DE | FR
Good News

Au musée de Londres, le T-Rex a mis son plus beau pull de Noël

Le tyrannosaure du Musée d'Histoire naturelle de Londres a été relooké pour les Fêtes. Un pull de Noël géant lui a été tricoté.
07.12.2021, 17:07

«C'est réel. Ceci est réel (...). Ceci existe. Ceci est la preuve que nous vivons à la meilleure période de l'humanité», a écrit un certain Thibault Brock sur Twitter. En effet, la photo ci-dessous n'est pas un montage. Le T-Rex du Musée d'Histoire naturelle de Londres a la chance, cette année, de porter un pull de Noël tricoté par British Christmas Jumpers, une entreprise familiale britannique spécialisée dans les pulls de Noël.

Cette marque a notamment fait des pièces pour Ed Sheeran et les chambres du Parlement britannique.

Le directeur de l'entreprise, Snahal Patel, a déclaré que ce modèle était leur plus gros travail à ce jour et qu'il avait demandé 100 heures de travail à son personnel.

A noter également que ce pull pour T-Rex est douze fois plus lourd qu'un pull pour humain.

Carla Treasure, une employée du musée, a déclaré à la BBC qu'ils voulaient faire quelque chose d'amusant pour encourager les gens à revenir après une année difficile.

Si vous aimez les dinosaures, par ici👇

Ces animaux n'ont pas disparu, ils sont juste mal empaillés👇

1 / 23
Animaux mal empaillés
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Restons dans l'ambiance de Noël!

Vidéo: watson

Vous aimez les animaux? Par ici

Ce chien sourit tout le temps et fait la joie d'internet

Link zum Artikel

Des animaux comme cadeaux de Noël? La tendance qui inquiète la SPA

Link zum Artikel

Monika ou l'incroyable destin d'une chienne miraculée

Link zum Artikel

Voici le nouveau chiot (trop chou) de Joe Biden

Link zum Artikel
Tout lâcher comme cette fille pour devenir une chienne
Une Américaine a quitté son job d’opticienne pour devenir un golden retriever à plein temps et apparemment, ça rapporte.

On vit vraiment une époque formidable. Alors que certaines influenceuses vendent sur internet leurs pets dans des bocaux, d’autres vendent leur dignité en devenant (pardon my french) une chienne.

L’article