorité de la population qui ne sont pas menacés par le virus, continuent à en être victimes».

Tout ça, on connaît. C'est le discours officiel de l'UDC vis-à-vis des mesures sanitaires. Pourtant, dans sa vidéo, Marco Chiesa s'adresse aussi au PLR:

«Nous attendons surtout des conseillers fédéraux PLR qu'ils adoptent enfin une politique raisonnable le 14 avril, et qu'ils remettent en question le leadership du conseiller fédéral PS Alain Berset en matière de santé»
Marco Chiesa, président de l'UDC

Après avoir rappelé à l'ordre les ministres PLR, Chiesa s'est fait menaçant: «cet alignement constant sur la gauche pourrait coûter cher au PLR en 2023, lors des élections fédérales».

La réaction des libéraux-radicaux n'a pas tardé, et elle est tout aussi percutante. Sur son compte Twitter, la formation politique écrit:

«Chère UDC, un cours de civisme gratuit en ce dimanche: ce n’est pas l’UDC qui décide de ce qu’est une politique de "droite"»
Le PLR Suisse

(asi)

1 / 8
Le rassemblement à Altdorf, en images
source: keystone / urs flueeler
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Notre journaliste watson essaie l'autotest Covid-19

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un jeune Romand de 18 ans est en finale de «The Voice»
Loris, 18 ans, s'est qualifié, samedi soir, pour la finale de «The Voice» en interprétant «L’Envie», de Johnny Hallyday. A une semaine de l'ultime étape, il s'est confié à Arcinfo.

Le jeune Neuchâtelois a eu chaud: samedi 14 mai, Loris a bien failli quitter le concours de chant de TF1. Le public lui a préféré la candidate Caroline Costa et ne l'a pas retenu. C'est sans compter l'intervention de la coach Nolwenn Leroy, qui a choisi de récupérer le candidat suisse et de le propulser en finale, explique Arcinfo.

L’article