DE | FR
Peter Hegglin.
Peter Hegglin.KEYSTONE

Cet élu sous-estime le virus, en souffre et conseille désormais la vaccination

Peter Hegglin ne pensait pas que le virus le terrasserait à ce point. Alors il témoigne, marqué par une expérience difficile.
28.07.2021, 16:1428.07.2021, 19:18
Team watson
Team watson
Suivez-moi

Il se croyait plus fort que le coronavirus. Et pourtant, Peter Hegglin, conseiller aux Etats (Le Centre/ZG), a pris cher: deux semaines à l’hôpital, six jours aux soins intensifs, de l’apport artificiel d’oxygène… Marqué par la douloureuse expérience, il s’est confié à nos confrères de la Luzerner Zeitung et conseille désormais la vaccination.

«J’ai sous-estimé la maladie et surestimé mon système immunitaire. Le virus est violent. J'ai supposé qu'un système immunitaire sain pouvait suffire»
Peter Hegglin dans la Luzerner Zeitung.

L’élu de 60 ans reconnait aussi qu’il pensait que son corps était immunisé après une possible précédente infection. «J’ai aussi pensé qu’un homme en bonne santé et athlétique comme moi ne développerait pas de forme sévère de la maladie», affirme-t-il. Il précise enfin qu’il craignait un peu les effets secondaires de la vaccination.

Bien mal lui en a pris. «Parce que le virus obstruait mes poumons, le niveau d'oxygène dans mon sang a chuté. J'ai été transféré à l'unité de soins intensifs. L'oxygène a été introduit dans mon nez par deux petits tubes», témoigne-t-il.

Si bien qu’aujourd’hui, Peter Hegglin le dit haut et fort: «Toute personne hésitante devrait se faire vacciner», bien que le choix de le faire ou non appartient à tout un chacun.

25 trucs énervants que les gens font dans la vie

1 / 28
25 trucs énervants que les gens font dans la vie
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Qui est l'UDC Albert Rösti, favori pour remplacer Ueli Maurer
Comme Ueli Maurer, il a été président de l'UDC avant d'être destitué. Aujourd'hui, Albert Rösti a lui aussi de bonnes chances de devenir conseiller fédéral. L'histoire se répète-t-elle?

Le site web privé d'Albert Rösti, 55 ans, n'est pas tout à fait à jour. «Je vous remercie de tout cœur pour votre grand soutien et vos voix lors des élections au Conseil national du 20 octobre 2019. Avec 128 252 voix, vous m'avez aidé à être réélu et à obtenir le meilleur résultat de Suisse», peut-on y lire en haut de la page.

L’article