DE | FR

Des activistes climatiques perquisitionnés et «intimidés» par la police

Bild

Image d'illustration. Image: Keystone

Plus d'un an après un appel contestant le service militaire, trois militants de la Grève du climat vaudoise ont été perquisitionnés par la police. Le groupe dénonce une violation grave de la liberté d'expression.



Le 26 mai, à 6h30, la police débarque dans les logements de trois militants de la Grève du Climat vaudoise. Les agents de l'Office fédéral de police (Fedpol) agissent sous mandat du Ministère public de la Confédération (MPC). Ils saisissent les ordinateurs et les téléphones portables des activistes, perquisitionnent leurs appartements, les emmènent au poste pour les interroger. C'est ce qu'affirme le groupe dans un communiqué.

La cause? Une lettre ouverte, publiée le 11 mai 2020, par un groupe de travail de la Grève du Climat vaudoise appelant à faire la grève militaire. Plus précisément, cet appel disait:

«Si vous devez payer la taxe militaire, ne la payez pas. Si vous êtes appelés au service militaire, n'y allez pas».

Comment en est-on arrivé aux perquisitions, plus d'un an après les faits?

«Dernièrement, différents groupes prennent des libertés avec l’Etat de droit, généralement pour des prétextes climatiques», affirme le conseiller national, interrogé par Heidi.news.

«Violation grave de la liberté d'expression»

La Grève du Climat Vaud «dénonce fermement la violation grave de la liberté d'expression garantie par l'art. 10 de la Convention européenne des droits de l'Homme», écrit le collectif.

«Le dispositif mis en place n'était nullement requis pour enquêter sur un prétendu délit d'expression publique. Il vise en fait à intimider les militants et à exercer un effet dissuasif sur l'exercice de la liberté d’expression», poursuit la Grève du climat vaudoise.

Paniqué par le changement climatique, ce Romand fait la révolution

Pour en savoir plus sur l'actu écolo

Orages, grêle, le ciel est-il en train de nous tomber sur la tête?

Link zum Artikel

La plus grosse étude sur les glaciers est bien déprimante

Link zum Artikel

Voici comment les villes et les cantons romands agissent pour le climat

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

L’ultimatum d’Extinction Rebellion: la vérité ou Zurich sombre dans le chaos

Link zum Artikel

Une Suisse sans pesticides de synthèse. Mais pourquoi?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le loup seul ou en meute pourra être abattu plus rapidement

Les meutes et les loups isolés pourront être tirés plus rapidement en cas de conflit avec des éleveurs, selon une modification d'ordonnance du Conseil fédéral.

Le nombre de loups et de meutes présents sur le territoire suisse augmente continuellement, rappelle le Conseil fédéral. Le gouvernement a adopté une modification d'ordonnance qui entrera en vigueur le 15 juillet, au début de la saison d'estivage: Les meutes et les loups isolés pourront être tirés plus rapidement en cas de conflit avec des éleveurs.

A la fin février, on recensait environ 110 loups et onze meutes. Cette expansion peut générer des conflits avec les éleveurs, notamment dans les …

Lire l’article
Link zum Artikel