Suisse
Décès

Berne: une femme décède suite à une chute dans l'Aar

En balade avec son chien, elle meurt après une chute dans l'Aar (BE)

La brigade fluviale a été engagée pour retrouver l'adolescent qui a plongé dans la rivière pour échapper à la police (photo prétexte).
Keystone
Pour des raisons encore inconnues, la victime s’est retrouvée en détresse dans la rivière. La police estime qu'il s’agit probablement d’un accident.
04.01.2024, 16:37
Plus de «Suisse»

Une Suissesse âgée de 61 ans, retrouvée en détresse dans l'Aar vendredi soir, est décédée des suites de son accident mercredi. Les faits se sont déroulés près de la passerelle d’Altenberg à Berne.

Les secouristes, immédiatement dépêchés sur les lieux, ont sorti la femme de l’eau pour la transporter à l’hôpital, a indiqué jeudi la police cantonale bernoise. Ils ont essayé de la réanimer pendant le trajet, précise le communiqué.

Selon les éléments actuels, la femme se trouvait au bord de l’Aar avec son chien et, pour des raisons encore inconnues, elle s’est ensuite retrouvée en détresse dans la rivière.

L’intervention a mobilisé des services de la police cantonale, notamment la police du lac et un bateau de protection et sauvetage de Berne. Une enquête a été ouverte sous la direction du Ministère public Berne-Mittelland. ats/jch)

Un kayakiste espagnole bat un record sur une rivière de glace
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La bourde des sirènes est impardonnable
On pourrait croire que moins les risques sont réels, plus l'erreur est humaine. Or, dans un pays qui va bien, déclencher une alarme pour de faux, comme lundi matin dans les cantons de Vaud et du Valais, renforce un réflexe dévastateur chez les citoyens suisses.

Déjà que les lundis matins n'ont jamais été des sinécures, Vaudois et Valaisans ont été tirés du lit par la peau des fesses, ce 15 juillet. Toutes sirènes dehors, nos autorités ont propagé une panique générale et inédite, pendant une bonne quinzaine de minutes.

L’article