Suisse
Genève

L'assassin de la jeune médecin condamné à Genève

L'assassin de la jeune médecin condamné à Genève

Vue de la porte d'entree du Palais de Justice avec ces deux drapeaux le Suisse et le genevois, photographie, ce jeudi 2 juillet 2020 a Geneve. Le Palais de Justice ou se trouvent le Tribunal de p ...
Image: KEYSTONE
Un Finlandais atteint de schizophrénie paranoïaque a été condamné vendredi à sept ans de prison et à l'internement pour l'assassinat et le viol d'une jeune médecin à Genève.
28.05.2021, 19:5030.05.2021, 10:24
Plus de «Suisse»

Les faits sont glaçants et relèvent de l'indicible, a relevé Fabrice Roch, le président du Tribunal correctionnel. L'homme a profané le corps de la victime de son vivant et alors qu'elle était morte, a-t-il indiqué.

Le Tribunal correctionnel l'a reconnu coupable de meurtre avec la circonstance aggravante de l'assassinat, de viol, d'atteinte à la paix des morts, de contrainte, de séquestration et de vol. La peine prononcée tient compte de la responsabilité fortement restreinte au moment des faits. L'homme est atteint de schizophrénie paranoïaque.

«Voyage pathologique»

Malade depuis plusieurs années mais refusant de se soigner, l'homme qui se sentait persécuté, vagabondait à travers le nord de l'Europe dans une espèce de «voyage pathologique» avant d'arriver à Genève le 13 mars 2018 à bord d'un véhicule volé.

Le Finlandais n'était pas présent au moment de la lecture du verdict. Le président l'a fait expulser, car il lisait une déclaration incohérente en anglais et refusait de se taire. Très agité et refusant d'obtempérer, il avait déjà été sorti de la salle à deux reprises jeudi pendant son procès.

Le rappel des faits
La nuit du 14 mars 2018, la jeune médecin âgée de 26 ans rentrait chez elle après une journée de travail. L'assassin l'a suivie et s'est introduit dans son appartement, où il l'a frappée avec acharnement au visage et sur le corps et l'a violée. Il l'a ensuite étranglée. L'homme ne connaissait pas la victime.

(ats)

Minneapolis commémore George Floyd
1 / 6
Minneapolis commémore George Floyd
Des centaines de personnes se sont rassemblées à Minneapolis.
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un UDC molesté par la police: «La cheffe de Fedpol doit démissionner»
Une altercation entre un important politicien UDC et un agent de la police du Palais fédéral agite Berne. Un membre de son groupe veut la démission de la cheffe de Fedpol, responsable de la sécurité du bâtiment et des parlementaires. A gauche, on loue le travail de l'agent. Et qu'est-ce que l'Ukraine a à voir là-dedans?

C'était du jamais-vu à Berne, ce mercredi matin: dans le hall du Palais fédéral, un parlementaire en est venu aux mains avec la sécurité. Et pas n'importe quel parlementaire: le conseiller national zougois Thomas Aeschi, chef de groupe UDC aux Chambres, un des hommes les plus puissants du parti.

L’article