DE | FR
Christian Levrat, SP-FR, spricht zur Grossen Kammer an der Fruehlingssession der Eidgenoessischen Raete, am Dienstag, 2. Maerz 2021 im Staenderat Bern. (KEYSTONE/Alessandro della Valle)

Image: sda

Christian Levrat «abandonne» son canton pour la Poste

L'ex-président du Parti socialiste et conseiller aux Etats sortant quitte la politique pour présider le conseil d'administration de la Poste. Il devra aussi renoncer à sa candidature au Conseil d'Etat fribourgeois.



Le Conseil fédéral vient de le confirmer: Christian Levrat sera le nouveau président du conseil d’administration de la Poste. Le Fribourgeois quittera sa charge de conseiller aux États à la fin du mois de septembre 2021, et entrera en fonction à la tête du géant jaune le 1er décembre.

Pour ce faire, l'ex-président du PS devra aussi renoncer à sa candidature au Conseil d’Etat fribourgeois. Ce qui constitue un vrai coup de théâtre dans la course au gouvernement cantonal. Qui pour remplacer ce titan de la politique sur le ticket socialiste?

C'est l'inconnue et le parti cantonal a lancé un appel à candidature tant pour la course au Conseil d’Etat (élection en novembre prochain) que pour celle du Conseil des Etats, dont la date de l’élection complémentaire n’est pas encore connue.

Par ailleurs, rappelons que Christian Levrat succède à Urs Schwaller, lui aussi fribourgeois et parlementaire, qui a été président du conseil d’administration de la Poste depuis 2016.

Grâce à son expérience politique en tant que parlementaire, ainsi qu’à ses nombreuses années au sein de la Commission des transports et des télécommunications, Christian Levrat connaît très bien les entreprises liées à la Confédération.

Bio express

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

«Nous ne pouvons pas faire table rase du passé!»

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La situation des deux zadistes perchés dans leur arbre préoccupe

Deux personnes restent perchées dans un arbre de la «zone à défendre» de la colline du Mormont, depuis mardi matin. Les négociations avec la police se prolongent. L'état de santé des deux zadistes préoccupe beaucoup leurs soutiens.

Officiellement, la police vaudoise a mis un terme, jeudi, à son opération visant l'évacuation de la «zone à défendre» (ZAD) de la colline du Mormont, occupée par des militants écologistes. Alors que 93 personnes ont été interpellées, deux zadistes, perchés dans un arbre, résistent depuis trois jours. Leur lutte? Dénoncer la dépendance de notre société envers le béton et protester contre l’extension de la carrière du cimentier Holcim.

Ce vendredi, soit 72 heures après la gigantesque opération …

Lire l’article
Link zum Artikel