DE | FR
femmes enceintes, vaccin, santé, covid

Les futures-mamans pourront se faire vacciner si elles le souhaitent. Image: sda

Femmes enceintes, par ici la seringue

Jusqu'ici, le vaccin n'était pas recommandé pour les femmes enceintes. Mais celles qui font partie des groupes à risques pourront désormais recevoir leur piquouze.



Les femmes enceintes souffrant d'hypertension, de diabète ou de surpoids devraient pouvoir se faire vacciner si elles le souhaitent. Gynécologie suisse et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) en ont convenu ainsi.

Selon l'OFSP, les femmes enceintes font partie des personnes particulièrement exposées au risque du coronavirus. L'Office n'a toutefois pas recommandé jusqu'ici de les faire vacciner car il n'existe pas encore de données fiables sur les effets secondaires de la vaccination pendant la grossesse.

"Nous avons maintenant convenu que celles qui présentent des risques particuliers puissent l'être", a déclaré Daniel Surbek, membre du comité de Gynécologie suisse (SGGG) et médecin-chef clinique d'obstétrique à l'hôpital de l'Île à Berne lundi sur les ondes de la radio alémanique SRF.

Les femmes enceintes sont susceptibles de connaître des complications avec le Covid-19. Malades, elles peuvent avoir besoin d'être ventilées ou soignées aux soins intensifs. Dans cette situation, l'enfant court un risque de naissance prématurée, a souligné Daniel Surbek.

Donnez-nous votre avis:

Femmes enceintes, vous ferez-vous vacciner?

Hypertension artérielle, diabète ou surpoids

Les femmes enceintes présentant des risques supplémentaires devraient être informées en détail par leurs gynécologues des avantages et des risques liés à la vaccination contre le Covid-19. A elles ensuite de décider si elles veulent être vaccinées ou non, a poursuivi le médecin.

Daniel Surbek espère disposer de données fiables sur l'effet du vaccin sur les femmes enceintes d'ici au printemps. "Si ces données ne montrent aucune preuve d'effets secondaires indésirables, toutes les femmes enceintes devraient également avoir la possibilité de se faire vacciner", a-t-il déclaré.

En principe, la vaccination au cours du premier trimestre de la grossesse n'est pas envisagée, a précisé le gynécologue. Si une recommandation devait être faite à l'avenir pour toutes les femmes enceintes, quel que soit leur état de santé, la vaccination ne sera probablement proposée qu'à partir du quatrième mois.

(ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Mortalité covid deux fois plus élevée chez les natifs de l'étranger

Les personnes originaires d'Afrique et d'Asie ont connu une surmortalité deux fois plus élevées que celles nées en France, lors de la première vague de Covid-19.

«Pendant la première vague de la pandémie, la hausse des décès des personnes nées à l'étranger a ainsi été 2.1 fois plus forte en moyenne que celle des personnes nées en France», écrit l'Insee. Si les décès ont augmenté en général de 9% en 2020 par rapport à l'année précédente, ceux concernant les personnes étrangères ont bondi de 17%.

Dans le détail, la surmortalité frappe surtout les ressortissants africains, avec une hausse de 21% chez les personnes nées au Maghreb (40'100 décès) et 36% …

Lire l’article
Link zum Artikel