ciel couvert
DE | FR
Suisse
Pénurie

Pénurie de gaz en Suisse: Voici le plan du Conseil fédéral

Pénurie d'énergie: Voici le plan du Conseil fédéral
Guy Parmelin, conseiller fédéralImage: KEYSTONE

Température limitée à 20°C, le plan du Conseil fédéral en cas de pénurie

En cas de manque de gaz, la température dans les bâtiments pourra être limitée à 20°C. Tous les consommateurs, dont les ménages, seront mis à contribution, selon le Conseil fédéral.
16.11.2022, 16:0916.11.2022, 16:59

Le Conseil fédéral, qui avait prévu une limitation à 19°C dans les logements en cas de pénurie de gaz, a changé d'avis après la consultation. Les locataires, qui pourront régler la température eux-mêmes, et les propriétaires devront la limiter à 20 degrés maximum.

Les ménages aussi

Le Conseil fédéral appelle tous les ménages et tous les groupes de consommateurs à contribuer aux économies de gaz en cas de pénurie. Il faut rappeler que dans le projet soumis à consultation, le gouvernement souhaitait épargner les privés. Pour le Conseil fédéral, il n'est pas possible de réduire la consommation de gaz de manière significative sans la contribution des ménages, qui consomment plus de 40% du gaz utilisé en Suisse.

Raccordement coupé durant 24 heures

L'exécutif a aussi décidé qu'en cas de pénurie grave et subite, un contingentement immédiat serait appliqué pour une durée minimale de 24 heures. Cette durée pourra être étendue à sept jours, voire à plusieurs semaines si les difficultés d’approvisionnement perdurent.

Le raccordement des gros consommateurs pourrait être en outre coupé pour une courte période, par exemple 24 heures. L’objectif est d’économiser de grandes quantités d’énergie en peu de temps.

Livraisons supplémentaires

L’industrie gazière constitue déjà des réserves de gaz physiques dans les pays voisins et achète des options pour des livraisons supplémentaires de gaz non russe. Mais cela pourrait ne pas suffire, a rappelé Guy Parmelin, ministre de l'Economie. (ats/cru)

Le Conseil fédéral suisse est sur Instagram

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des armes suisses pour l'Ukraine? La semaine où tout peut basculer
C'est au tour de la commission de politique de sécurité du Conseil des Etats de se prononcer sur la réexportation de matériel militaire suisse à l'Ukraine. Pressions allemandes. Les options du Conseil fédéral.

Avant de siéger vendredi à Berne, direction Bruxelles. Une délégation de la commission de politique de sécurité du Conseil des Etats s’est envolée lundi matin pour le plat pays. But du voyage: une série de rencontres au siège de l’Otan, la grande alliance militaire occidentale basée à proximité de la capitale belge. Le président du Parti libéral-radical et conseiller aux Etats argovien Thierry Burkart, joint par téléphone alors qu’il franchissait le contrôle des bagages à l'aéroport de Zurich, a eu le temps de dire que sa proposition relative à la réexportation de matériel militaire suisse sera débattue en fin de semaine par ladite commission, dont il est l’un des membres.

L’article