DE | FR

La France presque verboten

Le voisin français, qui a renforcé ses mesures anti-Covid, filtre les automobilistes en provenance de Suisse. Pas de contrôles dans le sens inverse.



Bild

Galère pour les Suisses souhaitant aller en France.

Mercredi matin, à la douane de Bardonnex (GE), gendarmes et douaniers français filtrent les voitures qui se rendent en Haute-Savoie. Depuis que la France a restreint l'accès à son territoire à cause du Covid-19, il est devenu plus compliqué de franchir la frontière.

Pour les hauts lieux de passage, comme Bardonnex ou Thônex-Vallard, les contrôles promettent d'être assez systématiques ces prochains jours. En revanche, à d'autres postes-frontières plus secondaires, ils se feront de manière aléatoire, indique Jean-Luc Blondel, sous-préfet de Saint-Julien-en-Genevois.

Genevois avantagés

En principe, il est interdit de se rendre en France sans présenter un test PCR au Covid-19 négatif, sauf pour les travailleurs frontaliers. Des exceptions ont été négociées pour les régions bordant la France, tenant compte des zones de vie: les déplacements d'un pays à l'autre sont autorisés, mais à certaines conditions.

On ne peut ainsi pas aller au-delà d'un rayon de 30 kilomètres de son lieu de domicile. A Bardonnex, les automobiles à plaques françaises passent sans problème. Pour les voitures genevoises, la vérification est assez rapide. Elle est plus poussée pour les véhicules immatriculés dans d'autres cantons ou d'autres pays.

Double peine

Une médecin argovienne en a fait les frais. Ayant 5 jours de congé, elle voulait en profiter pour rendre visite à une amie habitant Clermond-Ferrand, à plus de 300 kilomètres de Genève. Sans test PCR, la malheureuse a été refoulée. Elle écope de surcroît d'une amende de 135 euros pour s'être trouvée sur le territoire français.

Mardi, "nous avons enregistré une cinquantaine de refoulements à Bardonnex", relève Hugues Galy, directeur régional des douanes d'Annecy. Les gens sont plutôt compréhensifs, ajoute-t-il. Les jours de semaine, beaucoup de passages sont le fait de travailleurs frontaliers. En revanche, le week-end, cela risque d'être différent.

Les déplacements de loisirs ne sont pas recommandés, rappelle toutefois M.Galy. Il sera néanmoins toujours possible de se rendre dans sa résidence secondaire en France sans test PCR si celle-ci se trouve à moins de 30 kilomètres de son domicile ou si l'on ne compte pas y rester plus de 24 heures.

Faut-il imposer des contrôles aux automobilistes venant de France?

Pour mettre en place ces contrôles aux douanes, des contrôles qui ne sont pas seulement menés entre la France et la Suisse mais qui concernent également les autres pays frontaliers de l'Hexagone, le département de la Haute-Savoie a obtenu des renforts de la police de l'air et des frontières, fait savoir M.Blondel. (ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Ces pays qui «volent» la pluie

Link zum Artikel
Montrer tous les articles