Suisse
Logement

Loyer à Genève: il vaut mieux vivre à l'hôtel que louer

A man walking slackline and enjoys the sunshine of a warm spring day over Lake Geneva in front of the Geneva water fountain (Jet d'eau de Geneve in French) at the "Bains des Paquis" in  ...
Vivre à Genève: un vrai travail d'équilibriste.Image: KEYSTONE

Vivre dans un 5 étoiles est plus économique que payer un loyer en Suisse

En Suisse, les prix des loyers des appartements atteignent des sommes astronomiques. Une série de vidéos sur Tiktok propose une curieuse solution alternative pour économiser: des séjours de luxe à l'étranger. Le pire, c'est que pour certaines villes suisses (et même en Romandie)... ça vaut le coup.
22.04.2024, 07:48
Benjamin Weinmann / ch media
Plus de «Suisse»

«Cela fait un moment que nous cherchons un appartement un peu plus grand dans l'agglomération zurichoise», nous confie Andrea K. «Mais nous nous faisons peu d'illusions». Depuis quelques mois, les appartements libres se font rares. Et les prix ont pris l'ascenseur. «Mon partenaire et moi ne pouvons simplement plus entrer en matière pour certains logements», explique la jeune femme.

Andrea K. n'est pas la seule personne en difficulté à la recherche d'un appartement à louer. Mais une solution pourrait s'offrir à elle, à en croire une série de vidéos diffusées sur Tiktok et qui cumulent des milliers de likes. Plusieurs utilisateurs, notamment de métropoles anglaises, expliquent qu'ils paient moins cher une chambre dans des complexes 5 étoiles à l'étranger, dans des destinations balnéaires, que pour leur propre appartement.

Très hauts loyers à Genève et Lausanne

Est-ce également le cas en Suisse? Lors de leur prochain changement de domicile, serait-il plus avantageux pour un couple de s'accorder une pause prolongée dans un centre de villégiature proche de la plage, si leur travail le leur permet? Ou s'ils peuvent sous-louer leur appartement pendant leur séjour à l'étranger?

Contactée, l'entreprise immobilière Wüest & Partner a analysé les prix des loyers pour des appartements typiques de trois pièces dans dix grandes villes suisses. On a voulu connaître le loyer moyen pour un appartement de 3 à 3½ pièces de 85 mètres carrés, charges comprises, et se basent sur des annonces actuelles, donc aussi bien dans des bâtiments anciens que neufs. Et les résultats sont surprenants: on trouve deux villes romandes dans le Top 3.

Surprise pour Genève (et Zurich)

Nous avons ensuite comparé ces chiffres avec des hôtels en station balnéaire, consultés via le portail de réservation en ligne Booking. La comparaison vaut pour un séjour pendant tout le mois de mai dans trois destinations de vacances: Hurghada (Egypte), Antalya (Turquie) et Rhodes (Grèce). La recherche portait sur une chambre pour deux personnes dans un complexe 5 étoiles avec repas tout compris, c'est-à-dire petit-déjeuner, déjeuner et dîner, et vol aller-retour inclus. Les résultats devraient éveiller des envies de voyage chez certains locataires.

Pour Hurghada, au bord de la mer Rouge, le moteur de recherche propose trois complexes hôteliers qui remplissent tous les critères et correspondent au budget de deux Zurichois ou Genevois. L'hôtel 5 étoiles Kairaba Aqua Mondo est le moins cher, avec environ 1600 francs par personne. Les vacanciers n'auront d'ailleurs pas à effectuer de tâches ménagères. Au lieu de cela, ils pourront patauger dans les trois piscines extérieures et se dorer la pilule sur une plage privée. Avec les huit restaurants du complexe, exit les courses à la Migros ou à la Coop. On y trouve aussi un coffee shop et sept bars et lounges. A ne pas négliger non plus: même la classe de chambre la plus basse offre une vue sur le jardin.

Pour voir à quoi ça ressemble 👇

GIF animéJouer au GIF
Image: dr

Pour les Lausannois ou les Biennois, par exemple, les résultats dépassent le budget d'un mois de location. L'hôtel 5 étoiles le moins cher à Hurghada coûte environ 1 300 francs pour tout le mois de mai, soit 2 600 francs au total.

La Turquie et la Grèce: c'est trop cher

A Antalya, en Turquie, les prix sont plus élevés, même pour les locataires des deux plus grandes villes suisses. Le logement 5 étoiles le moins cher coûte près de 1900 francs par personne, soit 3800 francs au total. Ceux qui sont prêts à dépenser un peu plus que le loyer mensuel peuvent, avec ce montant, résider dans le luxueux complexe hôtelier Özkaymak Falez – avec une plage privée sur la côte sud turque de la Méditerranée, deux piscines extérieures, une piscine intérieure et un toboggan aquatique. Une salle de fitness fait également partie de l'offre, tout comme la musique de piano en direct dans le bar du lobby.

Et même sur l'île grecque de Rhodes, les loyers genevois et zurichois ne suffisent pas. Le moins cher est le All Senses Nautica Blue Exclusive Resort, avec près de 2000 francs par personne pour un mois. Toutefois, cela donne droit à une chambre bungalow avec vue sur le jardin. Et il n'y a pas de souci à se faire pour les loisirs. Le complexe est situé directement sur la plage de la côte de Fanes. Le resort abrite trois restaurants, trois bars, un amphithéâtre en plein air, un minigolf, des courts de tennis, des terrains de pétanque, un cinéma d'été en plein air, etc.

Selon la porte-parole d'Hotelplan Muriel Wolf Landau, on n'observe actuellement pas de tendance générale à l'augmentation de la durée des séjours. Depuis la pandémie de Covid-19, Hotelplan, TUI et Kuoni parlent plutôt de réservations dites de workation, c'est-à-dire que les clients associent leurs vacances à leur travail, que ce soit en passant quelques jours supplémentaires sur place ou en transférant leur bureau à domicile dans la station de vacances pendant une à deux semaines.

«Nous constatons que les séjours de longue durée ont augmenté pour certaines destinations. Cela vaut notamment pour la Thaïlande, les îles Canaries, l'Egypte ou encore les Maldives. On y enregistre un nombre de séjours entre 16 et 22 jours supérieur à la moyenne.»
Muriel Wolf Landau
Une tempête propulse des véhicules dans le vide en Afrique du Sud
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«De mon point de vue, les étudiants et l'Unil ont les deux gagné»
L'occupation du bâtiment Géopolis par des militants propalestiniens a pris fin mercredi soir après un accord avec l'Université de Lausanne. Retour sur ces 13 jours de mobilisation avec Bernard Voutat professeur à l'Unil et soutien du mouvement estudiantin.

Près d'un millier de personnes ont répondu à l'appel du collectif propalestiniens mercredi 15 mai devant le bâtiment Geopolis de l'université de Lausanne. Véritable démonstration de force alors que l'occupation du bâtiment a pris fin après 13 jours. Bernard Voutat Professeur en science politique de l'université de Lausanne revient sur cette mobilisation inédite.

L’article