ciel couvert
DE | FR
Suisse
Vaccins

Covid-19: l'initiative des anti-vaccin débattue au National

L'initiative des anti-vaccin débattue au National

La Suisse va devoir détruire 10 millions de doses de vaccin anti-Covid (archives).
Des doses de vaccin anti-Covid-19.Keystone
Les initiants veulent ainsi qu'il ne soit possible de porter atteinte à l'intégrité physique ou psychique d'une personne qu'avec son consentement.
31.05.2023, 05:0831.05.2023, 06:41
Plus de «Suisse»

Le Conseil national entame mercredi les débats sur l'initiative populaire «Pour la liberté et l’intégrité physique». Lancé dans le contexte du Covid-19 par le Mouvement de liberté Suisse (MLS), le texte demande qu'aucune obligation vaccinale ne puisse être instaurée en Suisse. La chambre devrait recommander le rejet du texte.

Pour le Conseil fédéral et une majorité de la commission compétente du National, la formulation est trop générale. Cela aurait des conséquences indésirables dans de nombreux domaines, comme la contrainte policière, l'exécution des peines ou encore le prélèvement d'ADN.

Dans sa prise de position, le gouvernement a souligné qu'aujourd'hui déjà, personne n'est contraint à la vaccination:

«Le droit à l'intégrité physique et psychique est garanti par la Constitution»

L’UDC va plaider pour l'élaboration d’un contre-projet direct ou indirect qui reprenne l'objectif de l'initiative tout en délimitant plus exactement son champ d'application. (ats/jch)

L'explication d'un expert sur l'explosion du mouvement antivaccin
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La chaîne Maxi Zoo va adopter un nom alémanique
Le distributeur allemand Fressnapf prévoit d'ouvrir jusqu'à 30 nouveaux magasins en Suisse. Par ailleurs, le nom de l'enseigne en Romandie deviendra germanophone.

La crise du Covid-19 a boosté le commerce du vendeur d'aliments pour animaux Fressnapf connu sous le nom de Maxi Zoo en Romandie. En effet, pendant la pandémie, de nombreux foyers se sont languis d'un compagnon à quatre pattes. Les Fido, Luna ou Bello n'ont jamais été aussi demandés. Avec pour conséquence que des entreprises comme Fressnapf ont pu vendre plus d'aliments et d'accessoires que jamais.

L’article