Divertissement
Paléo festival

Paléo festival 2022: 26 questions au rappeur Arma Jackson

Le rappeur Arma Jackson a performé sur la scène du «Club Tent» du Paléo Festival 2022 vendredi soir.
Le rappeur Arma Jackson a performé sur la scène du «Club Tent» du Paléo Festival 2022 vendredi soir.Image: sda

«Si j'étais cannibale, je boufferais les Daft Punk»: 26 questions à Arma Jackson

Par amour pour le métier, j'ai risqué l'hyperthermie et traîné mes bottes dans la poussière de la plaine aride de Paléo pour poser 26 questions bizarres et absurdes, sans aucun rapport avec la musique, aux artistes qui ont bien voulu m'affronter. Vendredi soir, c'est le chanteur suisse Arma Jackson qui s'est prêté à l'exercice. En avant la musique!
23.07.2022, 17:1725.07.2022, 11:54
Suivez-moi
Plus de «Divertissement»
Who's who?
Arma Jackson, en quelques mots, c'est... «l'atout solaire du rap suisse» (RTS), un «autodidacte et débrouillard» (les Inrocks), «alliant beats jazzy et phrasés délicats dans un univers délicieusement rétro et résolument smooth». Bref, vous avez compris: le Lausannois de 28 ans, réputé pour porter fièrement le bonnet et la bénédiction du rappeur Youssoupha, est un phénomène à suivre de très près. A moins d'avoir dans les mains un gratin dauphinois. Là, on vous garantit moins de succès.

Marinette: Thé ou café?
Arma Jackson: Du thé! J'ai déjà bu beaucoup trop de café.

Elle est nulle cette question, non?
Oui, mais toutes les questions vont être comme ça. Je m'attends au pire. Je jugerai à la fin.

D'ailleurs, c'est quoi la pire question qu'on vous a posée lors d'une interview?
Il n'y a pas de mauvaise question. La question la plus redondante en revanche, c'est: «Qu'est-ce qui t'inspire?».

Thé froid pêche ou citron?
Les deux. Mais je dirais pêche pour aller envers et contre toute la Suisse. (rires)

Pensez-vous que je sois obsédée par le thé? Je dois me faire soigner?
Non non! Moi aussi, j'ai une obsession pour le thé.

Avant un concert, vous mettez quoi dans la bouche?
Surtout pas le micro. Mais beaucoup d'eau.

Et après le concert?
Surtout pas le micro, toujours (rires). Toujours de l'eau, en fait. J'ai soif après un concert!

A propos d'alcool, lequel vous ne pouvez pas refuser?
Le Jack's Miel. Avec un peu de coca, ça me séduit encore plus.

Qu'est-ce qui vous dégoûte?
Les gratins de pomme de terre, j'ai horreur de ça. La texture est horrible, c'est très boueux. Je déteste.

Un truc typiquement suisse que vous avez toujours trouvé bizarre?
L'accent sur la lettre «o». Genre «local». Ou «vélo». «Local à vélo». C'est très bizarre, mais je le fais aussi.

Si vous étiez un pigeon, sur qui feriez-vous caca?
C'est pas cool ça! Je n'en sais rien... Peut-être sur mon prof de maths à l'école. Monsieur X (nous ne donnerons pas le nom du prof, ndr), si vous lisez watson, vous êtes prévenu.

Qu'est-ce qui vous met immanquablement mal à l'aise?
Il y a très peu de choses, en vérité. Je dirais que les dates où on n'a rien à dire, ça, c'est l'horreur.

Les questions bizarres des journalistes en font partie?
Ça peut être effectivement l'horreur aussi.

Il est deux heures du matin, vous craquez pour quoi?
Un bon gros sandwich ou une bonne part de pizza. Je mange assez tard, donc à deux heures du matin, j'ai beaucoup d'appétit.

Votre dernier mensonge?
«J'arrive dans 5 minutes.»

Votre dernière recherche gênante (ou pas) sur Google?
«Il est quelle heure?», que j'ai tapée sans réfléchir sur Google.

C'est quoi la dernière musique que vous avez écoutée sur Spotify? Vous avez le droit de vérifier.
Je vous dis ça tout de suite... C'est «Something Different» de Adekunle Gold.

Votre dernière émotion gustative?
Houlà! C'était il y a quelques jours, au Lollapalooza (festival à Paris, ndr), un genre de pommes de terre qui n'en était pas. C'était super bon mais j'ai un blanc complet sur le nom.

Vous avez manifestement une relation compliquée avec les pommes de terre.
Oui, tout n'est pas réglé. On n'est pas au clair avec les pommes de terre.

Si vous étiez un parfum de glace, ce serait quoi?
Je serais sûrement chocolat.

Un truc qui vous met systématiquement de bonne humeur.
Le beau temps, le soleil, le ciel bleu.

Un truc qui vous met systématiquement de mauvaise humeur.
Le mauvais temps, la pluie... une forte pluie.

Un objet que vous avez toujours avec vous.
Oh mince, je l'ai pas sur moi! Un bracelet de plage acheté à Milan, un souvenir de vacances avec des coquillages. D'habitude, je le porte tout le temps.

Attention, question hyper intime! C'était quoi votre doudou quand vous étiez petit?
En fait, je n'avais pas vraiment de doudou. Mais j'avais énormément de coussins. Et je suçais mon pouce.

C'est quoi le dernier fantasme sur lequel vous vous êtes masturbé?
Wow! Je dirais ma dernière session en studio avec un compositeur super brillant. Je souligne que c'est hyper métaphorique, je n'allais pas vraiment le faire. Mais c'était un fantasme absolu.

Ultime question: si vous étiez cannibale et que vous deviez manger quelqu'un, ce serait qui?
Les Daft Punk. Pour avoir leur talent et leur énergie. Ils sont tellement balèzes. Ce serait un peu comme dans un animé... Hm, ça va un peu loin, non?

Dans l'épisode précédent, Baron.e nous a chanté l'amour des Haribo et de la bière.

Marius Bear nous a révélé la couleur de son slip.

Et Psycho Weazel, qui nous a parlé ribs et peluches.

Pâtes fermentées et autres bizarreries: dans le sac des festivaliers du Paléo
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
On a rencontré Jessica Chastain et elle cherche du boulot
Jessica Chastain déboule dans nos salles de cinéma avec un drame sur la démence intitulé Memory. Nous l'avons rencontrée, et nous avons échangé notamment sur ses projets, et sur la place des femmes dans l'industrie du septième art.

À l'hôtel Baur au Lac, règne comme toujours cette ambiance particulière: le charme d'un manoir britannique rencontre le glamour Gucci de Dubaï. Et personne ne pourrait mieux s'intégrer dans ce cadre à la fois aristocratique et légèrement kitsch que Jessica Chastain.

L’article