larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Vaud

Ce politicien romand a un sérieux problème avec Instagram

portrait de Grégoire Junod sur un profil Instagram non officiel

Ce politicien romand a un sérieux problème avec Instagram

La ville de Lausanne s'efforce depuis plusieurs années de fermer un compte Instagram au nom du syndic. Meta, la maison mère d'Instagram fait la sourde oreille.
24.01.2023, 11:5524.01.2023, 12:39
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

«Malgré nos nombreuses demandes, la seule réponse de Meta est: remplissez le formulaire», se désole Amélie Nappey-Barrail, responsable du bureau de la communication de la ville de Lausanne. Il faut dire que l'histoire est cocasse. Si vous tapez le nom du syndic de Lausanne, Grégoire Junod, sur Instagram, vous tomberez probablement sur cette page👇🏽

image du faux compte Instagram du syndic de Lausanne Grégoire Junod

Sur les photos, nous pouvons le voir accompagné de l'ancienne conseillère fédérale, Simonetta Somarruga, ou de la conseillère d'Etat vaudoise Rebecca Ruiz. Tout à l'apparence d'une page officielle (d'ailleurs le compte Instagram renvoie sur le site web officiel du syndic), mais il s'avère que ce compte n'est pas lié de près ou de loin à Grégoire Junod, il s'agit, en effet, d'un faux.

«Nous avons découvert ce compte il y a plusieurs années déjà et demandé sa fermeture, mais aujourd'hui, nous avons intensifié nos demandes auprès de Meta»
Amélie Nappey-Barrail, responsable communication à la ville de Lausanne

Car l'affaire du faux compte de Grégoire Junod ne date pas d'hier, elle avait déjà été évoquée en 2021 par Lausanne Cités. Mais ce qui change aujourd'hui c'est la manière dont l'usurpateur d'identité utilise le profil du syndic de Lausanne.

Deux comptes et une arnaque

En effet, Amélie Nappey-Barrail explique qu'il y a trois mois, le faux compte de Grégoire Junod a commencé à envoyer des propositions de crédits, à ses followers. En d'autres termes: des arnaques financières. Et c'est à ce moment-là que les choses prennent une tournure absurde selon elle:

«Nous avons demandé à notre entourage de signaler le compte, contacté Meta plusieurs fois, rempli les formulaires demandés, mais rien n'y fait. Nous avons même parlé avec un représentant zurichois de la société Meta qui nous a redirigé vers le formulaire, nous ne savons plus quoi faire.»
Amélie Nappey-Barrail, responsable du bureau de la communication ville de Lausanne

Désemparée, la responsable de la communication de la ville de Lausanne a posté un message sur LinkedIn, lundi 23 janvier, demandant aux utilisateurs d'Instagram de signaler le faux profil et, par la même occasion, des informations ou autres astuces pour sortir de cette situation.

post LinkedIn de la responsable communication d'Amélie Nappey-Barrail concernant la fausse page Instagram de Gégoire Junod
«Aujourd'hui, nous cherchons la personne qui pourrait nous aider à faire avancer notre demande auprès de Meta»
Amélie Nappey-Barrail, responsable communication à la ville de Lausanne

Et le syndic dans tout ça? Amélie Nappey-Barrail tient à préciser qu'il n'a pas de compte Instagram, mais que l'existence de ce faux profil n'est probablement pas étrangère à sa décision. En effet, depuis plusieurs années, il ne parvient pas à conserver son profil Instagram, le réseau social lui refusant régulièrement l'accès à son véritable compte, considérant qu'il fait doublon.

On aime les mariages royaux par ici?
1 / 8
On aime les mariages royaux par ici?
La princesse et le prince de Galles saluent depuis leur carrosse le jour de leur mariage, sur cette photo du 29 juillet 1981 à Londres.
source: ap pa / pa
partager sur Facebookpartager sur X
La police vaudoise dénonce une arnaque sur TikTok
Video: twitter
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Vaudois n'ont jamais été aussi nombreux
Après avoir été freinées durant la pandémie, les naturalisations sont reparties à la hausse et quelque 9000 personnes ont obtenu le passeport helvétique dans le canton en 2023. Explications.

La population résidante permanente vaudoise a atteint 846 300 personnes à fin 2023. C'est 15 500 de plus qu'une année auparavant, soit une hausse de 1,9%.

L’article