DE | FR
«Dungeons of Dreadrock» est disponible sur Nintendo Switch, Android, iOS et PC. Interdit aux moins de 12 ans.
«Dungeons of Dreadrock» est disponible sur Nintendo Switch, Android, iOS et PC. Interdit aux moins de 12 ans.zvg

On a testé «Dungeons of Dreadrock» et c'est un amour de jeu vidéo

Centré sur les efforts d’une jeune fille qui doit sauver son frère, le jeu fera le bonheur des amateurs old school de pixel art. Pour vous, watson s'est frayé un chemin à travers les 100 niveaux du jeu. Aperçu👇
21.05.2022, 11:49
Simon Dick
Simon Dick
Suivez-moi

La sœur et le frère sont assis paisiblement autour d'un feu de camp devant l'entrée d'un donjon de plusieurs étages. Mais ce moment de convivialité se transforme rapidement en opération de sauvetage. Des forces obscures entraînent le frère dans les profondeurs de cette puissante construction.

Le but du jeu: trouver la sortie

Pour l'instant, la sœur ne se soucie pas de savoir exactement pourquoi et quels antagonistes sont à l'œuvre. Car avec tout son courage, elle se précipite pour aider et s'enfonce toujours plus profondément dans le donjon.

C'est ainsi que notre courageuse héroïne se bat, se débrouille et s'agite à travers 100 courts niveaux qui fonctionnent tous selon le même principe de jeu: trouver la sortie, c'est-à-dire ouvrir la porte fermée pour pouvoir continuer le voyage à l'étage inférieur. Et cela va, de la simple recherche de clés aux énigmes casse-têtes où il faut parfois penser à plusieurs choses.

Si vous vous retrouvez dans une impasse, vous pouvez à tout moment cliquer sur le bouton d'aide, où vous attend la solution de l'énigme. D'une manière ou d'une autre, «Dungeons of Dreadrock» est toujours juste envers vous, même si le niveau de difficulté augmente gentiment d'un niveau à l'autre.

Avant d'aller toujours plus loin, il faut d'abord se procurer une bonne épée pour pouvoir combattre les ogres.
Avant d'aller toujours plus loin, il faut d'abord se procurer une bonne épée pour pouvoir combattre les ogres.zvg

Les puristes vont sourire

En descendant, vous serez gâté par des graphismes en pixels qui feront sourire les puristes. Des guerriers squelettes animés avec amour, des zombies qui se traînent et bien d'autres monstres adorables font le bonheur des yeux.

Mais l'environnement, avec ses magnifiques effets de lumière, révèle également de nombreux détails qui ne sont visibles qu'au deuxième coup d'œil. Les valeurs visuelles et le principe du jeu vont ici harmonieusement de pair et suscitent toujours la curiosité pour le prochain niveau qui nous attend.

L'attraction est parfaite et fait en sorte que l'idée initiale de ne jouer qu'à un seul niveau se transforme soudain en heures qui s'envolent.

La manière dont nous arrivons à la fin du niveau n'est pas si simple.
La manière dont nous arrivons à la fin du niveau n'est pas si simple.zvg

Des informations au fur et à mesure

Plus on descend, plus il y a des parchemins et d'autres notes à découvrir, qui nous fournissent des informations de fond sur l'histoire et nous éclairent. Nous en apprenons également plus lors de diverses séquences de rêves et de visions.

Mais toujours juste ce qu'il faut pour alimenter notre motivation à descendre toujours plus bas. Ici aussi, on sent à nouveau cette habile montée en puissance du suspense, qui nous entraîne toujours plus loin dans le mini-drame.

100 niveaux qui fonctionnent toujours selon le même principe de jeu possèdent le risque que le jeu s'essouffle et que la répétition s'insinue.

Laisse-toi surprendre

Là aussi, après les premières heures de jeu, on se rend compte que le créateur Christoph Minnameier a habilement éliminé ce danger en créant sans cesse des surprises au niveau de la mécanique de jeu. Il jette parfois courageusement par-dessus bord l'architecture des niveaux pour enchanter les joueurs.

Nous ne voulons bien sûr pas révéler ici les astuces auxquelles on a recours, mais elles assurent le hochement de tête honorifique nécessaire devant l'écran en direction des créateurs de jeux.

Des petites séquences intermédiaires amusantes fournissent les informations nécessaires sur l'histoire.
Des petites séquences intermédiaires amusantes fournissent les informations nécessaires sur l'histoire.zvg

Jouer, tout simplement !

Conclusion: ce que Christoph Minnameier a réussi à faire ici est un tour de force. Si, après le générique de fin, le sourire agréable sur le visage ne veut plus disparaître et que l'on réclame directement une suite, c'est que tout a été fait correctement.

L'aspect pixelisé de ce jeu s'associe à un principe de jeu simple, mais toujours exigeant, qui crée une forte attraction à laquelle on s'abandonne complètement pendant environ quatre à six heures.

Voici à quoi ça ressemble👇

Les terribles illustrations des recettes vintage

1 / 35
Les terribles illustrations des recettes vintage
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

«Vous n'irez nulle part» - Ce chauffeur vire des clients racistes

Plus d'articles sur le sport

Des rapaces travaillent pour le PSG et Wimbledon, et ils cartonnent

Link zum Artikel

Pourquoi des sportives à moitié nues et pas des hommes?

Link zum Artikel

«Ça fait bizarre de payer mon coach physique, qui est mon petit ami»

Link zum Artikel

«L'ex-président a pleuré tellement il était ému quand il a vu le car»

Link zum Artikel

Le président de la Licra suisse: «La Une de ce journal est raciste»

Link zum Artikel

Il était le grand espoir du foot suisse: que devient Davide Chiumiento?

Link zum Artikel

Stan Wawrinka, roi de France et petit sujet en Suisse

Link zum Artikel

La marque On prépare une nouvelle chaussure pour les records sur route

Link zum Artikel

«Xherdan Shaqiri a commis une erreur et aurait dû s'excuser»

Link zum Artikel

Christian Constantin en a-t-il marre du FC Sion?

Link zum Artikel

Lucien Favre accueilli sous les ovations à Nice

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Coup de vieux! Elle découvre une cassette et ne sait pas à quoi ça sert

C'est le genre de vidéo virale dont nous, personnes âgées, on se serait bien passé. Une maman a filmé sa fille découvrant une cassette audio dans le sous-sol de leur maison. Alors qu'elles sont en train de farfouiller un peu partout, la charmante enfant demande à sa mère: «C'est quoi ça?». Dur.

L’article