DE | FR
Image: sda

Un comité d'éthique s'insurge contre la vaccination obligatoire, même indirecte

Selon la commission, un taux de vaccination plus élevé peut être atteint avec d'autres mesures, comme une information proactive aux récalcitrants.
27.08.2021, 18:2529.08.2021, 17:30

Les vaccins contre le Covid ne finissent pas de faire parler d'eux. Cette fois, c'est la Commission nationale d'éthique dans le domaine de la médecine humaine (CEN) qui estime que la vaccination obligatoire, même indirecte, porte atteinte au principe de la liberté de choix et n'est pas justifiée. Selon elle, la liberté inclut le droit de s'exposer aux risques d'infection.

La CNE demande, dans une prise de position publiée vendredi, que:

«Le principe, qui inclut les personnes vaccinées, guéries et testées négativement, soit maintenu. Ce principe est plus proportionné et se justifie davantage que d'autoriser l'accès à une manifestation aux seules personnes vaccinées et guéries.»

Miser sur la solidarité sociale

Selon la commission, le principe de la responsabilité personnelle devient de plus en plus important, notamment lorsqu'il s'agit de prendre le risque de tomber malade. Cependant, la solidarité sociale reste un facteur décisif pour réussir à faire face au coronavirus et à le gérer sur le long terme.

L'objectif d'un taux de vaccination plus élevé doit être atteint par d'autres mesures, comme:

«Une information proactive et appropriée et un accès à bas seuil pour les groupes de population défavorisés sur le plan éducatif»

Dans le même temps, l'accent mis sur la vaccination ne doit pas détourner l'attention de la tâche consistant à continuer à investir dans des traitements efficaces et facilement accessibles pour les malades du Covid. (ats/fag)

26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶

1 / 20
26 chiens qui prennent beaucoup trop de place 🐶
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Wtf-immunité-vaccinal-final

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Certains tombent malade du Covid plus d'une fois et voici pourquoi
Les variants d'Omicron sont difficiles à gérer pour notre système immunitaire. Et bien que la vague estivale soit en train de s'estomper, une nouvelle vague de Covid menace déjà. Et ce n'est pas uniquement à cause de l'arrivée prochaine de l'automne.

Il est bien connu qu'avec le Coronavirus, nous avons affaire à un agent pathogène insidieux. Le virus mute et forme sans cesse de nouvelles variantes qui diminuent la protection immunitaire offerte par le vaccin. Mais le Covid-19 sape également la protection après une infection. Cela signifie que l'on peut toujours être infecté par le virus. On parle alors de «réinfection». Et voici ce que l'on sait à ce sujet.

L’article