DE | FR
Rester en forme et travailler à la maison... mmmh, pas simple du tout.
Rester en forme et travailler à la maison... mmmh, pas simple du tout. Image: Shutterstock
A votre santé

Comment j'ai tenté (et échoué) de rester «fit en télétravail»

Bonjour, je suis nouvelle. A partir d'aujourd'hui, j'écrirai régulièrement ici sur des sujets liés à la santé. La première thématique concerne la manière de rester (ou non) en forme lorsque l'on pratique le télétravail.
12.03.2021, 11:5012.03.2021, 13:33
Sandra Casalini
Sandra Casalini
Suivez-moi

Qu'est-ce qui me donne autorité pour vous livrer ici mes conseils en matière de santé? Absolument rien. Si ce n'est que mon corps et moi sommes ensemble depuis 45 ans, et que pendant cette période nous avons survécu à une ou deux aventures majeures ou mineures – y compris deux grossesses et accouchements. Il y a des choses que je connais mieux, d'autres moins. Si c'est le cas, je m'informe. Auprès d'experts ou de ma copine Google (quelqu'un a-t-il déjà douté que Google soit une femme? Forcément, elle sait tout!). Selon les cas, j'essaie aussi des trucs et astuces – pour que vous sachiez tout de suite si ça marche ou non.

Comme ces perles que l'on trouve en ligne qui vous expliquent comment rester en forme en télétravail. De rien, c'est un plaisir!

Comme je travaille principalement chez moi depuis plusieurs années, lorsque je ne suis pas en déplacement pour des rendez-vous, j'avais sans doute un peu d'avance sur certains d'entre vous en la matière. Ma routine de fitness prévoit toutefois que mon réveille sonne déjà à 6h00 du matin, car une fois que la journée a commencé, je n'ai plus la possibilité de faire de l'exercice. Mais peut-être y a-t-il en fait une astuce ou deux pour changer cet aspect-là.

«N'oublie pas de bouger pendant la journée», tel est le premier conseil que me donne Google. Bon, j'étais déjà arrivée moi-même à ce stade. Mais par chance, mon amie numérique a aussi quelques conseils concrets.​

  1. «Téléphone debout ou en marchant.»

    Okay, je me lance. Dès que mon portable sonne et qu'un numéro inconnu apparaît, je décroche – ce que je ne fais d'habitude jamais. «Bonjour, c'est l'institut de recherche XY, avez-vous un moment? Préférez-vous le vin rouge ou le vin blanc? » Génial, j'aurais dû savoir que ça ne mènerait à rien... Mon réflexe de raccrocher est en fait plus rapide que celui de me lever.
  2. «Rends-toi régulièrement à la cuisine pour chercher un verre d'eau.»

    Je vais dans la cuisine. Est-ce que préfère le vin rouge ou le vin blanc? De l'eau, Sandra, DE L'EAU! Qu'est-ce que ça veut dire, régulièrement? Ben oui, il est aussi possible de boire trop d'eau, non? Next...
  3. «Achète des fleurs que tu dois arroser régulièrement.»

    Ah? J'arrive certes à faire mourir mon basilic sur le rebord de ma fenêtre en quelques jours, mais même moi je sais que l'on noie les fleurs si on les arrose plusieurs fois par jour.

    Allez, je reprends un verre...
  4. «Pendant que tu fais ton café, tu peux essayer de tenir debout sur une jambe. Cela améliorera ton équilibre et activera ton corps.»

    Pourquoi pas? Evidemment, il suffit que je prenne la position du flamant rose devant la machine à café pour que la bande d'adolescentes débarque dans mon dos. J'entends murmurer: «Elle fait quoi là, ta mère?» La réponse est avalée dans le claquement de la porte. Je ne suis pas sûre que j'aurais voulu l'entendre, de toute façon.

Le prochain site me conseille de réaliser chaque jour une séance d'activité physique – basée sur le renforcement, l'endurance et la mobilité. Et aussi:

«Pensez en amont à ce qui pourrait vous empêcher de le faire et développez des stratégies de solution pour contourner les potentiels obstacles.»

  • Stratégie 1:

    Sauter des conférences. Ce qui fonctionne de temps en temps, mais certainement pas tous les jours.
  • Stratégie 2:

    Faire la grève des tâches ménagères. Dans mon esprit, je vois déjà mes enfants raconter dans quelques années à leur psychologue leur relation dysfonctionnelle avec la nourriture parce que leur mère privilégiait les «séances d'activité physique» au lieu de préparer le repas de midi quand ils étaient ados (sans parler des étranges positions de flamant rose devant la machine à café).

Nouvelle tentative...

Une page me suggère d'essayer des techniques de pleine conscience. Respiration consciente, oui mais quand? Au téléphone? Ou quand j'écris? Ou lors de la réunion en ligne? Des fans de marche méditative par ici????? Tai Chi ou Qi Gong. Je sais bien à quoi ressemble le yoga, mais je dois être la seule personne entre trente et cinquante ans qui ne fait pas de yoga sur Lausanne et les environs – tout le reste dépasse mon imagination.

Je décide que le conseil «Dansez dans votre salon» est celui de trop. Pour le bien de mes enfants. Et pour le mien aussi, car selon la rapidité avec laquelle ces traumatismes se manifestent, je devrais également payer la psy.

Bilan:

Pour le meilleur ou pour le pire, je m'en tiendrai à mon jogging et à ma séance d'entraînement avec haltères tôt le matin. Mais si vous vivez seul, que vous buvez beaucoup d'eau, que vous aimez vous tenir sur une jambe, que vous ne devez pas préparer le dîner et que la marche méditative vous parle, je suis sûre que vous pourrez appliquer l'un ou l'autre conseil de ma copine Google.

Mais n'hésitez pas à poster vos stratégies pour rester en forme en télétravail dans la colonne des commentaires. Vous ferez ainsi bénéficier les autres lecteurs de vos conseils qui ont fait leurs preuves!

bild: lucia hunziker

A propos de l'auteure:

Sandra Casalini écrit sur à peu près tout ce qui touche à son quotidien – avec une franchise toujours sans pitié et beaucoup d'auto-ironie. C'est d'ailleurs la tonalité de son blog «Rund um Gsund» («autour de la santé»), qui paraîtra dès à présent une semaine sur deux sur watson. L'approche de Sandra en matière de santé est la même que celle qu'elle a adoptée pour élever ses enfants: elle n'est pas experte mais elle s'en sort plutôt bien dans les deux. Parfois avec de l'aide, parfois sans.

Les textes de Sandra Casalini sont régulièrement publiés dans le magazine pour parents «Fritz und Fränzi» et dans la «Schweizer Illustrierte». Elle donne également un aperçu hebdomadaire de sa vie avec des ados sur le blog de la «Schweizer Illustrierte» intitulé «Der ganz normale Wahnsinn» («La folie ordinaire»).

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Entretien d’embauche: à faire, et à ne surtout pas faire
Le marché de l’emploi est en pleine forme: le moment rêvé pour chercher un nouveau poste. Suis ces conseils de recruteur et le tour est joué! (Ou au moins, ce ne sera pas de ta faute si ça ne marche pas...)

Le taux de chômage en Suisse n’a jamais été aussi bas ou presque et la crise du coronavirus ne semble plus qu’un mauvais souvenir. Par contre, le manque de spécialistes se fait vraiment sentir. Si tu as envie de changer de travail, c’est donc le moment idéal. Et donc aussi le moment de mettre à jour ton CV, de rédiger une belle lettre de motivation et de te préparer aux entretiens d’embauche.

L’article