DE | FR
Natalie Rickli le 21 août, devant un centre de vaccination mobile à Gossau (ZH).
Natalie Rickli le 21 août, devant un centre de vaccination mobile à Gossau (ZH).Image: KEYSTONE

Natalie Rickli: «Les opposants au vaccin devraient s'abstenir de soins hospitaliers»

La conseillère d’Etat zurichoise en charge de la Santé ne mâche pas ses mots à l'égard des non vaccinés. Selon Natalie Rickli, ils devraient signer une décharge stipulant qu'ils acceptent de ne pas être hospitalisés en cas de contraction de la maladie.
01.09.2021, 11:2401.09.2021, 17:05

Natalie Rickli, conseillère d’Etat zurichoise, prend à partie les non-vaccinés. «Toute personne qui s'oppose à la vaccination devrait remplir des directives anticipées (red: un document qui fait connaître ses désirs à l'avance en matière de santé) dans lequel elle confirme qu'elle ne veut pas d'hospitalisation et de soins intensifs en cas de maladie liée au Covid», déclare-t-elle au Tagesanzeiger. Ce n'est pas une exigence, «mais je pense que ce serait cohérent».

Pour la membre de l'UDC, la solution à la pandémie est claire: «Vacciner, vacciner, vacciner». Pourtant, il est bien connu que tout le monde au sein du premier parti de Suisse n'est pas sur la même longueur d'onde. En effet, environ la moitié des électeurs de l'UDC se sont prononcés contre la vaccination. Néanmoins, Rickli a intensifié la campagne de vaccination dans le canton de Zurich après les vacances.

Favorable au certificat Covid

Des fourgons de vaccination ont ainsi été mis à la disposition des municipalités, des établissements d'enseignement et des associations. Le centre de vaccination Triemli rouvrira ses portes dans quelques jours et, à partir de la mi-septembre, un tram de vaccination circulera dans la ville de Zurich.

Dans l'interview donnée au journal alémanique, Natalie Rickli se prononce également en faveur de l'exigence d'un certificat Covid:

«Il ne faut plus imposer de mesures aux personnes qui ont été vaccinées. Le certificat nous permet de mener à nouveau une vie presque normale.»

Les personnes non vaccinées, selon Rickli, prolongent la pandémie. «À cause d'eux, nous avons des mesures, ils représentent une charge pour le système de santé» a, par ailleurs, déclaré la politicienne.

A Genève aussi, un conseiller d'Etat s'échauffe 👇

Nantermod, Poggia et maintenant Rickli: selon vous, certains élus vont-ils trop loin dans leurs propos à l'égard des non vaccinés?

Système de santé en difficulté

La directrice de la santé constate que le système de santé est de nouveau en difficulté. Natalie Rickli qualifie de «tendue» la situation dans les hôpitaux, en particulier dans les unités de soins intensifs.

Et ils ne sont pas tous, loin s'en faut, âgés et à risque, comme la conseillère d'Etat en a elle-même fait le constat:

«J'étais à l'hôpital cantonal de Winterthur l'autre jour. Il y avait deux jeunes mères, de 22 et 37 ans, toutes deux non vaccinées. La maladie peut également frapper durement les jeunes sans aucune maladie antérieure. C'est un problème qui concerne tout le monde.»

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'articles sur le Covid

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

Link zum Artikel

Peut-on faire un Covid long tout en étant vacciné?

Link zum Artikel

Ils sont UDC, ministres de la santé et soutiennent la loi Covid

Link zum Artikel

Le deuxième référendum contre la loi Covid a abouti

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le Conseil fédéral veut que Coca et cie baissent leur taux de sucre, sinon...
10% de sucre en moins dans certains produits d'ici 2024? Le Conseil fédéral veut étendre la Déclaration de Milan aux boissons, entre autres. Mais la mise en application du projet s'avère compliquée.

Une bouteille de Coca-Cola contient 53 grammes de sucre et couvre ainsi la consommation maximale recommandée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui est d'environ 50 grammes par jour. Cette valeur peut par exemple aussi être atteinte en mangeant trois petits pots de séré aux fraises ou en buvant une grande bouteille d'Ovomaltine.

L’article