DE | FR

En Suisse, les jeunes fument moins mais boivent davantage

Les jeunes sont plutôt satisfaits dans la vie, mais leurs habitudes ont évolué ces dix dernières années. Moins de tabac, plus d'alcool et ouverture d'esprit. On vous explique tout.
03.03.2022, 14:1604.03.2022, 07:09
Le projet «Young Adult Survey» a notamment révélé le résultat de son sondage lors d'une conférence de presse jeudi.
Le projet «Young Adult Survey» a notamment révélé le résultat de son sondage lors d'une conférence de presse jeudi.Image: jeunesse ch-x

Les jeunes fument moins, votent plus à gauche et sont plus ouverts vis-à-vis des différentes communautés. Ils boivent par contre plus et font moins de sport. C'est ce qu'a révélé «Young Adult Survey» (YASS), lors d'une conférence de presse jeudi. Ce projet avait été lancé dans le cadre des enquêtes fédérales auprès de la jeunesse ch-x.

Moins de fumeurs mais plus d'alcoolisme

La satisfaction globale des jeunes est toutefois restée stable entre 2010 et 2019. Leurs habitudes ont, en revanche, évolué de manière significative. A commencer par le tabagisme: ils étaient 17% à fumer en 2019, contre 25% dix ans plus tôt.

YASS a néanmoins montré l'augmentation d'une consommation excessive d'alcool. A l'époque, 10% d'entre eux affirmaient qu'il leur arrivait de consommer cinq verres d'alcool lors d'une même occasion contre à 17% en 2019.

Dans le même temps, le nombre de jeunes pratiquant une activité sportive a diminué, passant de 84% à 74%. Tandis que les jeunes adultes ayant des idées suicidaires a augmenté de 11 à 20%, entre 2015 et 2019, a-t-on également appris jeudi. Les ruptures dans le parcours éducatif ainsi qu'un faible niveau de formation représentent des facteurs de risque.

Ouverture d'esprit et intérêt politique

En outre, notre jeunesse vote plus à gauche qu'il y a dix ans. Ils sont 34% à se situer à gauche de l'échiquier politique. Le centre, lui, a gagné 42% d'entre eux contre 36% auparavant. De moins en moins se considèrent xénophobes ou homophobes. A ce jour, les ratios ont respectivement diminué d'environ 16% et 14% contre 15% et 29% en 2019.

Les valeurs générales des jeunes ont, elles, peu évolué au fil des années: harmonie privée et indépendance restent une priorité pour eux.

Ils s'emploient toutefois davantage à développer leur créativité et à mener une vie respectueuse de l'environnement. Les valeurs matérialistes et l'importance accordée aux traditions ont diminué au fil des années. (ats/sia)

Jean-Pierre Pernaut au pays des merveilles

Plus d'articles sur la Suisse

Pourquoi la Suisse a-t-elle les trains les plus lents d'Europe?

Link zum Artikel

«Vous vous sentez discriminés», l'enquête de trop à la SSR?

Link zum Artikel

Le piratage de Swissport est plus grave que prévu

Link zum Artikel

Les nouveaux avions F-35 américains de la Suisse pourraient être... italiens

Link zum Artikel

Tabac et internet: interdire la pub qu'aux jeunes, c'est possible?

Link zum Artikel

Berne se prépare contre d'éventuelles pénuries d'électricité

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Feux de forêt: La Suisse doit «se préparer à cette situation»
La Suisse n'est pas disposée à affronter d'importants feux de forêt. C'est la mise en garde de Serge Depallens, directeur de l'ECA Vaud, alors que la sécheresse fait redouter une hausse des incendies.

«Si nous devions lutter contre un feu d'ampleur, ce serait compliqué», reconnaît le directeur de l'Etablissement cantonal vaudois d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels (ECA), samedi, dans une interview accordée au Temps.

L’article