larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Covid-19

Ecoliers et Covid: «Il n'y a pas de raison de s'inquiéter»

Ecole et Covid: «Il n'y a pas de raison de s'inquiéter»

Les hospitalisations et les cas graves chez les enfants et les adolescents n'ont pas augmenté jusqu'à présent, souligne Christoph Aebi.
Les hospitalisations et les cas graves chez les enfants et les adolescents n'ont pas augmenté jusqu'à présent, souligne Christoph Aebi.keystone
Selon l'infectiologue suisse Christoph Aebi, imposer des masques sanitaires aux niveaux primaire et secondaire n'est pas nécessaire. Il plaide pour maintenir les écoles ouvertes.
13.08.2021, 07:4013.08.2021, 15:37
Plus de «Suisse»

Les écoliers ne sont pas exposés à des risques accrus, après la fin des vacances d'été, dans de nombreux cantons suisses en raison du coronavirus, estime l'infectiologue et pédiatre bernois Christoph Aebi. Il n'y a pas de raison de s'inquiéter particulièrement, selon lui.

Abolir le masque dans les écoles?

Les hospitalisations et les cas graves chez les enfants et les adolescents n'ont pas augmenté jusqu'à présent, remarque Christoph Aebi dans un entretien diffusé vendredi par la Neue Zuercher Zeitung. Cette situation est, ajoute-t-il, probablement due aux vacances d'été.

«Il a été démontré que la fermeture des écoles entraîne des dommages secondaires élevés pour les enfants»
Christoph Aebi, infectiologue Neue Zuercher Zeitung

Le pédiatre préconise de maintenir les écoles ouvertes. Il plaide, par ailleurs, pour le non port des masques sanitaires aux niveaux primaire et secondaire.

L'aération des salles de cours est essentielle

Si les tests de masse pratiqués dans les écoles peuvent rassurer la population et les autorités, leur effet sur la prévention des épidémies dans les écoles est probablement faible, note l'infectiologue. En revanche, l'aération fréquente des salles de classe est une bonne idée, poursuit-il.

A lire aussi: Le capteur CO2 sera-t-il la grande star de la nouvelle année scolaire?

Quant à la part des enfants âgés de 12 à 15 ans vaccinés, il l'estime à moins de 10%. Ce taux faible est probablement dû au fait que l'infection au SARS-CoV-2 est inoffensive chez la grande majorité des enfants et des adolescents, précise-t-il. (sda/ats)

Une année de Covid-19, retour en images
1 / 17
Le Covid-19 en Suisse, retour en images
Le port du masque se généralise en Suisse et dans le monde au cours de l'année 2020.
source: keystone / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur X
Talk: Loan, 20 ans, sportif avec un covid long
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La chaîne Maxi Zoo va adopter un nom alémanique
Le distributeur allemand Fressnapf prévoit d'ouvrir jusqu'à 30 nouveaux magasins en Suisse. Par ailleurs, le nom de l'enseigne en Romandie deviendra germanophone.

La crise du Covid-19 a boosté le commerce du vendeur d'aliments pour animaux Fressnapf connu sous le nom de Maxi Zoo en Romandie. En effet, pendant la pandémie, de nombreux foyers se sont languis d'un compagnon à quatre pattes. Les Fido, Luna ou Bello n'ont jamais été aussi demandés. Avec pour conséquence que des entreprises comme Fressnapf ont pu vendre plus d'aliments et d'accessoires que jamais.

L’article