DE | FR

J'ai testé pour vous: l'app qui permet de devenir suisse

Le canton de Vaud a mis en ligne une application pour les candidats à la naturalisation suisse, afin de s'entraîner au test de connaissances. Alors j'ai tenté l'expérience, histoire de vérifier que je suis bien une authentique patriote.
25.09.2021, 08:0326.09.2021, 10:28
Suivez-moi

Ce n'est pas un scoop: le passeport helvétique ne s'obtient pas en un claquement de doigts. Parmi les nombreuses démarches administratives, chaque prétendant doit se frotter à un test de connaissances. Il s'agit de s'assurer que le candidat est familiarisé avec la culture suisse et qu'il s'intègre bien dans sa commune.

À vos tests!

Le canton de Vaud a décidé de soutenir les candidats en mettant au point deux outils numériques pour se préparer au mieux à cette étape importante:

  • Une application, avec les questions.
  • Une présentation sous forme de didacticiel, qui sert de complément.

Moins fastidieux que les questionnaires en format PDF statiques disponibles jusqu'à maintenant, les deux outils permettent désormais un usage plus fluide et attrayant.

L'application, baptisée «A-Vaud-Test» (ben oui, l'Etat de Vaud a aussi le droit d'avoir le sens de l'humour), permet de s'entraîner en se confrontant à 160 questions à choix multiples, spécifiques selon la commune de résidence.

Au menu: quatre domaines (géographie, société, politique, histoire) et trois niveaux (fédéral, cantonal, communal). Il est également possible de passer un examen à blanc avec 48 questions à répondre en une heure.

Du coup, j'ai testé pour vous!

Ça tombe bien: fraîchement lausannoise depuis quelques semaines, me voilà toute désignée pour vérifier si je suis une bonne Vaudoise.

Ainsi, j'ai pu vérifier ma culture sportive...

Mais aussi ma culture géographique (oui oui, je suis une bille en géo)...

Et surtout, religieuse (ne me dites pas que vous saviez ça).

160 questions plus tard, je dois avouer que j'ai eu une légère sueur froide. Suis-je vraiment capable de devenir suisse alors que je le suis déjà?

Pour rappel, ce test de connaissances est considéré comme réussi avec au moins 70% de bonnes réponses. Les «vrais» candidats peuvent se présenter jusqu'à trois fois.

Verdict...

Bon, je passe juste, avec 76% de réponses correctes.

Si vous êtes candidat à la naturalisation, mais que vous n'y connaissez rien à la réforme luthérienne, rassurez-vous: ce test de connaissances n'est «qu'une étape parmi d'autres» pour devenir Suisse.

Une personne qui échouerait de peu au test pourrait compenser cet échec avec une bonne évaluation devant les autorités communales.

Chaque année, 7000 personnes reçoivent la nationalité suisse dans le canton de Vaud.

Et vous, êtes-vous un bon Suisse?

Si ce test est avant tout destiné à faciliter la vie des personnes qui veulent obtenir le passeport helvétique, toute personne qui s'intéresse à la Suisse et au canton de Vaud peut jouer avec ces deux applications. On vous invite à tenter le coup ici.

Et si vous échouez, voilà la présentation pour vous rafraîchir la mémoire.

Verdict: êtes-vous un bon patriote?

Pour continuer à rigoler, voici un panel d'animaux mal empaillés.

1 / 23
Animaux mal empaillés
source: imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Et vous, êtes-vous dans la trentaine?

Plus d'articles Actu

Ces cinq artistes vont marquer l'histoire du prochain Super Bowl

Link zum Artikel

Crise des sous-marins: La France utilise l'UE pour se venger

Link zum Artikel

Comment est votre blanquette? Has-been! (Auprès des jeunes)

Link zum Artikel

Les Etats-Unis échappent à la paralysie, mais pas encore à une crise financière

Link zum Artikel

Un artiste s'enfuit avec l'argent prêté par un musée

Link zum Artikel

Ils lancent un jeu de société qui dénonce les inégalités raciales

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

4 questions que l'on se pose sur la première banque romande de lait maternel

Au début de l'année 2022, le Centre hospitalier universitaire vaudois va mettre en place une banque de lait pour nouveau-nés à Lausanne. Elle sera alimentée par des donneuses.

C'est une première en Suisse romande. Une banque de lait maternel va ouvrir, début 2022, au Centre hospitalier universitaire vaudois (Chuv) à Lausanne.

Elle servira aux nouveau-nés vulnérables, dont les mères rencontrent des difficultés à allaiter. Pour ces bébés à risque, qu'ils soient prématurés, avec un faible poids de naissance ou malades, le lait maternel est considéré «comme un traitement de référence», car il amène une protection supplémentaire, indique jeudi le centre hospitalier.

Des …

Lire l’article
Link zum Artikel