DE | FR
La police valaisanne va créer une quarantaine de postes.
La police valaisanne va créer une quarantaine de postes.Image: KEYSTONE

Cybercrimes et TikTok, voici comment la police valaisanne se modernise

La police valaisanne va augmenter ses effectifs. Elle va mettre en place une section d'action rapide et une unité dédiée aux cybercrimes. Et vient de débarquer sur TikTok.
18.02.2021, 15:5618.02.2021, 16:08

Au cours des cinq prochaines années, la police cantonale valaisanne va créer une quarantaine de nouveaux postes. Elle a présenté jeudi son projet dans les détails. Voici les principales nouveautés.

Cybercrime

La police sera dotée d'une section cybercrime. Cette unité de 12 policiers aura pour tâche de renforcer et optimiser la lutte contre les infractions commises sur le Net.

Action rapide

Les forces de l'ordre disposeront également d'une section d'action rapide. Celle-ci sera chargée de combattre les phénomènes de criminalité de rue, pourra se mobiliser rapidement en cas d'événements entravant l'espace public, et sera aussi chargée de renforcer la sécurité dans les zones frontières.

Violence domestique

Trois postes seront dédiés à la violence domestique et quérulence. Ces coordinateurs auront pour mission d'effectuer le suivi des récidivistes et de coordonner les actions dans ce domaine sur l'ensemble du territoire cantonal.

Enfin, la section de formation continue qui dispense des cours à l'ensemble des agents mais aussi de la plupart des policiers municipaux sera renforcée par deux nouveaux postes.

TikTok

Au-delà de ces nouveautés, la police valaisanne a aussi annoncé vouloir élargir sa présence sur les réseaux sociaux: après Facebook, Instagram, Twitter et LinkedIn, elle débarque sur TikTok.

La police valaisanne sur TikTok, voici ce que ça donne.
La police valaisanne sur TikTok, voici ce que ça donne.Image: Capture d'écran TikTok

Sur son compte, les internautes trouveront «des instants de police qui raviront les passionnés de ce métier mais aussi des messages de prévention visant à protéger notre jeunesse», indique-t-elle dans un communiqué. (ats/asi)

Thèmes

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Variants d'Omicron: «les cas pourraient à nouveau augmenter», selon Tanja Stadler
Alors que le nombre global de cas diminue, on voit déjà les variants d'Omicron s'imposer notamment en Allemagne et au Portugal. L'évolution pourrait néanmoins être différente en Suisse.

Pour l'heure, on recense environ 1700 nouvelles infections de Covid confirmées. C'est quinze fois moins que lors du deuxième pic d'Omicron à la mi-mars. Le nombre de patients hospitalisés testés positifs a également été divisé par dix. La baisse des cas n'est donc pas seulement due au peu de tests effectués.

L’article