DE | FR
Parlons cash

Le rêve d'être propriétaire – ce que tu dois savoir sur le sujet

Combien coûte une maison en Suisse? Que faut-il prendre en compte dans la planification d'un achat? Quelques conseils et suggestions sur la manière de réaliser ton rêve d'accéder à la propriété.
29.04.2021, 11:4029.04.2021, 15:37
Olga Miler
Olga Miler
Suivez-moi

En 2019, 30% des ménages privés de Suisse vivaient dans leur propre logement (Office fédéral de la statistique 2021). La moitié de ces ménages possédait une maison individuelle. Quant à l'étude sur le logement idéal 2020, elle indique que deux tiers des locataires se rêvent propriétaires. Ce désir de propriété s'explique essentiellement par les coûts de logement moins élevés (47%), la liberté d’aménagement (39%) et le besoin de garantie à un âge avancé (38%). Avec des coûts de location élevés et des taux hypothécaires bas, il semble évident que nous sommes beaucoup à chercher à devenir propriétaires.

Pour la plupart d'entre nous, l'achat d'une maison est une décision fondamentale qui aura un important impact sur la vie. J'ai voulu savoir en quoi consiste le rêve de posséder ses propres quatre murs et s'il existe des moyens d'y parvenir plus rapidement.​

Voici quelques données et astuces qui peuvent t'aider si tu te demandes comment faire pour réaliser ton rêve.

Combien coûte l'accession à la propriété en Suisse?

Selon hausinfo.ch, une maison individuelle en Suisse coûte en moyenne 1 050 000 francs et un appartement environ 7400 francs par mètre carré. Mais il existe de grandes différences régionales. En effet, une maison à Zurich coûte environ 3 millions de francs et le prix des appartements à Genève atteint le chiffre impressionnant de 14 290 francs/m2.

Pourtant, les études montrent que la demande a augmenté en 2020, notamment dans les zones éloignées des centres. Avec l'augmentation des possibilités de travail, beaucoup d'acheteurs potentiels ont agrandi leur rayon de recherche. Ce calculateur peut être utile pour une comparaison actuelle des prix du marché du logement.

Quels sont les biens les plus demandés?

Selon l'étude sur le logement idéal 2020, 45% des Suisses souhaitent vivre en milieu rural. Soit 4% de plus que le nombre de gens vivant actuellement à la campagne. En outre, 8% des locataires qui vivent aujourd'hui en ville veulent partir à la campagne (5%) ou en agglomération (3%).

La forme de logement la plus populaire est la maison individuelle, avec 60% des 25-30 ans et 45% des locataires qui rêvent de posséder leur propre maison.

Comment financer ton accession à la propriété ?​

Selon l'étude sur le financement de la propriété privée pour les familles, les parents suisses épargnent en moyenne huit ans avant d’acheter un appartement ou une maison. Les biens immobiliers sont souvent financés par différentes sources. En Suisse alémanique, la plus grande partie des fonds propres (48% en moyenne) provient du compte épargne (Suisse romande 33%). 21% viennent des proches (Suisse romande 27%), 13% d'avoirs du troisième pilier (Suisse romande 7%) et 10% de versements anticipés de la caisse de pension (Suisse romande 18%).

Louer ou acheter?

Grâce à ce calculateur, tu peux déterminer jusqu'à quel prix d'achat, comparé à ton loyer actuel, il est intéressant d'acheter le logement.

Exemple:

Si tu paies aujourd'hui un loyer de 2500 francs et que tu peux contracter une première hypothèque de 10 ans à 0,75% et une deuxième hypothèque à 2,25%, il serait plus avantageux pour toi (selon le calculateur) de disposer d'un logement d'une valeur maximale de 1 000 000 de francs et d'apporter un capital propre de 200 000 francs. Bien entendu, il existe encore de nombreuses variables telles que le taux marginal d'imposition, le nombre d'années avant la retraite, etc., mais cela te donnera une idée.

Quel capital dois-tu avoir?

  • Pour l'accession à la propriété, tu as généralement besoin d'au moins 20% du montant de la construction ou de l'achat sous forme de fonds propres.
  • Tu peux financer jusqu'à 10% de la valeur de marché à partir de la caisse de pension. Lors d'un retrait anticipé, il faut tenir compte d'un certain nombre d'éléments: par exemple la possibilité de saisir ou de faire verser le fonds de pension, ce qui peut avoir une incidence sur les prestations, les aspects fiscaux à prendre en compte, etc. Il vaut la peine de calculer ton cas de manière individuelle avec un conseiller.
  • Selon le fournisseur, la première hypothèque finance généralement jusqu'à un maximum de 65-70% de la valeur de marché. Si cela ne suffit pas, tu as la possibilité de contracter une deuxième hypothèque, dont le taux d'intérêt est généralement supérieur de 0,5 à 1% et qui comporte également une obligation d'amortissement.
  • Pour le financement, tu dois attester d'un revenu suffisant qui permet d'assurer ta capacité financière. Cela inclut généralement le paiement des intérêts, les frais d'entretien et les frais annexes ainsi que l'amortissement. La plupart des prestataires fixent le seuil de capacité financière à 33% du revenu.
  • Il ne faut pas non plus négliger les frais annexes à l'achat qui, selon le canton, peuvent atteindre 5% et doivent être payés par tes soins.

Tu trouveras de nombreux calculateurs pour calculer ton hypothèque. Concernant la capacité financière, de nombreuses banques n'utilisent pas les taux hypothécaires bas actuels pour le calcul, mais un taux de 5%.

Exemple:

Pour un bien immobilier d'un prix d'achat de 1 000 000 de francs et des fonds propres à hauteur de 200 000, tu dois disposer d'un revenu d'au moins 160 000 francs par an selon un simple calculateur bancaire.

Voici un calculateur pratique si tu souhaites calculer le prix du bien immobilier en fonction de ton revenu actuel.

Economiser ou investir?

Comme le capital nécessaire pour une maison individuelle peut rapidement s'élever 150 000 à 200 000 francs, il peut s'écouler un certain temps avant que ton rêve ne devienne réalité. Si tu souhaites atteindre ton objectif plus rapidement, tu dois te demander s'il ne serait pas judicieux non seulement d'épargner l'argent sur ton compte épargne, mais aussi de l'investir avec un profil de risque approprié.

Exemple (sans inflation ni frais):

  • Avec un montant d'épargne moyen de 1500 francs par mois pour un ménage suisse selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) et un taux d'intérêt de 0% sur l'épargne, ce ménage aurait besoin d'environ onze ans pour épargner les fonds propres de 200 000 francs pour une maison individuelle dont le prix d'achat est de 1 000 000 de francs.
  • Si ce ménage investit la même somme et obtient un rendement de 5%, il atteindrait le même objectif après neuf ans déjà. L'investissement est toutefois lié à un risque de marché, notamment en ce qui concerne le moment précis où l'on souhaite retirer l'argent.

5 choses à prendre en compte quand tu achètes un bien immobilier

Comme il y a de nombreux éléments à prendre en compte lors de l'achat d'un bien immobilier, il est utile de planifier soigneusement et à l'avance. Voici quelques points clés que tu dois prendre en compte:

  • Objectifs et but: A quoi sert ton bien immobilier et à quels besoins doit-il répondre aujourd'hui et à l'avenir?​
  • Situation: Où le bien immobilier est-il situé et à quoi va ressembler cet endroit à l'avenir?
  • Type de propriété que tu souhaites acheter: Maison familiale ou propriété par étage? Selon ce que tu décides, il y a d'autres facteurs à prendre en compte. Par exemple, dans le cas de la propriété par étage, le fonds de rénovation, l'administration, les copropriétaires, les frais annexes, etc., jouent également un rôle.
  • Financement: Comment financer l'achat et l'entretien, comment utiliser au mieux ton épargne retraite et tes éventuels investissements? Quels impôts devras-tu payer? Quelle sera l'incidence de tes retraits de la caisse de pension sur tes futures prestations de prévoyance? Quel type de prêt hypothécaire te convient? Il vaut ici la peine de demander l'aide d'un conseiller pour éviter les erreurs.
  • Qualité et prix de l'objet de tes désirs: As-tu trouvé l'objet immobilier de tes rêves? Il est important de savoir dans quel état il se trouve, si le prix d'achat est justifié (le faire évaluer), la valeur de revente attendue et également si le bien est à l'épreuve du temps, par exemple s'il répond aux nouvelles normes en matière d'approvisionnement énergétique, etc.

L'une des erreurs les plus courantes est de laisser ses émotions prendre le dessus, ce qui peut conduire à de mauvais achats précipités ou à des goulets d'étranglement financiers parce que tu ne parviens plus à payer les frais d'entretien ou le prêt hypothécaire si ta situation de vie change. Comme le montrent ces exemples, posséder sa propre maison en Suisse est un investissement important qui, pour beaucoup d'entre nous, est associé à un certain nombre d'obstacles et requiert une bonne planification.

Et vous, comment voyez-vous l'accession à la propriété en Suisse et quelles expériences avez-vous faites?

zvg
Olga Miler ...
....a travaillé pour UBS pendant plus de dix ans dans diverses fonctions. Elle a notamment mis sur pied le programme de promotion des femmes et l'UBS Gender ETF. Plus récemment, elle a fondé la start-up SmartPurse, une plateforme sur laquelle elle propose des cours et des ateliers numériques sur la finance pour les femmes. L'année dernière, Miler a tenu le blog watson «Frauen und Geld» (Les femmes et l'argent) et cette année, elle nous fera bénéficier de son expertise via «Parlons cash».

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Bientôt 2 francs le litre d'essence en Suisse? Etat des lieux en 4 points

Link zum Artikel

La crise ukrainienne représente une menace pour la croissance mondiale

Link zum Artikel

Fraude fiscale: nouvelle galère en vue pour Donald Trump

Link zum Artikel

Le nombre d'utilisateurs de Facebook baisse pour la première fois

Link zum Artikel

Amazon double ses profits à 14 milliards de dollars (merci le Covid)

Link zum Artikel

Année calamiteuse: Credit Suisse perd 1,6 milliard de francs en 2021

Link zum Artikel

Le montant investi par les banques suisses dans le charbon donne le tournis

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les Suisses ne savaient pas faire de bombe nucléaire alors ils se sont enterrés
Sous les maisons individuelles, les immeubles résidentiels et les établissements publics se cachent en Suisse près de 360 000 abris antiatomiques. Aujourd’hui transformés en cave à vin, salle de loisir ou encore débarras, ils ont pour la plupart été créés durant la Guerre froide.

Depuis le 24 février 2022, des bombes s’abattent à nouveau sur l’Europe – et pas seulement sur des installations militaires: également sur des habitations non protégées dans des villes de millions d’habitants. Les images des personnes réfugiées dans les stations de métro de la capitale ukrainienne ont fait le tour du monde. Cela a sûrement rappelé à de nombreux Suisses que notre pays compte des abris antiatomiques spéciaux pour la population civile, ce qui n’est évidemment pas un hasard, mais le fruit d’une décision.

L’article