ciel couvert
DE | FR
Suisse
smartphone

6 faits étonnants sur les Suisses et leurs smartphones

6 faits étonnants sur votre consommation de smartphone

Le nombre de personnes en Suisse qui souhaite garder leur smartphone quatre ans ou plus a augmenté, selon une enquête de Comparis.
28.10.2021, 09:4528.10.2021, 14:06

Après combien de temps les Suisses changent-ils de smartphone?

De plus en plus tard. La part des gens qui, en Suisse, entendent utiliser leur smartphone quatre ans ou plus est passé de 32,8% en 2019 à 39,1% en 2021, indique le comparateur en ligne ce jeudi 👇:

Image
source: comparis.ch

Comment se divisent les Suisses dans leur consommation?

Le choix (ou l'envie?) de prolonger au maximum la durée de vie des appareils n'est pas la même pour tout le monde en terres helvétiques 👇:

  • Elle est particulièrement marquée chez les personnes les plus âgées (50,6% des 56 ans et plus).
  • A l'inverse, elle est la plus faible chez les 18-35 ans (31,1%).
  • La part des personnes qui gardent longtemps leur smartphone est nettement plus élevée en Suisse alémanique qu’en Suisse romande.

Pourquoi voit-on un ralentissement des achats de smartphones?

Un premier élément permet de saisir pourquoi:

«Les smartphones se sont significativement améliorés ces dernières années, à tel point que même après des années d’utilisation, ils sont encore pleinement opérationnels.»
Jean-Claude Frick, expert Numérique chez Comparis

Ainsi, moins de la moitié des personnes interrogées (44,4%) envisagent d'acquérir un nouveau smartphone dans les douze prochains mois 👇.

Image

ET, d'ailleurs, la tendance va se poursuivre si l'on croit l'expert de Comparis:

«Il ne s'agit pas d'un ralentissement passager des ventes d'appareils neufs dû au coronavirus, mais bien d'une tendance de fond. Les gens sont prêts à dépenser plus pour l'achat d'un nouveau smartphone, mais moins souvent»
Jean-Claude Frick

Combien les Suisses sont-ils prêts à mettre pour un smartphone?

L'Administration fédérale indique que le salaire médian, en Suisse, est de 6500 francs. Autrement dit, la moitié des habitants touchent plus et l'autre moins. Dans ce contexte on peut affirmer que les gens sont prêts à dépenser une somme rondelette: plus de 800 francs pour un nouvel appareil 👇:

Image

Ce sont surtout les plus jeunes qui sont prêts à délier les cordons de leur bourse:

  • Les 18-35 ans sont 17,2% à vouloir dépenser entre 800 et 999 francs
  • 11,9% des 56 ans et plus sont prêts à mettre cette somme.

Et, les hommes sont les plus dépensiers!

  • La part des mâles prêts à débourser entre 800 et 100 francs pour un smartphone et de 15,7%
  • La proportion des femmes est de 12.5%.
  • Ces messieurs sont même près de deux fois plus nombreux (10,1%) que les femmes (5,5%) à acheter un téléphone de la catégorie la plus chère (plus de 1000 francs).
Combien êtes-vous prêts à mettre pour un smartphone?

Quel est le smartphone préféré des Suisses?

  1. L'Iphone reste le type d'appareil le plus utilisé 46,6%.
  2. Samsung arrive en deuxième position avec 32,5%.
  3. Huawei complète le podium avec 9,6%.

Et, là encore les plus jeunes se distinguent 👇:

L'Iphone est particulièrement populaire auprès des plus jeunes, plus de la moitié de 18-35 ans (52,9%) possédant un appareil de la marque à la pomme.

Pour expliquer ce succès, Jean-Claude Frick mentionne le fait que l'Iphone est l'une des marques les plus connues au monde, ce qui «continue d'exercer un fort pouvoir d'attraction» sur les jeunes utilisateurs, mais aussi le fait que les applications sont disponibles plus rapidement sur l'iPhone.

A propos de ce sondage 👇
L'enquête représentative a été réalisée par l'institut de sondage et d'études de marché innofact pour le compte de comparis.ch auprès d'un échantillon de 2042 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage a eu lieu en octobre 2021.

Qui est le roi du smartphone d'occasion en Suisse?

Sans surprise, les Iphones sont également plus de deux fois plus recherchés que les téléphones Android sur le marché de l'occasion. Mais le téléphone de seconde main n'a pas vraiment la cote pour autant: Il ne représente, toutefois, qu'une faible part des achats. Moins d'une personne sur dix (9,2%) avaient un téléphone d'occasion en Suisse.

(jah/ats)

Un touriste laisse tomber son téléphone portable dans l'enclos des loutres.

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Que vaut le nouvel outil du TCS pour trouver l'essence la moins chère?
Le Touring Club Suisse (TCS) lance un radar des prix de l'essence. Une très bonne idée, selon la Fondation pour la protection des consommateurs, qui voit toutefois encore un potentiel d'amélioration.

Où est-ce que l'essence est la moins chère? Cette question préoccupe les automobilistes et les motocyclistes depuis la guerre en Ukraine et, depuis que les prix des combustibles fossiles ont grimpé en flèche, elle a gagné en acuité.

L’article