DE | FR

Gare aux listérias dans une des salades de la Migros

Bild

Une des salades phares de la Migros a dû être retirée des rayons dans certains magasins romands. Ce n'est pas vraiment le moment de déconner avec son système immunitaire.



Des listérias ont été trouvées dans le maïs de la salade «Anna’s Best Saladbowl Farmer», de la Migros. Un risque pour la santé ne pouvant être exclu, l’OSAV recommande à la population de ne pas consommer ce produit et de le rapporter en magasin.

En vente dans les coopératives Migros Vaud, Migros Valais et Migros Genève, le produit concerné a été immédiatement retiré des rayons.

Et alors, on risque quoi?

Une infection par des listérias provoque le plus souvent des symptômes légers, voire pas de symptômes chez les personnes dont le système immunitaire est intact. Les personnes immunodéprimées peuvent quant à elles manifester des symptômes graves, dont l’issue peut être fatale.

Pendant la grossesse, une infection due aux listérias peut entraîner une fausse couche ou provoquer une septicémie ou une méningite chez l’enfant à sa naissance. (sda/ats)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Trop fortes, les joueuses trans font peur au rugby

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Humeur

Des variants variés s’ébrouent invariablement sur nos corps avariés

Le Covid-19 n’a pas fini de nous taper sur les nerfs. Passionnante, la saison 2 bat son plein avec le festival des variants. Exercice de style en mode parano.

Pour être honnête, en entendant son nom pour la première fois, deux semaines avant Noël, on n’y a à peine prêté attention. Après tout, les vaccins n'allaient pas tarder à débarquer, l’ARN messager serait là avant les rois mages, et l’affaire bientôt pliée. Ce ne serait peut-être pas d’emblée le retour à la «vie d’avant», mais au minimum la promesse d’un printemps délicieux, avant la grande libération de l’été.

Lui, le « variant anglais ». Il infecte tous les patients anglais qu’il peut …

Lire l’article
Link zum Artikel