DE | FR

Sylvie Bula devient la première femme à devenir cheffe de la police vaudoise

Mercredi, la police cantonale vaudoise a annoncé la nomination de Sylvie Bula en tant que commandante de la «PolCant». Dès l'été 2022, l'actuelle cheffe du service pénitentiaire deviendra la première femme à accéder à ce poste.
09.02.2022, 14:5409.02.2022, 17:55

Féminiser la police était l'un des «leitmotivs» de la direction de Jacques Antenen, affirmait celui-ci au 24 Heures le 27 août 2021. Ce mercredi, l’annonce de l'arrivée prochaine de Sylvie Bula en tant que nouvelle commandante de la police cantonale vaudoise a plus que jamais incarné l'ambition formulée par son prédécesseur. Lequel a pris sa retraite après treize ans à ce poste.

Jacques Antenen était commandant de la PolCant depuis 2009.
Jacques Antenen était commandant de la PolCant depuis 2009. Image: keystone

L'actuelle cheffe du Service pénitentiaire prendra ses fonctions le 1er juillet 2022. Au terme d’un concours exigeant, le Conseil d’Etat a estimé que Sylvie Bula réunissait «toutes les compétences requises pour diriger la police cantonale», annonce-t-il mercredi dans un communiqué.

Sylvie Bula, actuelle cheffe du service pénitentiaire, prendra ses fonctions le 1<sup>er </sup>juillet 2022.
Sylvie Bula, actuelle cheffe du service pénitentiaire, prendra ses fonctions le 1er juillet 2022.Image: keystone

Durant les dix ans qu’elle a passés au Service pénitentiaire, Sylvie Bula a mené de nombreuses réformes qui ont permis de stabiliser et d’apaiser la situation en milieu carcéral. A 44 ans, Sylvie Bula est la première femme à accéder au poste de commandante au sein de la police cantonale vaudoise. (ats/mndl)

Thèmes

En parlant de police, un policier hors de lui s'en prend à sa collègue et l'attrape par le cou

Et pour tout savoir de l'actu chaude en Suisse en ce moment...

Voici les sextoys préférés des Suisses (les Fribourgeois sont des coquins)

Link zum Artikel

Pas de Conseil fédéral aux JO: «C'est la solution de facilité»

Link zum Artikel

Bannir la pub pour le tabac: et pourquoi pas le sucre et la viande aussi?

Link zum Artikel

Votations du 13 février: le point sur l'initiative «enfants sans tabac»

Link zum Artikel

Votations sur les médias: d'où vient la méfiance envers les journalistes?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Greenpeace veut interdire la pub pour la viande, le lait et les œufs en Suisse
La publicité pour les produits d'origine animale est «manipulatrice» et contredit les objectifs de durabilité, critique Greenpeace. L'organisation écologiste veut les interdire en Suisse. Il ne devrait y avoir des exceptions que pour les magasins de la ferme.

L'Office fédéral de l'agriculture soutient des organisations telles que Swissmilk ou Proviande à hauteur de près de 40 millions de francs par an. Avec cette soi-disant promotion des ventes de lait ou de viande d'origine suisse, ces organisations interprofessionnelles tentent de stimuler le chiffre d'affaires des agriculteurs locaux, fortement orientés vers l'élevage.

L’article