DE | FR
shutterstock

La Hongrie déclare officiellement la guerre au contenu LGBT

Un texte controversé mettant en danger les droits LGBT entre en vigueur ce mercredi en Hongrie. Cela, malgré la vive opposition de l’UE.
07.07.2021, 13:2908.07.2021, 07:45

Un vent de menaces s’abat sur la communauté LGBT en Hongrie. Tout contenu jugé «déviant» est banni des médias et du matériel scolaire à partir de ce mercredi 7 juillet. Cette loi, portée par le chef de du gouvernement, Viktor Orban, affirme vouloir protéger l’éducation sexuelle des enfants et combattre la pédocriminalité:

«La pornographie et les contenus qui représentent la sexualité ou promeuvent la déviation de l’identité de genre, le changement de sexe et l’homosexualité ne doivent pas être accessibles aux moins de 18 ans»
Texte de loi entré et rédigé par le parlement hongrois

Ce que stipule cette nouvelle loi

Il ne sera plus autorisé de représenter les LGBT dans les médias et le matériel pédagogique. Les jeunes de moins de 18 ans n'auront plus accès au contenu homosexuel et transidentaire dans les domaines suivants:

  • Les séries
  • Les livres
  • Les film
  • La publicité
  • Les manuels scolaires

Par exemple, des séries comme Friends ou Modern Family seront interdites de diffusion avant 22 heures.

Invisibilisation dans l'espace public

Cette loi, instaurant un grand nombre de restrictions, pourrait amener, à court terme, à une invisibilisation totale des personnes LGBT dans l’espace public de la Hongrie.

Par ailleurs, le nombre d’incidents homophobes s'est multiplié, depuis l’adoption de la loi, poussant la communauté à se refermer sur elle-même.

Rupture avec l'UE

Dix-sept des 27 pays membres de l'UE ont fermement condamné les agissements de la Hongrie. La présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, qualifia même ce texte de «honte». Le premier ministre des Pays-Bas, Mark Rutte est allé plus loin en affirmant que le pays de Viktor Orban «n’avait plus rien à faire au sein de l’UE».

Le Parlement européen devrait adopter ce jeudi, une résolution qui permettrait d'engager une procédure accélérée contre la Hongrie. (fag)

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En Espagne on devrait pouvoir choisir son genre dès 16 ans

Ce projet de loi validé par le gouvernement ferait de l'Espagne l'un des rares pays d'Europe à permettre l'autodétermination du genre.

En Espagne, toute personne âgée d'au moins 16 ans, voire 14 pour certains cas, pourra demander à changer la mention de son sexe au registre de l'état-civil.

Ce projet de loi adopté mardi doit encore être approuvé par le Parlement.

Ce texte a créé de fortes tensions entre les socialistes et le parti de gauche radicale Podemos. Il ferait de l'Espagne un des rares pays en Europe à permettre l'autodétermination du genre.

Le texte, selon la ministre de l'Egalité Irene Montero, permettra de garantir:

Selon …

Lire l’article
Link zum Artikel