DE | FR

En NHL, un coach-adjoint se fait virer pour avoir refusé le vaccin

Des membres de l'équipe des Blue Jackets de Columbus, en NHL.
Des membres de l'équipe des Blue Jackets de Columbus, en NHL.Image: sda
Le mois dernier, la NHL avait annoncé que les employés de club qui se trouvaient à moins de 3,5 mètres des joueurs devaient se faire vacciner.
14.09.2021, 00:3214.09.2021, 15:12

Entraîneur adjoint des Blue Jackets de Columbus, Sylvain Lefebvre a été licencié lundi. Il perd son travail pour avoir refusé de se faire vacciner contre le Covid-19, a indiqué le club américain.

«Lefebvre a décidé de ne pas recevoir le vaccin contre le Covid-19 et ne sera pas en mesure de remplir les fonctions qui lui incombent en vertu des protocoles actuels de la NHL»
L'équipe des Blue Jackets de Columbus

Le mois dernier, la NHL avait annoncé que les employés de club qui se trouvaient à moins de 12 pieds (environ 3,5 mètres) du personnel des opérations de hockey, dont les joueurs, devaient être vaccinés. La nouvelle saison régulière de NHL débute le 12 octobre. (ats/jch)

Pass sanitaire dans les restaurants, Jour 1: le verdict

Video: watson

Plus d'articles sur le sport

Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les traces de la pandémie de Covid-19 deviennent visibles
La pandémie de coronavirus est-elle sur le déclin, et le pire est-il derrière nous? Non, malheureusement. Le virus est simplement passé d’une menace aiguë et omniprésente à un fardeau chronique et insidieux. C’est ce que montre une nouvelle étude de la CSS qui, pour la troisième fois, a interrogé la population suisse sur son état de santé depuis le début de la pandémie.

Nous entendons moins parler du coronavirus. Nous ne sommes plus obligés de porter un masque, de respecter des restrictions, et nous ne sommes plus bombardés quotidiennement de nombres de cas et de statistiques. Un sondage réalisé sur mandat de la CSS révèle à quel point les apparences sont trompeuses. L’étude sur la santé est en cours depuis mars 2020 et peut donc fournir une image parlante de l’avant et de l’après: elle montre comment les attitudes et l’état de santé de la population ont évolué depuis que le coronavirus a chamboulé nos vies. En effet, le premier sondage a eu lieu juste avant la première vague.

L’article