DE | FR

«Je suis son fan» – Un scientifique nomme un mille-pattes d'après Taylor Swift

19.04.2022, 11:4720.04.2022, 12:27

Taylor Swift a reçu un prix inhabituel: une espèce de mille-pattes portera le nom de la chanteuse américaine de 32 ans. Le «Nannaria swiftae» a été découvert par des scientifiques de l'Université de Virginia Tech dans les Appalaches, dans l'est des États-Unis.

L'animal, qui mesure environ 22 centimètres de long, a reçu le doux nom de «Swift Twisted-Claw Millipede».

Le nom a été imaginé par l'un des trois responsables de l'expérience, Derek Hennen. Le scientifique américain considère qu'il s'agit d'un bel hommage que de nommer un invertébré, qui ressemble à un ver, selon la chanteuse. «Je suis un grand fan de sa musique», a-t-il écrit sur Twitter. «J'ai donc voulu lui montrer ma reconnaissance en donnant son nom à cette nouvelle espèce du Tennessee. Un grand honneur!» Le travail a été publié dans la revue spécialisée Zookeys. (sda/apd)

Vous préférez les animaux un peu plus mignons?

Sinon, voici des quokkas:

1 / 10
Voici des quokkas trop mignons:
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Ou encore un ours, qui se fait calmer par deux cochons:

Vidéo: watson

Le meilleur du Divertissement cette semaine

L'étrange lunch d'Anna Wintour à 77 dollars

Link zum Artikel

Madonna vend des vidéos NFT (un peu) porno «pour la bonne cause»

Link zum Artikel

Les premières images de la suite du film Avatar 2 affolent déjà les fans

Link zum Artikel

Si Christine Quinn quitte Selling Sunset, je mange mon sac Chanel

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La variole du singe et les allergies sont dans l'actu en mèmes
Chaque semaine, les mèmeurs de watson vous concoctent un récap' de l'actu. Cette semaine, on vous parle de la nouvelle pandémie de variole du singe, et des allergies aux pollens beaucoup trop au taquet cette année.

La Suisse possède le plus grand nombre d'abris antiatomiques par habitant au monde. C'est dû à des politiques mises en place du temps de la guerre froide. Techniquement, chaque citoyen suisse aurait une place dans un abri en cas de conflit nucléaire. Alors qu'on avait à peu près oublié la menace nucléaire, Poutine a décidé d'envahir l'Ukraine et de menacer d'utiliser l'arme atomique contre quiconque oserait s'opposer à la Russie. Pour le moment, ça reste de la rhétorique. Mais ça fait un peu flipper, non?

L’article