DE | FR
En direct

Le Conseil fédéral instaure le semi-confinement, bienvenue en 2020

Le gouvernement a pris une décision qui va changer la vie des Suisses. Ce 16 mars 2020, il annonce l'instauration d'un semi-confinement dans tout le pays. Suivez la conférence de presse en «direct».
16.03.2022, 16:5721.03.2022, 12:45
Team watson
Team watson
Suivez-moi
  • Alors que nous savons encore peu de choses sur ce coronavirus, le Conseil fédéral a pris des décisions drastiques ce 16 mars: tous les magasins non essentiels, restaurants, bars, cinéma, etc., sont fermés jusqu’au 19 avril 2020.
  • Dès ce soir également: le recours à l'armée n'est pas exclu et contrôles aux frontières du pays seront renforcés. En résumé le gouvernement qualifie la situation en Suisse de «situation extraordinaire» au sens de la loi sur les épidémies.
  • Après la France et l'Italie, il y a une dizaine de jours – et alors que l'Allemagne se tâte – c'est au tour des citoyens suisses d'être confinés chez eux. Suivez notre live de cette conférence de presse historique. 👇
Envoyez-nous votre contribution
avatar
C'
est bon, vous pouvez sortir de chez vous!
Merci d'avoir suivi ce live! Il y a deux ans, la Suisse a été plongée dans une situation extraordinaire. La vie sociale a été stoppée nette et notre vie quotidienne a été bouleversée. Deux ans d'existence compliquée, plusieurs milliers de morts dans le pays et des entreprises durement touchées par la crise. Aujourd'hui, même si la planète doit faire face à une flambée de cas du variant Omicron, la pandémie est en passe d'être maîtrisée.
20 décès en Suisse
Le Conseil fédéral rappelle enfin que lundi, un décès a été enregistré dans le canton de Zurich. Il s'agit d'un homme de 88 ans déjà malade. Deux autres décès ont été annoncés dans le canton de Genève et trois dans celui de Bâle-Ville.

L'OFSP pense qu’il y a environ 2300 cas positifs au coronavirus. Vingt personnes sont mortes en Suisse.
Les frontières seront contrôlées
Le Conseil fédéral va établir aussi, dès minuit, des contrôles aux frontières allemandes, françaises et autrichiennes et va interdire (partiellement) l’entrée sur le sol helvétique. Les frontières avec l’Italie sont déjà contrôlées depuis vendredi.

«Le contrôle aux frontières va être renforcé et jusqu'à 8000 soldats seront mis à disposition», nous révèle Viola Amherd, ministre de la Défense.
Une mobilisation jamais vue en Suisse depuis le début de la Seconde Guerre mondiale.
Etablissements de soins
Les hôpitaux et les cabinets médicaux restent ouverts, mais le Conseil fédéral demande «de ne s’y rendre qu’en cas d’urgence».
Et pour le boulot?
L’ordonnance demande à ce que les employeurs laissent leurs employés souffrant d’une maladie grave la possibilité de travailler à la maison. Si le télétravail n’est pas possible, ces personnes devront tout de même rester à la maison.

Alain Berset: «Leur salaire étant garanti.»
Et les crèches alors?
Les cantons doivent prévoir des offres d’accueil nécessaires pour les situations où les parents n’ont pas d’autres alternatives pour faire garder leurs enfants.

«Les crèches peuvent fermer uniquement si le canton a prévu d’autres offres d’accueil», explique Alain Berset.
Manifestations interdites
Alain Berset précise encore: Toutes les manifestations publiques et privées sont interdites jusqu’au 19 avril.

Avec une exception: les enterrements.
Mais il y aura évidemment des exceptions
Lesquelles?

- Les commerces d’alimentation générale et des produits nécessaires au quotidien
- Les commerces d’alimentation spécialisées (boucheries, boulangeries)
- Les pharmacies et les drogueries
- Les banques et les bureaux de Poste
- Les hôtels
- Les cantines d’entreprise
- Les kiosques
- Les stations-services
- Les gares
- Les guichets de l’administration publique
Les établissements qui fermeront dès minuit
Les établissements qui, à minuit ce soir, devront fermer leurs portes:

- Tous les restaurants, bars, discothèques
- Tous les lieux de divertissements et de loisirs (musées, théâtres, bibliothèques, cinémas, salles de concerts fitness, centres sportifs, piscines, spas, …)
- Les domaines skiables
- Les parcs et les zoos
- Tous les commerces et les marchés
- Les instituts de soins personnels non indispensables et comprenants des contacts corporels (salons de coiffure et de massage, instituts de beauté, studios de tatouages…)
La population doit rester à la maison
Alain Berset se montre plus solennel encore: «Mesdames et messieurs. Nous avons limité la vie sociale, nous avons fermé les écoles. Désormais, nous appelons toute la population, et particulièrement les personnes vulnérables, à rester à la maison pour protéger votre santé.»

«Évitez autant que possible les contacts avec d’autres personnes.»
Qui sont les personnes vulnérables?
Alain Berset: Nous connaissons les groupes vulnérables. Ce sont toutes les personnes qui sont atteintes d’une maladie grave et toutes les personnes de plus de 65 ans.
Pourquoi des mesures depuis le mois de janvier?
Le ministre de la Santé rappelle également que toutes les mesures décidées depuis le mois de janvier 2020, «l’ont été pour protéger les groupes vulnérables de la population, fortement touchés par la maladie.»

Mais aussi protéger les institutions de santé et les hôpitaux d’une surcharge «qui pourrait leur être fatale».
Les mesures n'ont pas été bien suivies par la population
Selon Alain Berset, les premières mesures prises le 13 mars dernier ont été parfois difficiles à interpréter. «Elles ont été aussi inégalement suivies».

Le ministre appelle aujourd’hui «toutes les populations, toutes les générations, toutes les régions du pays, à se conformer et à appliquer les décisions prises par le Conseil fédéral».

Il poursuit: «Il n’y a pas, mesdames et messieurs, d’alternative à l’application des mesures décidées. Que ce soit sur le plan individuel ou collectif.»
Semi-confinement dès ce soir à minuit
Le Conseil fédéral a pu échanger avec les Cantons. Et l’ordonnance sur les mesures de lutte contre le coronavirus a été modifiée cet après-midi.

Ces modifications entreront en vigueur à minuit ce soir.

Alain Berset rappelle que les Cantons resteront essentiels dans la conduite de cette lutte contre le virus. Mais, dorénavant, dans les domaines où la Confédération a fixé des règles précises, «ce seront des règles qui s’appliqueront de manière uniforme pour l’ensemble du pays».

En clair: la Confédération a désormais tous les pouvoirs. Le fédéralisme se met en pause pour lutter «efficacement» contre le virus.
L'
heure d'instaurer la situation extraordinaire
Alain Berset enchaîne. Il évoque le fait que le Conseil fédéral suit la situation de très près depuis le mois de janvier. “Vendredi, nous avons déjà décidé de fermer les écoles et de limiter la vie sociale”, explique le ministre de la Santé.
«Cet après-midi, le Conseil fédéral a décidé qu’il était aujourd’hui temps de mettre en œuvre la situation extraordinaire, conformément à l’article 7 de la Loi sur les épidémies.»
Il faut une réaction forte de la Suisse selon Sommaruga
Simonetta Sommaruga, présidente de la Confédération, prend la parole: «Une réaction forte s'impose dans tout le pays. C'est le seul moyen de parvenir à surmonter cette crise. Ce n'est pas facile, mais il y a des moyens pour rester proches les uns des autres tout en gardant la distance.»
«Prenez les mesures d'hygiène et de distance au sérieux», rappelle encore la présidente.
Conférence de presse du Conseil fédéral du 16 mars... 2020
Bonjour, bienvenue dans ce live. Nous vous proposons ici la conférence de presse du Conseil fédéral du... 16 mars 2020.
Pour commémorer les deux ans, jour pour jour, de l'annonce du semi-confinement en Suisse, dans la lutte contre le coronavirus, nous vous invitons à (re)suivre en temps réel l'annonce officielle et la décision de placer le pays en situation extraordinaire.

Lutter contre le Covid avec Maman j'ai raté l'avion

Tous les articles sur la levée des mesures Covid en Suisse

Tout connaître des règles Covid du Conseil fédéral en 9 points

Link zum Artikel

Sommes-nous prêts à vivre sans Covid dès jeudi? «Non, je ne pense pas»

Link zum Artikel

Pannes, manifs, 2G+, retour en 6 dates sur le certif Covid

Link zum Artikel

On a décodé le discours du Conseil fédéral: 6 questions à un expert

Link zum Artikel

Calmez-vous, ce 16 février n'a rien d'un jour historique

Link zum Artikel

Les meilleurs mèmes sur la levée des restrictions Covid

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Suisses votent «oui» à Frontex, quelles conséquences concrètement?
Frontex, l'agence controversée de gardes-frontières, disposera à l'avenir d'un soutien renforcé de Berne. Le référendum a été accepté par la population dimanche 15 mai à plus de 70%.

Ce dimanche 15 mai 2022, les premiers résultats cantonaux provisoires confirment la tendance. Selon l'application Vote info, la hausse de la contribution helvétique serait largement approuvée sur les terres romandes, notamment dans les cantons suivants:

L’article