DE | FR

La Suisse manque de pluie et c'est problématique

De multiples cantons enregistrent des taux de sécheresse exceptionnelle. Les conséquences de ce manque considérable d'eau pourraient bientôt toucher l'ensemble du pays, plus régulièrement.
29.03.2022, 10:5029.03.2022, 12:26

La Suisse connait des mois particulièrement secs depuis le début de l'année 2022, a annoncé mardi la Tribune de Genève (TDG). En cause, selon le journal local, le manque de précipitation sur de nombreux territoires du pays. Lesquelles surviennent généralement en quantité avant le début du printemps. Sauf qu'en mars, le pays n'a connu que «trois petits jours de pluie», a indiqué, à la TDG, Frédéric Glassey, directeur de MeteoNews.

Le spécialiste a illustré cette sècheresse avec la récente situation météorologique d'Aigle. «Il n’a plu que 4,3 millimètres alors que la moyenne, c’est 63 millimètres», a-t-il déclaré en précisant que ce cas pouvait bientôt devenir un record s'il subsistait dans le temps. Et les conséquences sont déjà visibles dans plusieurs cantons.

Des feux de forêt quasi partout en Suisse

Les premiers effets néfastes de ce que l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) qualifie de sécheresse «inhabituelle» se font de plus en plus ressentir dans le pays. Plus particulièrement à travers l'apparition plus régulière d'importants incendies. Ces dernières semaines, une multitude de villes suisses ont en effet fait face à des brasiers ravageurs. Par exemple:

  • Au-dessus de Hohtenn (VS), quelque six hectares ont été ravagés par les flammes
  • Dans les Grisons, 58 pompiers sont intervenus pour éteindre une forêt en feu, à Trin, près de Flims.
  • A Grellingen (BL), les autorités sont également intervenues en forêt sur près de 50m2 de surface brûlée.
  • A Meiringen (BE), un gros incendie s'est également déclaré en forêt.
  • A Saint-Ursanne (JU), environ 700m2 de feuilles ont également été carbonisés.
  • A Leysin aussi, un feu de forêt a été déclaré sur une surface de 200 sur 50 mètres.
  • A Centovalli (TI), un brasier a détruit 55 hectares de forêt.
Un hélicoptère lors de travaux d'extinction d'incendie de forêt au-dessus de Verdasio dans la vallée des Centovalli, dans le canton du Tessin, le 25 mars 2022.
Un hélicoptère lors de travaux d'extinction d'incendie de forêt au-dessus de Verdasio dans la vallée des Centovalli, dans le canton du Tessin, le 25 mars 2022. Image: KEYSTONE/TI-PRESS

Une solution

C'est d'ailleurs au Tessin que le contrecoup de la sécheresse a le plus sévi, a indiqué la TDG. Sur la base du constat de Daniel Cattani, météorologue chez MeteoSuisse, on apprend qu'en l'espace des quatre derniers mois, le canton italophone a connu moins de 50 millimètres de pluie. «Une première» depuis 160 ans, a signalé l'expert suisse.

Selon l'OFEV, seul un événement pluvieux de grande ampleur et sur au moins deux jours permettrait de revenir à une moyenne normale. (mndl)

A Chypre, il y a eu le pire incendie survenu sur l'île depuis des décennies

1 / 18
Chypre, le pire incendie depuis des décennies sur l'île
source: sda / katia christodoulou
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

L'Europe est en feu. Une bonne partie des incendies sont dus à l'homme

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment Syngenta et le lobby des agriculteurs profitent de la guerre
La guerre en Ukraine aggrave la faim dans le monde. Pour des organisations comme Syngenta ou l'Union suisse des paysans, c'est une occasion en or de faire valoir leurs propres intérêts, sous couvert d'aide humanitaire.

Dans un monde globalisé, une guerre comme celle en Ukraine a des répercussions qui vont bien au-delà des rapports de force politiques. Les avertissements d'une crise alimentaire mondiale se multiplient. Bien que ces menaces soient à prendre au sérieux, elles offrent également le prétexte idéal pour stopper les efforts en lien avec une agriculture plus écologique.

L’article