DE | FR
Keystone

Les cantons «déçus» par la prudence d'Alain Berset

Retour du présentiel dans les hautes écoles, ouverture des terrasses, télétravail assoupli, dans l’ensemble, la majorité des cantons aurait souhaité «davantage d’allégements», mais le Conseil fédéral en a décidé autrement vendredi.
19.03.2021, 16:2919.03.2021, 17:41

«Nous regrettons que le Conseil fédéral assouplisse bien plus prudemment que demandé par de nombreux cantons.» C'est la réaction à chaud de la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé, rendue publique dans la foulée de la conférence de presse, menée par Alain Berset, vendredi après-midi. Les terrasses ne rouvriront pas avant fin avril et la menace d'une violente 3e vague a poussé le Conseil fédéral à ne pas prendre de risques inconsidérés.

«Il est décevant que le Conseil fédéral ait reporté la plupart des assouplissements proposés»
Communiqué de la Conférence suisse des directrices et directeurs cantonaux de la santé.

Ils espéraient également «le passage de l’obligation de travail à domicile à une recommandation de travail à domicile» et que le présentiel soit à nouveau possible dans les hautes écoles. On rappelle enfin que la moitié d'entre eux voulaient une ouverture des espaces intérieurs des restaurants en plus des terrasses.

Vous trouverez ici le résumé des décisions du Conseil fédéral:

Vaud s'est montré particulièrement déçu vendredi et «appelle fermement les autorités fédérales à observer un calendrier d’appréciation des mesures d’allègement toutes les deux semaines et non le 14 avril».

De manière générale, les cantons «attendent désormais du Conseil fédéral que, lors des prochaines étapes, il tienne compte des progrès de la vaccination et de l’élargissement des tests». Une attente qui devrait être comblée, du moins théoriquement, puisque Berne compte dérouler les prochaines semaines en trois phases. Dont la dernière permettrait de lever les restrictions, pour autant que toutes les personnes qui l'ont souhaité soient vaccinées. (fv)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
«Le lobby de l'argent freine la lutte contre la mafia en Suisse»
La lutte contre le crime organisé a toujours été difficile en Suisse, déplorent deux spécialistes. Si peu de progrès ont été faits depuis 50 ans, les choses pourraient commencer à bouger.

La journaliste d’investigation Madeleine Rossi était en train de boire un café dans la vieille ville de Lucerne. Un rédacteur en chef d'un média romand s'est alors manifesté. Il lui a demandé son avis sur l’affaire Nespresso, où 500 kilos de cocaïne ont été découverts dans une usine à Romont. En quête d’explications, il était logique que les médias se tournent vers une des grandes spécialistes de la mafia italienne en Suisse.

L’article