Blogs
Madame Energie

«Mets un pull, on pourra baisser le chauffage!»

Selon l'expert, il faut le paramétrer à 20°C dans le salon.
Selon l'expert, il faut le paramétrer à 20°C dans le salon.image: shutterstock / watson
Madame Energie

«Mets un pull, on pourra baisser le chauffage!»

Selon un expert, je peux faire beaucoup mieux sur le plan énergétique en matière de chauffage et d'aération. Il voit les fenêtres inclinées dans quasi toutes les pièces comme une épine dans le pied. Mes ados et moi-même parviendrons-nous à suivre ses recommandations?
16.11.2022, 08:27
Sandra Casalini
Sandra Casalini
Suivez-moi
Plus de «Blogs»
Partenariat avec SuisseEnergie
Ce blog est un partenariat de contenu avec SuisseEnergie. Les articles sont rédigés par la journaliste indépendante Sandra Casalini.

Ensemble pour un avenir énergétique durable! SuisseEnergie est le programme d'encouragement de l'Office fédéral de l'énergie et s'engage, par des mesures volontaires, à développer les énergies renouvelables et à optimiser l'efficacité énergétique. SuisseEnergie s'engage à atteindre les objectifs de la stratégie énergétique 2050 par le biais de la sensibilisation, de l'information, du conseil, de la formation et du perfectionnement ainsi que de l'assurance qualité.

Vous trouverez de plus amples informations sur le programme d'encouragement SuisseEnergie sur www.suisseenergie.ch.

Il ne s'agit pas d'un contenu payant.

Mais commençons par le sujet le plus simple à mes yeux: le chauffage. Selon l'expert, il faut le paramétrer à 20°C dans le salon. De toute façon, je suis la seule à y rester de longues périodes. Quand je télétravaille, je mets un pull et des chaussettes si nécessaire. Et quand je regarde la télévision, il y a une couverture à disposition. C'est bon. 23°C dans la salle de bain? Une longueur de bras suffit pour passer du jet d'eau chaude au linge douillet, soit suffisamment peu de temps pour ne pas geler. 17°C dans les chambres? Je ne vais dans ma chambre que pour dormir. J'ai aussi deux couvertures et quelque chose comme une douzaine d'oreillers. Pas de problème, donc.

Jusqu'à 10% d'économie d'énergie par degré

Venons-en maintenant aux zones problématiques de ma maison en matière de chauffage: les habitats naturels de mes adolescents. Lorsqu'ils sont à la maison, ils ne changent de pièce que pour manger. Je décide donc de considérer leur chambre comme un salon. Ce sera 20°C. Le thermomètre indique 21°C dans la chambre de l'ado no1. «Je peux baisser un peu?» Ma fille hausse les épaules avec indifférence. La chambre de l'ado no2 affiche 25°C. Et mon fils se vautre sur le lit, uniquement vêtu d'un short. «Je vais baisser un peu ton chauffage, d'accord?» - «T'es folle? Je viens de rentrer et j'ai roulé à fond sur mon scooter. J'ai froid!» - «Tu es à moitié nu ici. Mets un pull, on pourra baisser le chauffage. Ça permet d'économiser 6 à 10% d'énergie par degré, selon l'expert.» - «Quel expert?» - «Peu importe. Un expert, c'est toujours quelqu'un qui s'y connaît.». Il soupire et enfile un pantalon de training tandis que je baisse son chauffage.

Passons au cas des fenêtres inclinées. Il faut vraiment éviter, selon l'expert. Si vous aérez en inclinant les fenêtres, vous laissez échapper beaucoup trop de chaleur vers l'extérieur. Mieux vaut ouvrir complètement toutes les fenêtres durant cinq à dix minutes, trois fois par jour. Ok, premier problème: nous vivons au rez-de-chaussée. Et le chat des voisins est très curieux. Ce qui ne dérange pas pendant la journée. Mais le soir, quand j'ouvre complètement les fenêtres, je dois tout vérifier avant de me coucher pour m'assurer que je ne l'ai pas enfermé à l'intérieur. Plus d'une fois, il a gratté à la porte de ma chambre au milieu de la nuit parce que, malgré la plus grande prudence, il avait quand même réussi à rentrer par je ne sais où. Je me suis demandé plusieurs fois s'il maîtrisait la téléportation...

Chat ou pas, il faut aérer la cuisine, le salon et ma chambre trois fois par jour pendant dix minutes, et la salle de bain chaque fois que quelqu'un a pris une douche. Comme c'est trop demander aux ados d'y penser par eux-mêmes - ils ont déjà teeeeellement de choses en tête -, je me précipite dans la salle de bains juste après la douche de l'un d'eux.

Lapins et déodorant vs fenêtres fermées

Tous deux ont leurs fenêtres constamment inclinées. Je demande prudemment à l'ado n°1 s'il peut aérer correctement trois fois par jour et, sinon, fermer les fenêtres au lieu de les incliner. «Oui, mais les lapins...», dit-elle. «Il n'y a que deux possibilités: soit tu supportes l'odeur, soit on les met à la cave.» (Comme si j'allais vraiment le faire, mais ma fille n'a pas besoin de le savoir.) Elle ferme la fenêtre en grognant. Lorsque je la réveille le lendemain matin, elle est déjà à nouveau inclinée. «J'ai cru que j'allais m'étouffer cette nuit», s'excuse-t-elle. L'ado n°2, lui, refuse catégoriquement de fermer la fenêtre. Honnêtement, je ne peux pas lui en vouloir. D'autant plus que mon fils a développé une accoutumance aux déodorants et aux parfums qu'il met dans sa chambre. Et il a encore un peu de mal avec le dosage. En revanche, il n'a pas remis le chauffage en marche.

Bilan

Nous y travaillons. La température de chauffage est bien respectée (même si l'un ou l'autre ado l'augmente de temps en temps), et j'ai pris l'habitude d'aérer par à-coups. Les adolescents gardent toujours leurs fenêtres inclinées lorsqu'ils sont à la maison. Dès qu'ils sortent de la maison, j'ouvre leurs fenêtres, j'aère et je les referme. Cela signifie que la plupart du temps, elles sont uniquement inclinées durant la nuit. Mais j'espère que cela changera quand il fera vraiment froid.

A propos de l'auteure:

Sandra Casalini est journaliste, chroniqueuse et blogueuse. Elle écrit sur tout ce qui touche au quotidien et raconte régulièrement sa vie de maman de deux adolescents dans la Schweizer Illustrierte. Sur watson, elle tient un blog sur tout ce qui a trait à la santé. Elle aborde le thème de l'énergie de la même manière que les deux précédents: non pas en tant qu'experte, mais en tant que femme lambda toujours en contact avec le sujet. Le tout avec humour et parfois une pointe d'ironie.
Sandra Casalini, bei sich zu Hause in Thalwil, am 04.12.2018, Foto Lucian Hunziker
image: lucia hunziker
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette ligne mythique suisse a sauvé de nombreux opposants aux fascistes
La ligne ferroviaire Centovallina relie la Suisse à l’Italie en traversant 83 ponts et 31 tunnels: il s’agit du trajet le plus direct entre les lignes du Gothard et du Simplon. Ce légendaire chemin de fer à voie étroite du sud de la Suisse célèbre son centenaire en 2023/24.

Jusqu’au début du XXe siècle, aucune route partant de Locarno ou de Domodossola ne permettait de rejoindre la vallée des Centovalli depuis le val Vigezzo, ni inversement. Seul un sentier muletier reliait les deux vallées jusqu’à l’ouverture d’une route en 1907. Une voie de chemin de fer fut alors également envisagée.

L’article