DE | FR

La Suisse va manquer son objectif de réduction des émissions de CO2

Image: Shutterstock
La Suisse va certainement manquer son objectif de réduction de 20% des émissions de gaz à effet de serre en 2020. En 2019, les émissions étaient inférieures de 14%.
10.05.2021, 10:1910.05.2021, 17:46

En 2019, la Suisse a émis 46,2 millions de tonnes d'équivalent CO2, soit 0,3 million de tonnes de moins que l'année précédente.

Quel secteur pollue le plus?

  • Dans le secteur du bâtiment, les émissions sont restées identiques à l'année précédente. Elles représentent une diminution totale de 34% par rapport à 1990, grâce à l'amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments et au remplacement croissant des systèmes de chauffage au mazout et au gaz par des pompes à chaleur et des énergies renouvelables. En tenant compte du facteur climatique, les émissions de ce secteur baissent de 0,3 million de tonnes par an, ce qui n'est pas suffisant pour atteindre son objectif de réduction de 40% jusqu'en 2020.
  • Les émissions de l'industrie sont elles aussi restées inchangées en 2019. Par rapport à 1990, le recul est de 14%. L'objectif pour 2020, de 20%, sera là aussi difficilement réalisable.
Une loi qui revient de loin
En décembre 2018, après plus de dix heures de séance, le Conseil national a coulé la loi concoctée par le Conseil fédéral un an plus tôt. Seuls le PDC et le PLR l'ont soutenue. Le projet n'a en revanche pas convaincu l'UDC, les socialistes, les Verts et les Vert'libéraux qui ont préféré torpiller le projet édulcoré par la droite.

En septembre de l'année suivante, le Conseil des Etats a dû tout reprendre à zéro. Alors que le National avait prévu plusieurs mesures moins contraignantes que celles de l'Accord de Paris, renonçant notamment à inscrire un objectif de réduction des émissions de CO2 en Suisse, les sénateurs sont allés plus loin.

C'est qu'entre-temps, la situation a changé. Les jeunes ont manifesté et mené la grève pour le climat. Les scientifiques ont publié de nouvelles données alarmantes sur le réchauffement climatique.
  • Dans le secteur des transports, les émissions se sont chiffrées à environ 15 millions de tonnes d'équivalents CO2 en 2019, comme l'année précédente, soit 1% de plus que le niveau atteint en 1990. Les véhicules plus efficaces sur le plan énergétique ont également émis moins de CO2 par kilomètre effectué. Mais ces effets positifs sont annulés par l'augmentation du nombre de kilomètres parcourus. Si la tendance se maintient, le secteur des transports manquera l'objectif de moins 10 % jusqu'en 2020.
  • Les émissions causées par l'agriculture ont quant à elles légèrement diminué par rapport à 2018, pour atteindre quelque 6,5 millions de tonnes d'équivalents CO2, soit environ 12% de moins qu'en 1990. Les émissions de gaz à effet de serre synthétiques, tels que les fluides frigorigènes, ont légèrement diminué par rapport à 2018, pour atteindre environ 1,6 million de tonnes en 2019. (ats)

Des bûchers funéraires à New Delhi

1 / 12
Des bûchers funéraires à New Delhi
source: sda / idrees mohammed
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les notes vocales

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!