dégagé
DE | FR
Suisse
PLR

Les trois membres du PLR en lice pour le Conseil d'Etat vaudois sont...

Les trois membres du PLR en lice pour le Conseil d'Etat vaudois sont...

Les candidats, Frederic Borloz, gauche, Christelle Luisier, centre, et Isabelle Moret, droite, ont etes choisis pour representer le PLR, lors du congres du PLR Vaud pour la designation des candidats p ...
Frédéric Borloz, à gauche, Christelle Luisier, au centre et Isabelle Moret, à droite. Image: sda
Après l'élection par acclamation de la conseillère d'Etat sortante Christelle Luisier, il n'aura fallu qu'un tour de vote pour choisir les deux autres candidats.
23.09.2021, 00:1423.09.2021, 14:13
Plus de «Suisse»

Deux femmes et un homme figureront sur le ticket PLR pour la course au Conseil d'Etat vaudois du 22 mars prochain. Christelle Luisier, Isabelle Moret et Frédéric Borloz ont été désignés mercredi soir par les délégués du congrès du PLR Vaud à Tolochenaz.

Il n'aura fallu qu'un tour de vote pour choisir les deux candidats accompagnant la conseillère d'Etat sortante Christelle Luisier, plébiscitée, elle, plus tôt dans la soirée par acclamation. Les résultats ont été très serrés. Au total, 413 membres du parti ont pris part au scrutin.

La conseillère nationale Isabelle Moret a obtenu 230 voix et le conseiller national et ancien syndic d'Aigle Frédéric Borloz 227 voix. Ce dernier devance le député au Grand Conseil Alexandre Berthoud de deux petites voix (225 voix). Le député et ancien judoka Sergei Aschwanden ferme la marche avec 138 voix. La majorité absolue était de 206 voix sur 410 bulletins valables.

Ticket à trois candidats

Après que chaque candidat se fut présenté devant l'assemblée, les 414 membres du congrès, un record, ont largement opté pour un ticket à trois candidats après un court mais animé débat. Ils se sont finalement ralliés à la direction et au comité directeur du parti, qui plaidaient pour trois représentants, tout comme les candidats eux-mêmes.

Aucun des autres candidats ne revendiquant le siège de l'actuelle cheffe du Département des institutions et du territoire (DIT), élue au gouvernement en février 2020 en remplacement de Jacqueline de Quattro, élue en octobre 2019 au Conseil national, celle-ci a été plébiscitée par applaudissement. Ancienne députée au Grand Conseil (2012-2020) et ex-syndique de Payerne (2011-2020), Christelle Luisier fêtera ses 47 ans dans cinq jours.

«Bataille compliquée et difficile»

En ouverture de soirée, le président du PLR Vaud, Marc-Olivier Buffat a parlé d'un «congrès historique» qui laissera des traces pour longtemps, évoquant le renouvellement de génération voulu par les instances du parti. «La bataille s'annonce compliquée et difficile», a-t-il affirmé, pour garder les trois sièges au futur gouvernement.

Désormais privé de ses locomotives Pascal Broulis et Philippe Leuba, qui ont décidé de ne pas se représenter respectivement pour un 5e et 4e mandat, le PLR Vaud doit en effet trouver la bonne formule entre expérience et renouveau pour le scrutin de mars prochain. (ats/hkr)

Ce 14 juin, elles dénoncent le sexisme en politique
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Migros a le droit de dire non au voile
Une employée qui avait décidé de porter le voile a été licenciée par la Migros. Derrière cette revendication, une idéologie, l'islamisme, qui assigne la femme au voilement. Notre devoir: rester fermes sur nos principes tout en faisant la part entre l'idéologie et les individus.

«Toutes les succursales ne sont pas aussi radicales», écrit notre confrère 20 Minutes à propos de cette affaire de voile islamique qui a valu un licenciement à une employée d’une Migros de Lucerne, a-t-on appris cette semaine. La formulation «pas aussi radicale» est révélatrice d’une inversion accusatoire devenue fréquente et qui, souvent, signale la crainte d’être taxé d’islamophobe.

L’article