Suisse
Lausanne

L'ex-secrétaire général de Beaulieu blanchi par la justice

L'ex-secrétaire général de la Fondation Beaulieu blanchi par la justice

Des personnes portant des deguisements posent lors de la 18eme edition du festival Polymanga le dimanche 31 mars 2024 sur le site de Beaulieu a Lausanne. Polymanga, la grand-messe de la pop culture et ...
Le Palais de Beaulieu, à Lausanne, lors du festival Polymanga qui a eu lieu fin mars 2024.Keystone
Bien que le Ministère public avait requis huit mois de prison avec sursis pour «gestion déloyale aggravée», l'ancien responsable est à nouveau blanchi, en appel.
22.04.2024, 16:48
Plus de «Suisse»

Le Tribunal cantonal vaudois confirme l'acquittement de l'ancien secrétaire général de la Fondation Beaulieu à Lausanne. Comme en première instance, la Cour d'appel a estimé que Marc Porchet n'était pas coupable de gestion déloyale.

Son avocat Stefan Disch se réjouit «d'un grand succès et d'un grand soulagement après sept ans de procédure». Et d'autant plus que le jugement en appel va «plus loin» que celui rendu en août 2023 par le Tribunal correctionnel de La Côte.

Outre la confirmation de l'acquittement, les juges cantonaux ont rejeté l'intégralité des conclusions civiles qui avaient été prononcées à son encontre en première instance, poursuit Me Disch. Ils lui ont également accordé un dédommagement pour tort moral de 5000 francs. Le jugement stipule aussi que les frais de la défense sont à la charge de l'Etat. (ats/jch)

Dubaï frappée par de violents orages
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Gaza: il n'y aura plus d'occupation à l'Université de Neuchâtel
Les étudiants militants en faveur de la Palestine ont conclu un accord avec la direction de l'institution, tout en s'engageant à ne pas réoccuper les lieux.

Le collectif étudiant pour la Palestine a accepté de mettre fin mercredi à son occupation qui durait depuis une semaine à la Faculté des sciences de l'Université de Neuchâtel. Un accord a été trouvé avec le rectorat.

L’article