Suisse
Politique

Le PS et les Verts déposent leur initiative pour un fonds climat

La gauche dépose son initiative pour un fonds climat: voici l'objectif

Le PS et les Vert-e-s affirment que la crise climatique est le défi majeur de notre époque. Ils déposent 130 000 signatures pour l'initiative d'un fonds climat à la Chancellerie fédérale.
22.02.2024, 14:52
Plus de «Suisse»

La crise climatique est le plus grand défi posé à notre génération, lancent jeudi le PS et les Vert-e-s. Ils ont déposé 130 000 signatures en faveur de l'initiative pour un fonds climat à la Chancellerie fédérale.

«Protéger le climat est LA tâche de notre génération», souligne Balthasar Glättli, président des Vert-e-s cité dans le communiqué. Le texte demande que la Confédération crée un fonds et l'alimente par un versement annuel de 0,5 à 1% du PIB (3,5 à 7 milliards) jusqu'en 2050.

Nationalrat Roger Nordmann, SP-VD, und weitere Personen der Gruene Schweiz und der SP Schweiz reichen die Klimafonds Initiative mit 100 000 Unterschriften ein, am Donnerstag, 22. Februar 2024, in Bern ...
La gauche a déposé son texte ce jeudi, ici Roger Nordmann (PS/VD).Keystone

Ce fonds permettra à notre société de passer plus rapidement aux énergies renouvelables, de garantir de l’électricité en suffisance à l’avenir et de protéger la biodiversité. Il servira à construire davantage de panneaux solaires, à accélérer les rénovations de bâtiments, à développer les transports publics, tout en préservant les milieux naturels et en favorisant la biodiversité.

Cette initiative est soutenue par une alliance regroupant organisations environnementales et syndicats. (sda/ats)

Voici à quoi pourrait ressembler Londres avec la montée des eaux
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Les Suisses renoncent aux enfants et prennent un chat à la place»
La sociologue Katja Rost affirme que la situation économique ne joue qu'un rôle secondaire dans l'actuelle baisse de natalité en Scandinavie. Pas la peine non plus de diaboliser le modèle familial classique, selon l'experte. Interview.

Katja Rost, pourquoi avons-nous de moins en moins d'enfants?
Il y a trois raisons principales à cela. Premièrement, les normes sociales ont changé. Ensuite, il n'y a plus aujourd'hui - du moins du point de vue de l'individu – de véritable besoin d'assurer la relève et, troisièmement, il y a aussi des raisons technologiques.

L’article