DE | FR
Bild

Image: Shutterstock

Malte a-t-elle raison d'imposer deux doses de vaccin à ses touristes?

Dès mercredi, Malte n'acceptera plus que les voyageurs vaccinés deux fois. Être guéri du Covid ou avoir passé un test PCR ne permettra pas de passer la frontière. Mais encore faut-il pouvoir obtenir, en Suisse, une deuxième dose quand elle n'est pas nécessaire.



Après 16 mois de cacophonie, les règles semblaient enfin se préciser. Pour voyager en Europe cet été, il faut un certificat Covid (qui peut être obtenu grâce au vaccin, à un test PCR/antigénique ou en étant guéri du Covid). Mais voilà que Malte vient bouleverser ce fragile équilibre. Dès mercredi 14 juillet, l'île laissera uniquement entrer sur son territoire les voyageurs vaccinés deux fois. Même les personnes guéries et ayant donc reçu une dose unique seront refoulées.

«C'est une décision plus politique que médicale», observe l'infectiologue genevois Alessandro Diana. Tout en rappelant que chaque pays est souverain et applique donc les règles qu'il désire sur son territoire, le spécialiste souligne que d'un point de vue scientifique, toutes les données montrent qu'être guéri et recevoir une dose protège autant que de recevoir deux doses.

«Il y a une différence entre les arguments médicaux et la peur du variant delta»

Alessandro Diana, infectiologue

«C'est un peu brutal de le faire presque du jour au lendemain en pleine saison touristique», regrette David Léchot, délégué romand de la fédération suisse du voyage. Tout en assurant que les professionnels du domaine cherchent des solutions pour les Suisses qui se retrouvent coincés, il espère que les hôteliers seront assez souples sur les frais d'annulation.

Le Fribourgeois craint également que d'autres pays suivent l'exemple maltais. «Je ne serais pas étonné que cela arrive. C'est une sorte de jurisprudence. Quand un pays ouvre la voie, d'autres suivent», approuve Alessandro Diana. L'infectiologue rappelle notamment que certains Etats continuent d'imposer deux doses de vaccin, même aux personnes guéries, au sein de leur population. «Ceux-là vont-ils accepter des voyageurs qui n'ont reçu qu'une seule dose parce qu'ils ont eu la maladie?», s'interroge-t-il.

«C'est dommage d'injecter une deuxième dose, qui pourrait être utile ailleurs, seulement pour des raisons politiques»

Alessandro Diana, infectiologue

Fondateur de l'agence de voyage Packngo.ch, Gael Spieler rappelle que d'autres pays, par exemple le Canada et la Thaïlande, ne reconnaissent pas le fait de ne recevoir qu'une dose quand on a guéri du Covid. «Il y a une forme d'injustice parce que ces voyageurs ont fait tout ce qu'on leur a demandé pour obtenir le certificat Covid et ils se retrouvent coincés quand même», déplore-t-il.

Mais comment avoir
une deuxième dose inutile?

Autre problème selon Gael Spieler, certains de ses clients se sont vu refuser une deuxième dose alors qu'ils en avaient besoin pour voyager. Le spécialiste souhaiterait donc que l'OFSP communique clairement sur la question.

Interrogé sur la possibilité d'être vacciné deux fois même si cela n'est pas nécessaire afin de pouvoir passer les frontières sans problème, l'Office fédéral esquive: «La vaccination reste gratuite pour toute la population. Toutefois dans nos recommandations sur la vaccination, il est écrit: Après une infection confirmée, une seule dose de vaccin est recommandée». Pour la clarté, Gael Spieler devra encore attendre...

De son côté, Alessandro Diana, qui dirige le centre de vaccination des Grangettes à Genève, affirme qu'il accepterait d'injecter une deuxième dose «inutile» si cela lui était demandé. «Ce n'est pas recommandé mais ce n'est pas contrindiqué donc ce serait possible si c'est nécessaire pour des raisons bureaucratiques.»

«Les effets désirables du vaccin»

1 / 7
«Les effets désirables du vaccin»
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

World of Watson: L'avion en version honnête

Plus d'articles sur le Covid

Les Anglais pourront choisir de porter le masque ou non, malgré le variant Delta

Link zum Artikel

La Russie bat (encore) un nouveau record de contamination au Covid

Link zum Artikel

Le personnel de soins réticent au vaccin? Les EMS répondent

Link zum Artikel

Près de 55% de la population suisse est vaccinée ++ 3096 cas en 72h

Link zum Artikel

La situation «dramatique» dans les Antilles expliquée en 3 points

En Guadeloupe, où un test sur quatre est positif, un nouveau confinement a été annoncé. La Martinique, également très touchée, a fait de même.

Pour Emmanuel Macron, la situation sanitaire dans les Antilles françaises est «dramatique». En Martinique et en Guadeloupe, face à la hausse des infections, un confinement strict a été imposé. Le ministre de la santé Olivier Véran va d'ailleurs se rendre dans la région ce jeudi.

Dans les deux îles antillaises, les chiffres Covid explosent depuis début juillet. En Guadeloupe, le taux d'incidence est de 1900 malades pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, en Suisse, il s'élève …

Lire l’article
Link zum Artikel